alexametrics
lundi 08 août 2022
Heure de Tunis : 05:04
Dernières news
Ghannouchi fait passer le retrait de confiance pour un renouvellement !
24/07/2020 | 21:00
2 min
Ghannouchi fait passer le retrait de confiance pour un renouvellement !

 

Alors qu’une motion de retrait de confiance est déposée contre lui par 73 élus, en vertu de l’article 51 du règlement intérieur de l’ARP, Rached Ghannouchi préfère jouer sur les mots et se voiler la face.

 A la place de motion de « retrait de confiance », le chef du Parlement préfère l’appeler « motion de renouvellement de confiance », laissant croire qu’il est confiant quant à ses chances de rester à la tête de l’Assemblée.

 

 

C’est le 30 juillet courant, autrement dit la veille de l’Aïd, que les élus voteront pour ou contre cette motion et décideront s’ils retirent ou non leur confiance en Rached Ghannouchi.

 

Pour l’instant, la motion de retrait de confiance a réuni 73 signatures par les élus qui l'ont déposée (38 bloc démocrate, 11 Tahya Tounes, 13 bloc de la Réforme nationale, 3 du bloc national, 8 indépendants). Ceci, abstraction faite des 16 députés du parti destourien libre (PDL) - opposant farouche au parti islamiste - qui ont exprimé leur soutien à la motion et dont les signatures ont été refusées par Attayar.

Le total des 89 voix qui se sont pour l'instant exprimées en faveur de ce retrait de confiance, seront-elles alors garanties lors du vote ? Ce sera sans compter les pressions et les marchés politiques qui seront conclus dans les prochains jours dans le but de tuer cette motion dans l’œuf.

 

En novembre 2019, Rached Ghannouchi a été élu chef du Parlement à la majorité absolue avec 123 voix sur 217. Il demeure très critiqué par l'opposition depuis son investiture. Une séance plénière a été organisée en juin dernier afin de questionner le chef du Parlement sur sa gestion de la diplomatie parlementaire. 

 

 

S.T

24/07/2020 | 21:00
2 min
Suivez-nous
Commentaires
URMAX
@ Les commentaires precedents ... Ne vendez pas la peau de l'ours, avant de l'avoir tue ...
a posté le 25-07-2020 à 14:43
Meme si - a titre personnel - je souhaite vivement sa defaite, je sais pertinament que ce monsieur est un veritable filou, malin malin et demi crapule et qu'il a plus d'un tour dans son sac.
...
Je souhaite qu'il saute de ce poste, mais je suis persuade qu'il a encore au moins cinquante pour cent de chances de rester.
...
Je ne le connais que trop bien dans ses manigances, combines et "relations peripheriques" et il a plus d'un tour dans son sac !
TAW TCHOUFOU
RECULER POUR MIEUX SAUTER !
a posté le 25-07-2020 à 11:44
« Motion de renouvellement de confiance », laissant croire qu'il est confiant quant à ses chances de rester ..... !
Aux échecs , le joueur qui recule à déjà prévu son coup pour mieux battre son adversaire .
Si l'actuel président de l'arp se soumet soudain à la motion de retrait après toutes ces simagrées , c'est qu'il y a anguille sous roche , et qu'il est sûr de son coup ( ses lieutenants ont dû arranger l'affaire , il y aura des défections , des indécis , des retraits , des intimidations , et des vendus ... ) !
Ne soyons pas naifs !
En politique Tunisienne , tout est une question de prix !
Bourguibiste nationaliste
LE CHEIKH AL-KHWANJIAS EST UN IGNORANT PARLEMENTAIRE
a posté le 25-07-2020 à 11:38
LE CHEIKH AL-KHWANJIAS EST UN IGNORANT PARLEMENTAIRE
Cheikh al-Khwanjias est un expert en propagande islamiste et en manipulation mais un grand ignorant du point de vue de la culture parlementaire. Le soi-disant « président du parlement », devrait savoir que la motion de retrait de confiance n'a rien à voir avec « renouvellement de confiance », formule qu'il a inventée pour tromper les Tunisiens et les Tunisiennes. Cette motion de retrait de confiance est une prérogative des parlementaires dans le cadre du régime quasi-parlementaire que lui et sa secte ont imposé au pays
Il devrait également savoir qu'il n'est pas « président du parlement » « grâce au résultat des urnes » comme il le prétend (le peuple ne l'a pas élu au perchoir). Il préside actuellement le parlement (avec tous les méfaits qu'il a commis) grâce à la volonté d'une majorité hétéroclite de parlementaires qui sont les islamistes ainsi que les autres parlementaires qu'il a soudoyés. Voilà la réalité.
Pour le reste et quoi que sera l'issue du vote du 30 juillet prochain, le Cheikh des Khwanjias doit savoir déjà que le peuple le vomit et ne veut pas de lui ni au perchoir ni au parlement.

