alexametrics
jeudi 25 avril 2024
Heure de Tunis : 03:41
Dernières news
Conflit entre le maire de La Marsa et le gouverneur de Tunis à propos d'une construction anarchique
20/10/2018 | 08:02
2 min
Conflit entre le maire de La Marsa et le gouverneur de Tunis à propos d'une construction anarchique

 

La municipalité de La Marsa décide de s’en tenir à une décision municipale de mise sous scellés d’un bâtiment « construit sans autorisation », et ce malgré l’opposition du gouverneur de Tunis.

Dans un communiqué émis hier, vendredi 19 octobre 2018, le Maire de La Marsa Slim Mehrezi explique que « la décision numéro 147 a été prise en date du 3/10/2018, pour la mise sous scellés prévue le 17/10/2018, de la construction édifiée sur le titre foncier « 162241 TUNIS pour infraction aux dispositions légales du code de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, laquelle construction est située route de Carthage, route de la Maalga Cité les Pins. Ce bien immobilier est composé d’un café « Grand Café », d’une pâtisserie « Saint-Honoré », et d’un SPA, tous construits sans autorisation municipale et sans respect des dispositions du plan d’aménagement de ce quartier, à vocation résidentielle ». La municipalité souligne, par ailleurs, que « cette construction illégale a fait l’objet de deux décisions municipales de démolition les 16/03/2016 et 30/08/2018, depuis restées lettre morte ».

 

Le contrevenant s’était opposé à cette décision municipale et a déposé une requête auprès du Gouverneur de Tunis, Chedly Bouallègue, lequel s’est opposé à ladite décision et a notifié de sa suspension  de l’exécution, par courrier transmis au Maire de La Marsa, le 17/10/2018. Le Gouverneur de Tunis a également décidé de poursuivre la municipalité de La Marsa devant le Tribunal administratif, note la municipalité dans son communiqué.

 

Ainsi, la municipalité de La Marsa a décidé de « s’en tenir à la légalité de la mise sous scellés du bien immobilier en question, dans le respect des principes de l’Etat de droit et de l’égalité de tous devant la loi ». La municipalité informe, par ailleurs, que les citoyens seront maintenus informés du développement de la situation lors d’une conférence de presse qui sera organisée mercredi 24 octobre 2018 au Palais Essada.

 

S.T

 

 

 

20/10/2018 | 08:02
2 min
Suivez-nous

Commentaires (2)

Commenter

Le Ph'?nix Gaça
| 31-10-2019 17:18
En tant que citoyen tunisien ayant accusé une profonde déception suite à la joute sournoise entre la rouerie de l'administration du pouvoir central, le Gouvernorat et la Municipalité de la Marsa et suite au verdict du tribunal administratif, j'éprouve une forme de retour à la vie et à l'espoir car ma foi en la démocratie participative lourdement ébranlée renaît, tel un Ph'?nix, de ses cendres.
Néjib Gaça

