alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 05:59
Chroniques
Continuons d’applaudir l'arbitraire, notre chute n'en sera que plus brutale
Par Ikhlas Latif
01/12/2023 | 16:59
3 min
Continuons d’applaudir l'arbitraire, notre chute n'en sera que plus brutale

 

Il semble que les atteintes aux libertés et aux droits élémentaires en Tunisie n’indignent qu’une certaine frange de Tunisiens. Un petit noyau de résistance hétéroclite qui continue de dénoncer tant bien que mal les dépassements commis, les dangers d’un glissement autoritaire ou les absurdités que les autorités nous servent à tour de bras. Vous me diriez que la majorité des Tunisiens ont d’autres chats à fouetter, surtout à faire face à une vie qui devient pénible et à un pouvoir d’achat qui s’est laminé jusqu’à la trame.

Défendre les soi-disant droits et les libertés ne fera pas bouillir la marmite, c’est secondaire et ce n’est qu’une préoccupation d’une certaine élite déconnectée des réalités. Voilà ce que vous diront les défenseurs d’un processus engagé un certain 25 juillet 2025. Le fait est que les propagandistes du pouvoir en place omettent sciemment de dire que les droits et les libertés sont indivisibles. Et quand on dénie à ses citoyens leurs libertés et leurs droits, ça ne peut être qu’un tout. Les droits humains notamment les libertés individuelles et les droits économiques, culturels ou sociaux sont ainsi interdépendants.

 

Alors quand un régime qui a mis la main sur tous les rouages d’un pays, quand ce régime bafoue les lois et commet des injustices, quand ce régime démontre à plusieurs reprises son incompétence en aggravant la situation économique sans que vous ne puissiez piper mot au risque de vous retrouver poursuivi, sachez que ce petit noyau de résistance n’a pas tort.

Pourtant, une grande majorité de Tunisiens continue d’applaudir les violations à la pelle et l’incompétence caractérisée. Ils ne saisissent toujours pas que cette démarche se retournera contre eux, contre tout le monde sans distinction.

 

La Tunisie vogue à vue menée par un capitaine qui s’emmêle de plus en plus les pinceaux. Le bateau Tunisie est à la dérive et le naufrage n’est pas aussi loin qu’on le croit. Pour l’instant, on surfe toujours sur la vague du populisme qui vend des rêves plein la tête à des gens désespérés qui veulent vraiment y croire. Mais le réveil sera brutal, très brutal.

Curiosité du moment, ces mêmes gens qui applaudissent les injustices et les droits bafoués en Tunisie, les dénoncent ailleurs et avec force, notamment ce que subissent les Palestiniens. Loin de nous de comparer les deux situations. La tragédie de la Palestine est incomparable. Toutefois, il existe des incohérences. On ne peut défendre des valeurs et des principes d’un côté et cautionner leur violation d’un autre côté.  

Ces valeurs sont universelles ou ne le sont pas. Elles s’appliquent à tous. Et donc un dirigeant qui commet des injustices à l’égard de son propre pays et des ses propres citoyens, ne pourrait être totalement crédible quand il dénonce les injustices sous d’autres cieux.

Ce régime mène une guerre sans trêve contre toute voix dissonante qui viendrait critiquer ses agissements. C’est le règne de l’arbitraire et par conséquent beaucoup se terrent dans le silence pour éviter les problèmes alors que d’autres se transforment en experts-laudateurs.

Par ailleurs, et en partant de la nature même de ce régime, l’instrumentalisation de ce qui se passe en Palestine n’avait pas tardé. Pour justifier ainsi les atteintes aux droits et libertés en Tunisie, on tire parti de l’actualité et de l’aberrante position occidentale. On dit haut et fort que désormais plus personne ne pourra nous donner de leçons.

Ce n’est pas une mauvaise chose par principe de rappeler à l’ordre cet occident des deux poids deux mesures. Mais quand on le fait par opportunisme pour consacrer les violations et l’arbitraire, c’est là que ça devient problématique. C’est là qu’on se dit qu'il est ignoble d’instrumentaliser les souffrances des Palestiniens et de récupérer l’immonde réaction occidentale en les exploitant à des fins politiques et pour reluire son image.     

