alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 22:15
Dernières news
Hachani au G7 : IA et rencontre avec le Pape
14/06/2024 | 18:18
2 min
Hachani au G7 : IA et rencontre avec le Pape

 

Les dirigeants du G7 ont discuté, vendredi 14 juin 20224, avec les représentants de la Tunisie, de l’Algérie, de la Turquie et d'autres pays non-occidentaux, des questions liées à l’intelligence artificielle et l'Afrique.

La présidente du Conseil italien, Giorgia Meloni a déclaré que l'objectif de sa liste élargie d'invités était de renforcer le dialogue avec les nations du Sud. Elle a souligné le fait que le Groupe des 7 n'était pas « une forteresse fermée sur elle-même, mais une offre de valeurs qui s’ouvre sur le monde entier ».

Désigné par le président de la République, Kaïs Saïed pour le représenter, le chef du gouvernement, Ahmed Hachani a participé à la réunion dédiée à l'intelligence artificielle, la méditerranée et l’Afrique. Il a eu quelques minutes d’échanges avec le Pape François, qui participe pour la première fois aux travaux du G7.

 

Lors de la session matinale du Sommet les dirigeant ont discuté du dossier migratoire. Giorgia Meloni a souligné l’approche italienne : « une stratégie basée sur plusieurs axes, en commençant par la lutte contre les trafiquants d'êtres humains qui alimentent les flux d'immigration illégale et représentent une nouvelle forme d'esclavage ».

Selon Mme Meloni, cette approche consiste à concentrer les efforts « pour garantir le premier des droits, celui de ne pas être contraint de migrer, c'est-à-dire de ne pas être obligé de quitter son foyer et de pouvoir trouver dans son propre pays les conditions pour s'épanouir ».

La dirigeante italienne a affirmé que cet objectif nécessitait de construire un modèle de coopération avec les pays d'origine et de transit des flux migratoires, afin que ces pays puissent croître et prospérer avec leurs propres ressources. « Cette approche sous-tend le Plan Mattei pour l’Afrique, ainsi que sa complémentarité avec le Global Gateway de l'UE et la Partnership for Global Infrastructure and Investment ».

Enfin, le dernier axe avancé par Giorgia Meloni consiste en « l'engagement à rétablir la légalité dans la gestion des flux migratoires, tout en continuant à rechercher d'autres solutions, comme celle contenue dans le Protocole Italie-Albanie ».

 

 

Rabeb Aloui

14/06/2024 | 18:18
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
veritas
il faut inviter le pape à Tunis.
a posté le 15-06-2024 à 09:24
une visite du pape à Tunis peut être bénéfique pour le pays '?'.pour parer aux mauvaises langues de certains pays .
Non merci
Tunisie d'horreur!
a posté le à 11:09
Oui, bonne idée, pour qu'il se fasse renvoyer comme "persona non grata", ou abbattu au Kalashnikov sur une plage ou dans un musée. Ou pour être accusé d'ingérence, ou égorgé dans la rue comme l'a été le prêtre polonais. Les tunisiens sont si accueillants!

Invitez plutôt Sinwar, que vous adorez tant!