moha Ecolobib Abel Chater Pan mouaten_X Citoyen_H Fehri sss Raghda sss
| 21-10-2018 06:41
Ilfaut fouiller vers le gouverneur qui est corrompu a tous les niveaux Le communiqué a été rédigé dans les deux langues. Vous n'avez qu'à voir la page facebook de la commune de la marsa. N'ayez crainte pour le respecy des décrets et lois. C'est business news qui est un site en français qui a choisi de ne mettre que la version française.
Vous passez pour quelqu'un qui juge les personnes sans savoir. Vous devriez avoir honte.Non @b m l ! Je ne défends pas les hors-la-loi, ni que je ne les défendrai jamais de ma vie. Je ne défends que l'équité humaine.
Je suis un vrai Tunisien et je suis un homme du terrain sur la scène socio-politique-économique. Je sais très bien ce qui se passe derrière les coulisses de l'administration tunisienne. Je sais qu'après la Révolution tunisienne du 14 janvier 2011, il y a eu un miracle qui a sauvé l'économie et la reconstitution de l'?tat tunisien, sans que personne n'en parle ni que personne ne l'évoque jusqu'à aujourd'hui. C'est cette anarchie bénigne de la construction sans autorisation, qui fit tourner la roue économique du pays, en parallèle à l'autre anarchie maligne de la révolte contre les Institutions de l'?tat, en forme de la mise en feu des postes de police et de gendarmerie, des barrages sur les routes et autoroutes, des braquages, des magasins dévalisés et de tout le chaos qu'a vécu notre belle Tunisie. Les maçons et les ouvriers dans le domaine du bâtiment, étaient les fourmis qui construisaient la Tunisie, au même moment où les autres la démolissaient et la désertaient. L'argent caché de ceux qui trouvèrent l'opportunité de construire leurs maisons sans les chicaneries, de ceux qui ne permettaient une autorisation pour construire quoi que ce soit, que contre une corruption douloureuse, fut sorti de sous les matelas et fit tourner les usines de ciment, de fer, des carrières de sable et de gravier, des quincailleries et de ceux du fer forgé. Tout le monde du bâtiment n'a pas chômé un seul jour. Un miracle qui a haussé le salaire des maçons à égalité avec les médecins et les PDG. Les ouvriers du bâtiment qui dormaient sur du carton, devinrent propriétaires de maisons et les porteurs de stylos, se sont trouvés eux-seuls sur du carton. Le milieu des maçons et des ouvriers du bâtiment, ne peuvent réaliser que leurs amis de misère s'enrichissent après la Révolution. Ils se sont mis à hausser les prix de leurs produits agricoles et autres, jusqu'à avoir étouffé toute la Tunisie. Tout le monde demande plus de salaire dans un cercle vicieux, où il est impossible de le réguler en un laps de temps. Maintenant, avec cette énorme hausse des matériaux de construction et le retour de ces maudites autorisations de construction élaborées aux temps de la colonisation française de la Tunisie, qui ne permettent que la construction d'une toute petite partie d'un terrain qui coûte les yeux de la tête, pour laisser plus de place aux chats errants qu'à ses propriétaires, il est impossible de donner la moindre raison aux municipalités qui se transforment en les assassins de l'économie tunisienne.
Mais, jusqu'à détruire ce qui est déjà construit sur sa propre propriété, après tout ce qu'on a vécu en Tunisie, puis vouloir faire la moindre comparaison avec l'Allemagne, c'est ce qu'on appelle : »hakkon youradou bihi batilon» ou (utiliser une vérité pour tromper).
Non, je regrette ! Je ne suis prêt à tromper personne. On doit construire autour de la vérité, non pas détruire autour du mensonge.
Bonne soirée.Un proverbe tunisien qui dit:
" Bin Arab ou Tourk",
c'est entre Arabes et Turcs!
Donc Pan, de quoi tu te mêles!

Ps: chères amies et cher amis, il faut profiter de cette accalmie, Magon est là pour vous faire rêver.Une seule question et la reponse va tout expliquer : à qui est cette construction, ou qui se cache derrière le prête nom On devrait pouvoir le savoir non ?Vous nous faites honneur, loin des vendus affamés congénitaux opportunistes qui ne cessent de polluer notre espace vitale avec leur fétide rengaine d'incultes.
Allah yelikHom.

Ces dernières deux semaines j'ai appris plusieurs choses:
1. Un simple gardien peut prendre des décisions d'ouvrir Le barrage
2. Que les tempêtes n'arrivent que tous les 300 ans en Tunisie
3. Qu'une personne sous investigation judiciaire peut être nommé Secrétaire Général d'un parti politique
4. Que le Président réponde avec des proverbes et versais du coron et qu'il faut décoder sa réponse
5. Que les routes construites après l'independance Sont faites avec du papier collant
Non, tout va mal. Personne ne prends ses responsabilités, aucun plan d'urgence et maintenant le Gouverneur, personne nommée par le parti au pouvoir peut ignorer la loi. Oui, la vie est trop belle en Tunisie et bientôt tout sera oublié On s'exprime comme on veut en français ou en arabe chacun sa formation!!! Vraiment, vous êtes complexé !!!! Toujours ce problème: Maitriser écrire et parler en français cela signifierait pour vous que l'on est les esclaves de la France et ceux qui maitrisent l'Arabe sont alors les esclaves des Boukachtas!!! Des débilités du n'importe quoi il faudrait un karcher pour nettoyer ces pensées et réflexions de gens malades complexés , complexe d'infériorité et c pour cela qu'ils ne pourront jamais faire quoique ce soit des gens haineux complexés des malades !!! Car chacun et chacune sa formation !!! La langue c pour communiquer et pour bien communiquer et pour bien faire parvenir sa voix on s'exprime dans la langue qui nous convient en arabe français anglais peu importe l'important c de réussir à se faire comprendre. Fhimt wala ma fhemtech ya Mirror. J'ai voté pour "La Mars à change' et je pense que 'le changement approprié commence.Bravo Mr Meherzi et surtout merci, il y a tellement d'irrégularités de constructions anarchiques ; moi-même souffre de ces irrégularités avec mes voisins procès en cours !!!! Du jamais vu!!! Des gens qui ne respectent rien !!! Bon courage Mr Le Maire bonne continuation