Par Ikhlas Latif
01/12/2023 | 16:59
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Fares
L'arbre qui cache la forêt
a posté le 03-12-2023 à 20:07
Les plus lucides d'entre nous commencent à dénoncer "fassad edawla". Eh oui mesdames et messieurs le régime actuel et corrompu jusqu'à l'os. Ce régime batard ne résigne devant rien pour garder le pouvoir. Quand aux intérêts des tunisiens, repassez demain, si Kaisollah le veut.

7allouf un jour, 7allouf toujours comme dit le proverbe que je viens tout juste d'inventer. Imbécile est celui qui garde espoir en un régime qui met ses opposants en prison sans accusations valables, qui affame la population en arrêtant d'importer les produits de base, qui ment au peuple en inventant des histoires complotistes.

Une personne ne peut pas être sélectivement connard, ou on l'est ou on l'est pas et il y a des signes qui ne trompent pas.

Réveillez vous. En attendant, l'argent du tourisme et des TRE est utilisé pour assouvir shahawat sidna, le prix de ses chaussures permettrait à une famille tunisienne de manger pendant un an. 4.5% est l'augmentation du budget de la présidence de la République, 20% l'année dernière. Une augmentation approuvée à l'anonymat par les béni oui oui élus à 8%. Fassad eddawla, j'écrivais.
Hassine
L'augmentation du budget de présidences...! La raison est pourtant simple
a posté le à 15:59
Le pouvoir d'achat qui se détériore pour le citoyen est valable pour la présidence qui en souffre trop
La seulle différence c'est que le bon citoyen ne peut s'octroyer une augmentation de revenu alors que la..............
Drôle d'analyse hein..!
Léon
Cela fait un moment
a posté le 03-12-2023 à 19:47
Vous applaudissiez l'arbitraire depuis janvier 2011. La première fois fut lors du départ de Ben Ali un 14 janvier. Ce fut le germe d'une longue chute dans les abimes de l'arbitraire; précisément celle dont vous vous plaigniez aujourd'hui.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant,

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Hammadi
C est simple
a posté le 02-12-2023 à 16:45
Le peuple a pris le risque et a fait beaucoup des sacrifices depuis 2011 et durant plus que 10 ans dans l espoir que l elite creera les bases pour un pays de droit et mettra le pays sur les rails sur tous les plans ,mais cette elite hypocrite qui se plaint aujourd'hui a trahit le peuple et a profite de la situation.
En conclusion la chance vient une seule fois dans la vie ,vous avez fait tout pour la ratter, maintenant vous devez assumer les consequences et ce peuple ne fera plus confiance a vous malgre son concience des risques et des derives possibles avec le regime KS.
Jilani
Vos analyses sont fausses
a posté le 02-12-2023 à 14:50
La majorité des tunisiens en ont marre de ce pays et des régimes politiques qui se succèdent accaparés par des personnes incultes. Nous avons eu une petite lueur d'espoir qd il a été constitué une commission présidée par le doyen sadok belaid mais cet espoir s'est effondré qd KS et son frère ont rejeté le projet de la commission et ont sorti leur copie rétrograde et néfaste pour le pays. La preuve est que cette majorité ne participe plus aux élections anciennes et les prochaines. Nos médias d'un niveau plus que médiocre ne veulent pas reconnaître cette situation et parlent toujours de crise économique et pénurie des produits. Cette majorité a été violée et n'oubliera jamais ce qui s'est passé et ne pensez jamais qu'elle sera solidaire un jour avec ces charlatans islamistes rcdistes et opportunistes en prison où ailleurs.
Hannibal
Bonne nuit
a posté le 02-12-2023 à 14:48
A tout les adorateurs de KS ne vous inquiéter pas la désillusion sera plus grande une fois réveillée de votre sommeil.
A bon entendeur.
Citoyen_H
VOUS AVEZ DEJA CONSOMé LA VOTRE
a posté le à 22:48
Laissez-nous, à notre tour, le soin d'apprécier la nôtre !!

"la désillusion sera plus grande une fois réveillée de votre sommeil. "


Abir
Je n'appartiens pas aux kwanjias ! lis mes commentaires tu comprendras
a posté le 02-12-2023 à 14:08
Ma Tunisie Républicaine avec le PDL et ABIR MOUSSI la patriote à 100% et ce ne pas avec les kwanjias terroristes de qui tu parle ya moghaffel , tu crois que j'appartient aux terroristes destructeurs ! Donc vas te soigner toi même!
Citoyen_H
TU DELIRES, GRAVE
a posté le à 16:16
"Ma Tunisie Républicaine avec le PDL"

C'est pire que ce que je pensais.
Tu confonds la fiction et la réalité !!!!
Achète-toi un casque de réalité virtuelle et tu vivras ainsi ton fantasme.
Ya mala 7ala.

