alexametrics
Dernières news

Guerre au CPR, Al Irada de Marzouki pomme de la discorde

Guerre au CPR, Al Irada de Marzouki pomme de la discorde

La mode ces jours-ci dans les partis politiques en Tunisie c’est la lutte fratricide. Après Nidaa, c’est autour des membres du CPR de s’étriper, à travers deux congrès tenus ce samedi 13 février 2016 en parallèle !

 

Alors que Moncef Marzouki et ses acolytes, dont Imed Daïmi, fêtaient, lors d’un conseil national exceptionnel, la dissolution du CPR et son intégration au sein d’Al Irada, les récalcitrants, et à leur têtes le co-fondateur et dirigeant du CPR, Abdelwaheb Maâtar, ont décidé de ne pas se laisser faire. Ils ont organisé à Sousse avec des militants et des cadres du CPR, une réunion dont l’objectif est «de mettre en place un plan d’action pour sauver le CPR et barrer la route aux putschistes membres dirigeants de Irada, qui ont décidé de fusionner le CPR de force dans leur nouvelle mouvance et pouvoir subtiliser ses biens, ce qui représente un vol caractérisé et un acte immoral», lit-on dans un post Facebook de M. Maâtar.

 

Alors que le CPR est toujours en place, plusieurs de ses leaders, sont actuellement des dirigeants dans une autre entité politique, en l’occurrence Al Irada. Ils ont décidé sans passer par un congrès électif de fusionner le parti dans une nouvelle entité sans l’accord des militants. Une poigné de membres dirigeants et une vingtaine de leurs acolytes décident pour l’ensemble du CPR.

 

On rappelle que ce n’est pas la première fois que Abdelwaheb Maâtar sort de ses gonds. Il s’est déjà insurgé contre ses anciens compagnons de route, assassin du CPR, en prédisant l’échec d’Irada à cause de ces dirigeants. Il avait averti sans ambiguïté : «Nous disons à ceux qui étaient à la tête du CPR et partis à la tête d’Irada : allez-y, vous êtes libres, mais après avoir rendu les comptes comptables et politiques. Vous êtes libres, mais si vous laissez le CPR à ses militants. Vous êtes libres après avoir levé vos mains sur le CPR et rendu ses documents et ses biens sans bruit. Le terrain du militantisme est grand et ne corrélez pas votre avenir et celui de votre parti à l’assassinat du CPR !».

 

Affaire à suivre

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

berber
| 14-02-2016 17:23
ceperistes ardhistes toutes parasites confondues font ressortir des tartouriens pseudo-politiciens

kameleon78
| 14-02-2016 17:21
Un parti n'a de sens que par ses électeurs, qu'il s'appelle CPR ou MTV. Tout le reste n'est que parlotte.

HatemC
| 14-02-2016 16:02
Idem qu'en Algérie les binationaux n'ont pas a participé à la vie de cité dans laquelle ils ne vivent pas ... c'est aussi simple ... ces Cperistes ... tous bi ... devraient choisir ... boire ou conduire ... mais pas les 2 ... le CpR est un nid de frelons ... de minables opportunistes ... HC

Citoyen_H
| 14-02-2016 15:49

s'est assombri de ce genre de vautours décrivant des cercles de plus en plus excentriques.

Ces oiseaux de mauvaise augure, équarrisseurs de cadavres par excellence, sont le symbole de lâcheté.
Ils attendent patiemment la mort de leur proie, pour commencer leur festin gagné sans aucun mérite.


s'est assombri par l'importation massive de traitres de tout horizon.

Telles sont les factions de l'ex-trika, n'ayant retenue aucune leçon de la déculottée reçue lors des dernières élections démocratiques.

Le mensonge et le populisme, sont leurs uniques argumentaires utilisés à tout va, pour essayer de reconquérir le trône, duquel ils ont été chassés comme des malpropres.

Nous n'oublierons jamais leur mauvaise foi, leur politique partisane et chaotique ainsi que les scènes de pillages intensifs auxquels ils se sont frugalement adonnés.
Si le pays rame en ce jour, c'est grâce au legs hérité de leur gouvernance.

Sus aux traitres à la NATION.


dodo
| 14-02-2016 14:34
A l'enfer CRP et compagnie!

Le marseillais
| 14-02-2016 13:44
Yayia bourguiba yayia ben ali

watani
| 14-02-2016 11:52
J'ai voté CPR croyant à de vrais militants qui aiment leur pays, je dois présenter mes excuses à tous les tunisiens. Aujourd'hui, ce CPR est un parti fantome constitué par des voyous, des menteurs et des escros à leur tête marzougui qui a falsifié son acte de naissance et le nationalité de sa mère. Ce faux médecin a sali la profession pars ses attitudes bizarres. fusion Cpr et Al Irada est une histoire à dormir debout. si nous a bluffé la première fois, il ne peut guère nous bluffer la deuxième fois. va voir d'abord un psychiatre ya marzougui pour te guérir et vient nous dire ce que tu peux faire dans la vie active. Prends avec toi tes semblables comme Daimi, maatar, le couple abbouet surtout celle qui posait en Egypte.

hombre
| 14-02-2016 11:16
Moussa haj , haj moussa !

les deux formations sont des fetet fi mahab errih !

Mansour Lahyani
| 14-02-2016 10:31
"Sauver le CPR et barrer la route aux dirigeants putschistes de Irada" menés tambour battant par le psychopathe MMM, voilà un beau dessein ! Sauf que de la part de Maatar, ce n'est pas beau de cracher dans la main de celui qui, dans un moment de crise pathologique, a eu l'idée saugrenue de l'inventer!

kameleon78
| 13-02-2016 23:05
Marzouki veut créer un parti le MTV (Al Irada) après avoir dépecé le CPR, il voulait faire du neuf avec de l'ancien mais le CPR est-il d'accord? That is the question.

A lire aussi

Mohamed Abbou a indiqué qu’il se présente à la présidentielle afin de changer la situation actuelle

22/08/2019 23:58
0

S’occuper de sa campagne électorale n’entre pas dans ses prérogatives de chef du gouvernement

22/08/2019 21:57
0

Le candidat à la présidentielle, Abdelkrim Zbidi a été présent, ce jeudi 22 août 2019, sur le

22/08/2019 20:43
5

Les parlementaires ont approuvé, ce jeudi 22 août 2019, deux propositions concernant la modification

22/08/2019 20:00
0

Newsletter