alexametrics
mercredi 20 octobre 2021
Heure de Tunis : 01:18
A la Une
Confusion et suspicion autour de la présence des variants indien et brésilien en Tunisie
23/06/2021 | 12:31 , mis à jour à 13:15
1 min
Confusion et suspicion autour de la présence des variants indien et brésilien en Tunisie

 

Une éventuelle présence des variants indien et brésilien en Tunisie a semé la confusion mercredi 23 juin 2021. 

Le membre du Comité scientifique Sami Mourali a annoncé, en matinée, la détection d’un cas isolé d’infection au variant indien du SARS-Cov-2 provoquant une vague de panique. 

Connu sous le nom scientifique B.1.617, le variant indien a été détecté pour la première fois en Inde en octobre 2020 et est présent dans des dizaines de pays. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, il se distingue par quinze mutations dont deux communes avec d’autres variants et est classé « sous surveillance » et « préoccupant ».

 

Plus tard dans la journée, Riadh Daghfous, membre aussi du Comité scientifique, a affirmé que son collègue s’était trompé notant qu’il s’agirait plutôt du variant brésilien. Celui-ci comporte deux mutations. La première sur la protéine de pointe lui permet de se propager plus facilement et plus rapidement et la seconde – similaire au variant sud-africain – lui permet de résister à la réponse immunitaire que produit le vaccin.  

Intervenant sur les ondes de Jawhara FM, Dr Daghfous a évoqué des suspicions autour de la présence du variant brésilien notant la détection de sept cas de contamination dus à cette mutation.  

Il a signalé que ces cas n’étaient pas encore confirmés, le séquençage n’étant pas finalisé. 

La Tunisie connait une recrudescence alarmante des cas de contaminations au SARS-Cov-2. Selon les données du ministère de la Santé, la hausse du taux d’incidence est dû à une prédominance du variant britannique qui se différencie des autres souches par son titre viral dont la vitesse de propagation peut aller jusqu’à +70%, soit un taux de reproduction de base R0 augmenté de 0,4. 

 

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

N.J. 

23/06/2021 | 12:31 , mis à jour à 13:15
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Nephentes
@Ourwa
a posté le 23-06-2021 à 17:46
C'est cela

c'est une mutation apparement locales entre trois variants : britannique sud africain et indien

Ce n'est toutefois pas completement confirme

Le taux d'efficacite des premiers vaccins s'en trouve apparement amoindri
ourwa
Confusion et fusion des cons...
a posté le 23-06-2021 à 16:38
" Le membre du Comité scientifique Sami Mourali a annoncé, en matinée, la détection d'un cas isolé d'infection au variant indien du SARS-Cov-2" ; " Plus tard dans la journée, Riadh Daghfous, membre aussi du Comité scientifique, a affirmé que son collègue s'était trompé notant qu'il s'agirait plutôt du variant brésilien" (SIC) ; le premier est amateur de la cuisine indienne, le second de la cuisine brésilienne, ainsi, toutes les couleurs sont dans la rature, l'un dit que c'est vert, l'autre rétorque que c'est vert-de-gris. Heureusement que ces deux sommités scientifiques sont membres du Comité scientifique de lutte contre la Covid-19...et non pas un imam ou un quelconque maire de la banlieue nord de Tunis, encore moins président du gouvernement et sinistre de la santé. Et si ce variant n'est ni indien ni brésilien, mais un variant nouveau constitué par la combinaison des deux, une vraie saloperie résistante à tous les vaccins ? Enfin, si c'est le cas, ne paniquons pas, car mechichi, K.S. et Mehdi ont à notre disposition, déjà, quelque chose comme dix millions de doses de vaccin, mais malheureusement, ô peuple arriéré, vous ne voulez, ni vous inscrire sur la plateforme Evax, ni respecter les protocoles d'autoprotection, masque et tout le reste... Ce matin, j'ai entendu dans ma boulangerie une cliente qui avait lu cet article dire, en substance, que cette confusion entre les deux variants était de la poudre aux yeux et que c'était juste une manière du comité scientifique, donc de mechichi et de mehdi d'annoncer d'avance en quelque sorte l'existence en Tunisie et du variant indien et du variant brésilien... Reste à savoir si les variants anglais et sud-africain, déjà bien implantés chez nous, vont accepter cette concurrence déloyale.
Loupelbus
Alors si les experts se trompent..
a posté le 23-06-2021 à 14:56
'?' comment voulez-vous qu'on y comprenne quelque chose et qu'on s'en sorte?
Hamza
Kharbouchi
a posté le 23-06-2021 à 14:55
Le variant indien sappelle le variant Delta.... et oui... Bientôt le variant Delta Airlines, celui qui voyage dans les airs...'
pifpaf
Encore une Chakchouka à la Tunisienne
a posté le 23-06-2021 à 12:50
Peut importe le variant voyez ce qui se passe dans les autres pays, en Angleterre, au Portugal, en Russie et maintenant le porte-parole du gouvernement Français annonce que le variant Indien dit Delta représenter déjà 10 pour cent des contaminations , il va devenir prédominent !