alexametrics
jeudi 25 juillet 2024
Heure de Tunis : 16:37
SUR LE FIL
Hamza Belloumi s’explique sur le reportage censuré des quatre vérités
01/06/2024 | 19:00
3 min
Hamza Belloumi s’explique sur le reportage censuré des quatre vérités

 

Le journaliste et présentateur de l’émission « les quatre vérités » s’est exprimé ce samedi 1er juin 2024, sur les ondes de Diwan Fm, sur le reportage censuré de son émission. Hamza Belloumi explique que le reportage en question est en lien avec une affaire criminelle dans laquelle un corps calciné a été découvert.

« Dans cette affaire, cette interdiction de traitement médiatique est curieuse car il s’agit d’un fait divers », a-t-il dit, affirmant que cette affaire a d’abord été traitée par d’autres médias et que le porte-parole du tribunal a donné des déclarations. « Ce n’est que le reportage de l’émission ‘’les quatre vérités’’ qui a été censuré comme cela a été auparavant le cas dans d’autres affaires ».

Le 28 mai, Hamza Belloumi avait annoncé qu'un reportage de l'émission a été censuré sur ordre judiciaire. « Il s’agit d’une censure et d’une violation de la liberté d’expression » a déploré le journaliste, affirmant qu’il s’agit de la neuvième fois où un reportage de l’émission est censuré.

 

Dans l'affaire du scandale des dons du Croissant rouge, Hamza Belloumi a affirmé qu'il était temps que les gens arrêtent les paroles vaines et se basent sur les faits. « Des générateurs électriques d'une valeur de plusieurs milliers de dinars ont été laissés sous la pluie ainsi que des chaises pour handicapés [...] des Tunisiens ont donné de leurs poches pour aider leurs frères palestiniens [...] Nous voulons des réponses claires sur la situation de ces dons et l'argent donné par les citoyens [...] Les querelles internes ne nous concernet pas, les images sont claires [....] Pourquoi cette organisation refuse de communiquer la valeur des dons en espèces ainsi que ses rapports financiers ? », a déclaré le journalisteIl a également ajouté que le reportage sur les dons du Croissant rouge aura bientôt une deuxième partie. 

 

Le Croissant rouge tunisien (CRT) a tenu une conférence de presse ce samedi pour s’exprimer sur la polémique les dons ayant éclaté après la diffusion d’un reportage des ''quatre vérités''. La porte-parole du CRT a déploré une campagne orchestrée contre l’organisation, avec pour objectif de porter atteinte à la légitimité du comité directeur.

« Le timing est aussi suspect, nous nous apprêtons à envoyer un navire d’aides à Gaza et si notre légitimité est remise en question, il n’y aura plus de navire. Tout ceci semble être très étudié » a-t-elle ajouté. 

Lors de cette conférence de presse, le Croissant rouge tunisien n'a pas démenti la véracité des images des dons abandonnés dans les entrepôts de l'organisation. Les dirigeants du CRT ont cependant affirmé qu'ils se sont retrouvés obligés de détruire certains équipements détériorés et produits alimentaires périmés, ajoutant que des PV de destruction ont été fournis dans ce cadre. Ils ont, par ailleurs, précisé que les opérations de tri se poursuivent, vu la quantité très élevée de dons à gérer. 

 

 

 

R.B.H



 

01/06/2024 | 19:00
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
fares
Du gaspillage et de la mauvaise gestion
a posté le 02-06-2024 à 08:43
Le Président pourrait-il intervenir pour remettre les choses dans leur contexte et engage un audit sur la gestion des dons des tunisiens déposés au Croissant rouge de la Tunisie, personne n'est au dessus de la loi. je sais que l'acheminement est compliqué, on aurait dû prévoir le risque de ce dépassement et d'agir vite. Tout cela est lié aux compétences et au sérieux des responsables comme c'était le cas du dépôt de la SNCFT. on aurait pu distribuer ces dons aux tunisiens nécessiteux au lieu de les abandonner dans les locaux du CRT. Des équipements, médicaments, alimentation, habillement pourris....
******
Absolument
a posté le à 15:28
Ils ont préféré les détruire or que des milliers des tunisiens vivent dans la misère.
Honte à vous. Honte à vous les dirigeants du croissant rouge.