alexametrics
Dernières news

Imed Hammami : Ennahdha pourrait ne pas participer au gouvernement Fakhfakh

Temps de lecture : 1 min
Imed Hammami : Ennahdha pourrait ne pas participer au gouvernement Fakhfakh

 

Le dirigeant d’Ennahdha, Imed Hammami a relevé, ce jeudi 13 février 2020, « la divergence » des points de vue entre le parti islamiste et le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh quant à la composition du prochain gouvernement.

Intervenant sur les ondes de Jawhara FM, M. Hammami a réitéré l’attachement d’Ennahdha à un gouvernement d’union nationale incluant Qalb Tounes et la Coalition Al Karama. M. Hammami a, par ailleurs, annoncé que le parti islamiste votera le gouvernement d’Elyes Fakhfakh sans pour autant s’engager à en faire partie et ce conformément à l’intérêt national, selon ses dires.

Et d’ajouter que si Elyes Fakhfakh campe sur sa position qui exclut Qalb Tounes de son gouvernement, le Conseil de la Choura d’Ennahdha, qui se tiendra aujourd’hui à 18h et réunira également le bloc parlementaire du parti, déterminera la participation ou pas d’Ennahdha au gouvernement.

« Nous avons eu un accord de principe sur six ministères sauf que notre participation pourrait être retirée. Concernant les noms proposés à la tête des ministères de l’Intérieur et de la Justice, dont la neutralité a été confirmée, nous n’avons aucun veto », précise Imed Hammami.

Rappelons qu’Elyes Fakhfakh soumettra demain vendredi le résultat des tractations autour du gouvernement au chef de l’Etat, Kaïs Saïed. Conformément aux délais constitutionnels, M. Fakhfakh a jusqu’au 20 février pour annoncer son gouvernement.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Jamil
| 14-02-2020 12:58
Comment peut-on OSER PR'?TENDRE '? UNE PARTICIPATION AU GOUVERNEMENT APR'?S AVOIR '?CHOU'? '? FORMER LE GOUVERNEMENT DE JEMLI ,DEUX MOIS DE N'?GOCIATIONS COURONN'?ES PAR UN '?CHEC ET MAT CUISANT POUR LE COMPTE DE CE parti politique qui veut dominer les vrais tunisiens PATRIOTIQUES. Un gouvernement d'union nationale ( ).BRABI ET BRABI LAISSEZ NOTRE CHER PAYS TRANQUILLE YEZIOU ET YEZIOU MENN EL KLAM EL FAREG. IL FAUT ACCEPTER LA D'?FAITE DU 1er et 2ème Round de négociations avec Jemli. ILS SONT EN HORS-JEU ET HORS COMP'?TITION TELLE EST LA REFLECTION SAGE.

Fehi
| 14-02-2020 12:43
On va voir si Ennahdha aura le courage de ne pas voter le gouvernement Fakhfakh....
Entre Abir (futur PM si dissolution) et Elyes ... Gannouchi préfère largement Elyes à l'ogre Abir
Toutes vos manoeuvres sont inutiles... Fakhfekh a déjà gagné... et si vous décidez de ne pas participer ... ce n'est plus une victoire pour Fakhfekh .. c'est un triomphe pour le duo Fakhfekh...
Il ne vous reste qu'à pleurer après avoir eu tous les pouvoirs pour constituer un gouvernement 100 % Ennahdha + sa branche armée (El Karama). Vous avez échoué et vous voulez maintenant refiler Kalb touness à Fakhfekh alors que vos dirigeants ont juré de ne pas gouverner avec Karoui et son parti...
Ennahdha fait pitié... vous ne pouvez pas tomber plus bas..

takilas
| 13-02-2020 20:11
Va- t- en !
Déguerpille ouste!
Quelle bonne nouvelle !
Ya rabbi inchallah.

Jha
| 13-02-2020 18:02
Ennahda pourrait etre ou ne pas etre, tout comme elle pourrait l etre sans y vraiment etre. L art d etre, sans etre, pour y etre.
Copyright Ennahda Janvier 2020.

Lone Wolf
| 13-02-2020 16:18
Si seulement ça pouvait être vrai et qu'on voie plus vos sales gueules! Quel soulagement pour l'économie nationale que de ne plus vous payer à ne rien foutre, bande de parasites, suceurs de sang.

AVERROES
| 13-02-2020 15:37
Qu'el est le secret de l'alliance contre nature d'ennahdha et qalb tounes. Ghannouchi n'a qu'un adversaire politique dangereux c'est ABIR MOUSSI il ne peut éloigner le danger de cette dernière qu'en s'alignant avec Karim karoui. La popularité de cette femme l'agace au plus haut lieu elle lui donne des cauchemars même en plein jour car il sait que qalb tounes s'il est mis à l'écart du futur gouvernement il rejoindrait l'opposition et faire alliance avec sa pire ennemie ABIR MOUSSI et là c'est la fin d'un rêve. Les frères musulmans sont divisés sur la stratégie à employer ils sont aux abois, pire ils se sentent évités et méprisés tel un coronavirus.

Monastir
| 13-02-2020 15:22
Leur fourberies ne peuvent que passer auprès des ignorants , donc, leur électeurs.
Ils sont plus répugnant que ce qui sort des égouts.

Sidi Bou
| 13-02-2020 15:13
Rien à foutre de l'union national s'il n' y a pas de compétence pour réaliser l'objectif du programme du redressement '?conomique et les réformes nécessaires et urgentes pour des résultats immédiate.
Les paroles d'Ennahdha et de Ghannouchi sont vides de tous connaissances Macro /micro économique.
Nous avons ras-le-bol de la politique de Ghannouchi et ses frères.il est incompétent et avec 54 députés ne sont pas une majorité absolue qu'ont doit avoir peur,si ils sont des vrais démocrates.

max
| 13-02-2020 14:29
"la tête des ministères de l'Intérieur et de la Justice, dont la neutralité a été confirmée, nous n'avons aucun veto"
Aah?!

Tunisino
| 13-02-2020 14:08
Nahda a eu deux chances pour constituer un gouvernement sans réussir. KS a eu sa chance pour constituer un gouvernement sans réussir. Pourquoi? Parce que RG et KS (le vrai candidat de Nakba à la présidence) sont catastrophiques. Ils ont gagné des élections parce qu'ils ont réussi à arnaquer des électeurs. RG, mais aussi BCE, ont fait échouer la deuxième république, par incompétence et par égoïsme. La prochaine étape est un dégage populaire de la classe politique, néfaste mais inévitable, comme au Liban et en Irak? Comme-même, les tunisiens ont le droit à des patriotes et compétents pour gérer leurs affaires!

A lire aussi

Ahmed Néjib Chebbi a sévèrement critiqué le comportement du président de la République Kaïs Saïed

01/04/2020 10:22
0

Dans une déclaration accordée à Mosaïque

01/04/2020 10:20
0

Le monde des affaires, de ceux qui créent l’emploi et paient leurs impôts, ont une nouvelle fois

01/04/2020 10:15
0

L’ordre national des avocats de Tunisie précise que « l’Ordre des avocats de Tunis » apparait dans

01/04/2020 00:07
2