alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 22:06
Dernières news
Kaïs Saïed charge Ahmed Hachani de représenter la Tunisie au sommet du G7
14/06/2024 | 08:32
1 min
Kaïs Saïed charge Ahmed Hachani de représenter la Tunisie au sommet du G7

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, le 13 juin 2024, le chef du gouvernement, Ahmed Hachani. A cette occasion, le chef de l’État a insisté sur la nécessité d’accélérer la préparation d’un projet de loi mettant un terme à la sous-traitance et aux contrats à durée déterminée. Il a également demandé la mise en place de critères clairs, objectifs et justes pour protéger les droits de ceux qui ont travaillé sous le régime de la sous-traitance pendant des années et qui sont aujourd’hui remplacés par de nouveaux travailleurs.

Selon le président de la République, il n’est pas question de spolier ceux qui ont passé des dizaines d’années à travailler dans un régime proche de l’esclavage. Il a également recommandé de prendre en considération les pratiques utilisées par certains qui consistent à remplacer les travailleurs par d’autres pour que tous restent dans une situation précaire.

Par ailleurs, le président de la République a chargé le chef du gouvernement de représenter la Tunisie au sommet du G7 qui se tient actuellement en Italie.

 

S.F


14/06/2024 | 08:32
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
TRE
Rien que des génocidaires!
a posté le 14-06-2024 à 19:59
Pour M. Kaiis Saied et sa crédibilité, il est juste de ne pas y aller. Comment expliquer pour soi-même et pour son peuple de donner la main aux mafieux et aux génocidaires ?

Il faut imaginer qu'ils n'ont pas réservé une minute pour le génocide en cours à Gaza, mais pour l'Ukraine oui.
Observateur
Son forfait prouve qu'il n'a obtenu ce qu'il voulait
a posté le 14-06-2024 à 15:42
Comment expliquer que Saied déclare forfait à la réunion du G7 alors que son ami Tebboune est arrivé en Italie et traîne ses savates dans les belles demeures italiennes ?
La réponse toute simple, loin de la propagande populiste anti occidentale, est que Saeid n'a pas obtenu ce qu'il voulait à savoir une rencontre personnelle avec Biden et des compensations financières plus élevées dans le cadre du plan mattei et ce en vue de transformer la Tunisie en une grande prison pour migrants africains.

juan
il se souvient de Ben Ali baba et ses 40 voleurs ...
a posté le 14-06-2024 à 13:33
c'est trop risqué de partir au sommet, et laisser Hachani à Tunis ...
vous comprenez pourquoi ....
Larry
C'est qui... ou quoi ce Président
a posté le 14-06-2024 à 13:26
Allez dire que l'intérim et la sous-traitance sont de l'esclavage ?....
Connaît il au moins la définition d'une entreprise qui travaille en sous-traitance ?...
De la propagande populiste de bas de gamme....
JOHN WAYNE
LES SOMBRES PREDICTIONS DE BOURGUIBA
a posté le 14-06-2024 à 13:03
En février 1958, Habib Bourguiba rencontra George Gorse, ambassadeur de France en Tunisie nommé par le gouvernement de Guy Mollet.
Lors de cette rencontre ou la lutte de Bourguiba contre les Yousséfistes fut discutée, Bourguiba dévoila a cet homme, héros de la résistance Française, une sombre prédiction. Celle-ci faisait état d'une flambée de l'islamisme dans le monde Arabe et d'un effet de domino comparable a l'effet de domino du communisme dans le monde.
Bourguiba s'inspirait des évènements auxquels Nasser était confronté en Egypte.

En juillet 1952, Nasser et ses généraux libres prenaient le pouvoir et destituaient le roi Farouk considéré comme une marionnette de Londres.
L'islamiste Sayed Qutb accueillit ce changement avec un certain enthousiasme espérant que Nasser formerait un gouvernement islamiste.
Toutefois Nasser et son organisation secrète « Tahrir » contrèrent les frères musulmans d'Egypte rapidement et leurs signifièrent que leur rôle dans le gouvernement n'avait plus de raison d'être.
Ce refus fut accueilli avec fureur par Sayed Qutb.
Nasser tendit la main a Sayed Qutb en lui offrant un poste de ministre au sein de son gouvernement, ce que Sayed Qutb refusa.
A partir de ce moment, les frères musulmans égyptiens débutèrent une guerre contre Nasser qui culminera en la tentative d'assassinat du Rais en 1954.

Cet épisode de l'histoire Egyptienne comporte des similarités étranges avec la rencontre de Bourguiba et de Salah Ben Youssef a Zurich.
Lors de cette rencontre, le Zaim tentera mais en vain de raisonner Salah Ben Youssef en lui offrant une trêve. Mais Salah Ben Youssef alors emprisonné, refusera tout compromis.

L'on peut aussi voir dans ces épisodes de l'histoire des similarités frappantes avec la rencontre de Ben Ali et de Rached Ghannouchi au palais de Carthage après le 7 novembre 1987 et quand le Président Tunisien tendit la main au leader islamiste a qui il avait évité la mort par pendaison.
Cette rencontre sera suivie par les attaques terroristes de Bab Saadoun qui mettront fin a toute entente entre Ben Ali et les islamistes Tunisiens.
La suite est bien connue des anciens employés du Gouvernement Tunisien dont je fais partie.
L'attaque de Tamerza par le GIA ou 6 de mes collègues périront et la découverte de caches d'armes a Sidi Bouzid pousseront notre collègue et frère Ben Ali a débuter une guerre sans merci contre les islamistes Tunisiens afin d'éviter que la guérilla Algérienne ne déborde dans notre pays ; les islamistes Tunisiens étant déterminés à aider le FIS et le GIA dans leur logistique de terreur.