abouali
Des mots qui tuent !
a posté le 25-07-2020 à 11:33
Dans la déclaration accordée aux journalistes, outre la falsification de l'intitulé de la procédure, le vieux renard malodorant a parlé des jeunes des quartiers populaires qui l'ont amené là où il est (sic) et qui le soutiennent, sous entendu contre les forces du mal représentées par les bourgeois et les nantis qui constituent l'opposition ! Ce n'est ni plus ni moins qu'une incitation à la haine entre les classes sociales et à la confrontation entre les citoyens. Le vieux nuisible est d'ailleurs coutumier du fait, puisqu'il ne laisse aucune occasion passer sans lancer des piques malveillantes puisées dans le pur répertoire du langage des frères. Récemment, il a exhorté à "punir les ennemis de la démocratie et à les anéantir", allusion au PDL et à Abir Moussi, ce qui n'est autre qu'un appel à la liquidation physique. De nombreuses allusions de ce genre parsèment ainsi tous ses discours sans que personne ou presque n'en relève la dangerosité et ne les dénoncent. Elles sont instantanément suivies par des campagnes d'insultes et de dénigrement sur les réseaux sociaux et de menaces de mort non voilées. Comme c'est le cas d'ailleurs de ses attaques moins morbides, tels que traiter le Président de la République de quelqu'un qui ne comprend pas ! On se souvient tous qu'il avait qualifié, pendant la campagne électorale de 2014, Si El Béji (qu'il repose en paix) de plus "dangereux que les salafistes et les terroristes", alors qu'il fait mine aujourd'hui d'honorer sa mémoire, juste pour s'attirer les bonnes grâces de ceux qui l'admirent et lui vouent respect et considération.
C'est donc un individu néfaste et machiavélique, qui utilise les mots comme des armes et dont les messages implicites et codés, destinés à ses sympathisants et inconditionnels, sont autant de directives et de recommandations. Jamais la Tunisie n'a connu une telle perversité ni une telle duplicité que depuis le "retour" de cet homme détesté, rejeté, agoni, mais qui continue à s'accrocher grâce au soutien d'un entourage zélé dont l'intérêt évident est de perpétuer sa présence. Mais nul n'est éternel, et le glas peut sonner à tout un chacun, à tout moment.
Bul.2r
L'indétrônable .
a posté le 25-07-2020 à 11:03
Fort, de la faiblesse et des tiraillements du camp d'en face , il cherche un second souffle . A mon avis il sera reconduit triomphalement grâce aux traîtres qu'il tient en laisse .
Abir
Ya ras el7am welham
a posté le 25-07-2020 à 08:35
Dans quelle loi est écrit qu'on pourra renouveler la confiance pour un député ou un "président" député et en plus un comme toi renvoyé !? Echib wel 3Ib! Eclipse toi wa ehchem 3ala rohek par respect au chiffre 79
Bacchus
Il joue avec le feu!
a posté le 25-07-2020 à 07:01
S'il propose que ça soit un vote de renouvellement de confiance, il faudrait être un imbécile pour refuser. Car une motion de renouvellement de confiance devrait obtenir 109 voix pour passer, ce qui signifie que les voix de Qalb tounes de la Karama et de Nahda ne suffisent pas et il serait obligé de plier bagage. Aussi une motion de retrait de confiance devrait obtenir 109 voix pour qu'il parte et jusqu'à présent il n'y a que 76 + 16, donc mathématiquement le compte est insuffisant et il devrait rester. Pour résumé les absents, les abstentionnistes et les votes blancs seront comptabilisés en sa faveur en cas de motion de retrait de confiance et contre le lui dans le cas de motion de renouvellement de confiance. Donc son orgueil le poussera-il au suicide ou va-t-il faire machine arrière ?
Tunisie libre et souveraine
Ce gourou maléfique ne reculera devant rien
a posté le 25-07-2020 à 04:13
Ce sale Gourou ne reculera devant aucun stratagème pour s'accrocher au perchoir tout assure qu'il est qu'il pourra corrompre des députés a sa cause ...
Monia
Un scandale anti-démocratique
a posté le 25-07-2020 à 00:09
ni plus ni moins...c'est suffisamment clair.
Ahmed
Maintenant tout dépendra des ennuis judiciaires de NK.
a posté le 24-07-2020 à 22:39
Il vendra le pays aux khouanjias pour échapper a la prison ou a la faillite.