J.trad
Un procés devant. Le tribunal de Lahaie
a posté le 01-12-2023 à 20:20
Les 57 Etats. Musulmans doivent s'unir. Pour. Ouvrir. Un procès devant. Le tribunal de Lahaie , c'est le plus cours chemin pour sauver l'humanité d'une guerre maléfique universelle ,Israël est un peuple qui incarne la nature diabolique de Iblis. ,Lucifer , toute autre tentative. Est peine perdue sinon course vers la catastrophe ,voilà l'obstination d'Israel ,dont la monture est l'USA .
Gg
Non
a posté le à 13:05
Non, Israel a le droit et le devoir de se défendre contre l'ignoble bande de violeurs et d'egorgeurs de bébés que sont vos amis du hamas, et qui ont agressé Israël.
Sam
Racaille, Bis repetita
a posté le à 11:09
au fait, c n'est pas "racaille" que je vouliat dire mais "ORDURE", je te souhaite bonne reception ..
Sam
Racaille
a posté le à 11:08
encore une racaille sioniste qui pollue ce portail ...
Abir
Le titre est bien à sa place
a posté le 01-12-2023 à 18:05
Attention attention, ce n'est qu'un avant goût mais si par malheur cette personne sera relu en 2024, vous direz au revoir à la Tunisie républicaine moderne, civilisée, n'en parlant pas de l'état de la femme , elle sera complètement effacée de la société "mouvementée"!!! Je ne sais pas comment un pouvoir qui ne ferme pas l'oeil pour les droits humains envers les Palestiniens et les bafouille envers son propre peuple !?
Fares
@Abir je suis d'accord
a posté le à 19:28
Abir Moussi est la seule personne qui mérite d'être présidente pour son militantisme depuis 2011 contre les khwanjias et ensuite contre Saied. Les autres ne sont que des parasites égoïstes. La messe est dite.
Citoyen_H
ES-TU SûR DE CE QUE TU AFFIRMES.
a posté le à 22:57

(si par malheur cette personne sera relu en 2024, vous direz au revoir à la Tunisie républicaine, moderne, civilisé),

Nous avons vu et vécu ce que tes républicains, qui te manquent tant, avaient fait de ta Tunisie que tu dis républicaine (2011 au 21 juillet béni).
i7m'dou rabbi, ya néss, avant qu'une sakhta sans précédent s'abatte sur vos boites de conserves crâniennes et fasse d'elles des pots de chambre.
Vous n'avez retenu aucune leçon de ce qui nous est arrivé en 2011, les bouseux !!!

Tunisie moderne, Hahahaha, hahahaha, hahahaha.
Tu ferais mieux d'aller te soigner, ya Abir.
Moderne par quoi
De notre régression sociale, de la médiocrité endémique dans laquelle nous avions plongé corps et âmes, de l'explosion nucléaire de la corruption tous azimuts, des pillages INTENSIFS de sommes colossales des caisses de l'Etat, de L'explosion des viols, du jihed el nikah, de l'explosion des assassinats et des meurtres, des attentats terroristes, et enfin d'avoir été le pays champion du monde de l'export des contingents de terroristes.
Aurais-tu oublié ce que les pauvres femmes irakiennes avaient dit de tes concitoyens terroristes assassins de ta Tunisie républicaine ?
Elles avaient dit que ces derniers étaient inhumains, des barbares d'une cruauté sans égale, des sadiques de la pire espèce, des bourreaux dépourvus de toutes formes d'humanité, des tortionnaires sans équivalent, des assoiffés de sang, des violeurs de femmes et d'enfants, des êtres sans foi ni loi.
Tous les civils syriens et irakiens, qui eurent le malheur de croiser le chemin du cadeau que leur avaient envoyé, Marzouguiki, Khriji, La3rayédh, le Jbéli, Ben Salem, etc..., avaient dit d'une seule voix : c'étaient les pires de tous.

C'est ça ta Tunisie républicaine moderne ?
Va te soigner, va et implore, jour et nuit, le pardon à ton créateur!!!