Des hommes comme Bourguiba et Ben Ali ont été d'immenses visionnaires qui ont évité a la Tunisie des guerres civiles sanglantes comme celle qui endeuilla l'Algérie pendant ses années de braise.
Les révolutions comme le disait l'écrivain américain Ambrose Pierce sont des escroqueries car elles donnent la parole a l'homme de la rue qui n'a rien à dire.
Aujourd'hui, la Tunisie a créé sa propre histoire falsifiée et amandée selon les exigences du sionisme mondial.
Bouazizi était un martyr quand Ben Ali et Bourguiba étaient des dictateurs, sans oublier Béji Caïd Essebsi mort en héros dans l'exercice de ses fonctions, lui qui vendit la Libye et la Tunisie a l'OTAN.
Les géants et les visionnaires sont supplantés par des goumiers et des Tunisiens formatés par la CIA dans les universités Françaises, Américaines, ou Saoudiennes tout en pensant qu'ils feront le poids.
Une erreur élémentaire.

JOHN WAYNE
veritas
Saied a bien fait de ne pas se rendre à Rome .
a posté le 14-06-2024 à 11:21
Ces destructeurs de la planète entière il faut les ignorer avec leur guerres leur virus et leur dérèglement climatique planifier depuis belle lurette pour faire souffrir les populations.
Gg
Et réciproquement
a posté le 14-06-2024 à 10:39
Comment le G7 a t-il pu inviter un président complice et soutien d'une organisation terroriste et antisémite?
juan
antisémitisme à toutes les sauces kasher
a posté le à 16:30
celui qui ne soutient pas ton isra-HELL? est forcément antisémite, terroriste ...
Amen !!
Larry
Et celui qui ne soutient pas les terroristes du hamas ?...
a posté le à 18:38
Est forcément un juif ou un sioniste ?....
Allah Akbar !!
veritas
Soutien avec quoi ? Des paroles
a posté le à 11:25
il vaut mieux soutenir avec des paroles qu'avec des armes pour mettre en place un génocide de grande envergure qui ne dit pas son nom et qui est bien planifier sur un échelle plus grand'?'il ne faut pas oublier le retour du bâton à l'occasion l'arroseur sera bien arrosé tôt ou tard .
Jean Neymar
Je reconnais KS
a posté le 14-06-2024 à 09:05
Je reconnais là KS,cohérent dans sa démarche et dans son esprit...
Comment s'eût-il permis d'assister à ce sommet du G7 et ne pas éprouver le besoin lors de son intervention d'évoquer le Génocide commis à Ghazza face à au moins 4 dirigeants du G7 qui continuent à faire la fixette sur le 7 Octobre et le Hamas pour se donner bonne conscience?
Comment après avoir défini dans l'article 5 du Destour la place de la Tunisie dans la Umma islamique pouvait-il se permettre de passer sous silence en cette veille de l'AID-EL-Kebir ce qui se passe à Ghazza cautionné par les 4 puissances évoquées?
Que le premier ministre réponde à l'invitation et qu'il se limite dans ses différentes interventions aux relations entre la Tunisie et ce G7,oui,Hachani sera dans son rôle;....
Que le président KS dont la seule absence est encore plus parlante,oui KS sera aussi dans son rôle et force est de reconnaître que KS est d'UNE GRANDE COHERENCE .
Tounsi anti chlayeks
Berjoulia tu es aussi vide que ceux dont tu parles
a posté le à 10:51
Ton poste n'a ni tête ni queue comme l'est le pouvoir actuel de ces deux types. 'Hachani dans son role' de quel rôle tu parles il n'a même pas un rôle en Tunisie pour aller avoir un rôle au g7!! Et ton KS 'dans son rôle' Et la oumma et Ghaza. Mais franchement de quoi tu parles mec. Tu es à l'image de tes maîtres inculte et vide. De quelle ghazal tu parles? Celle dont toutes les aides sont jetées dans le jardin perdues et qui ne sont pas allées à Ghada et n'ont pas été donnée aux gens de ghaza alors que les aides du Maroc et de l'?gypte entrent sans problème? Tu étais où pour parler du scandal des dons? Un jour le reigne de ton seigneur aussi vide que toi finira et tu passeras comme lui à rendre des comptes. Vous avez la mémoire courte très courte et vous allez voir comment ça va se terminer. Le vide vous avez créé le vide et l'échec comme tu dis ' vous êtes dans votre rôle de destruction' Chlayeks
Léonidas
Ah non @Tounsi!
a posté le à 14:58
"Mais franchement de quoi tu parles mec";
Ah non,tu dois parler autrement à @Jean Neymar qui ne cesse sur ce Forum par ses saillies dans les domaines les plus variés,par ses prises de position dans divers sujets,Cour Constitutionnelle,Sport,Education etc de nous faire profiter de l'étendue de son savoir et de sa culture;
Que tu n'arrives pas à saisir le sens de ses post,toi qui es limité @Tounis .....,mahdoud,je comprends,mais que tu utilises envers Sidék le terme de mec,c'est vraiment dépasser tout sens de la mesure!