alexametrics
jeudi 02 février 2023
Heure de Tunis : 03:09
Dernières news
Chaftar : une entreprise citoyenne permettra de créer plus de 1.000 emplois à Zarzis
12/09/2022 | 10:40
3 min
Chaftar : une entreprise citoyenne permettra de créer plus de 1.000 emplois à Zarzis

 

Le membre de la campagne explicative du président de la République Kaïs Saïed, Ahmed Chaftar, a encore une fois affirmé que Sadok Belaïd avait menti au sujet de sa relation avec le chef de l'Etat. Sadok Belaïd avait déclaré que Kaïs Saïed n'était pas proche de Ahmed Chaftar et que ce dernier ne connaissait pas le président. « Il a tiré des conclusions à partir de certaines informations disponibles sur Google... Il s'est référé à un article de Business News. J'avais été pris en photo à côté d'un cheval. Il a conclu que j'étais un éleveur de chevaux. Il a créé sa propre version, mais il a raté le coche », a-t-il ajouté.

 

Invité le 12 septembre 2022 par Borhen Bssais sur les ondes de la radio IFM, Ahmed Chaftar a considéré que la nouvelle constitution adoptée suite au référendum du 25 juillet 2022 mettait en place le système de la gouvernance par les bases. « Le professeur (Kaïs Saïed, ndlr) a été fidèle à ses promesses en traduisant les attentes du peuple en un ensemble d'outils permettant de réaliser cela dans le futur. Nous sommes sur le point d'achever les outils de la gouvernance par les bases... Parmi ces outils, il y a le conseil des districts et des régions qui se focalisera sur le développement économique du pays et débattra de l'identité de développement », a-t-il ajouté.

 

Ahmed Chaftar a affirmé qu'aucun membre de la campagne explicative ne s'exprimait au nom du président de la République. Il a expliqué que les membres de la campagne étaient des bénévoles. Il a précisé que ces derniers s'étaient réunis le week-end du 10-11 septembre 2022 afin de débattre de la création des entreprises citoyennes et de leur fonctionnement. « Trois entreprises citoyennes seront prochainement créées à Zarzis. L'une d'entre elles porte sur les services agricoles. Par un simple trait de stylo populaire et non pas libéral, cette entreprise permettra de créer plus de 1.000 emplois », a-t-il ajouté.

Concernant la chambre des représentants du peuple, Ahmed Chaftar a rappelé que la loi électorale devrait voir le jour prochainement. Il a assuré que ce texte reprendra les choix exprimés par les participants à la consultation électronique. Il a estimé que les Tunisiens ont appelé à la mise en place d'un système de scrutin uninominal et qu'ils s'attendaient à un rétrécissement des circonscriptions électorales. « Le professeur et président ne fait que traduire les revendications des Tunisiens en décisions... La consultation nationale était ouverte au public... Ceux qui n'y avaient pas participé n'ont qu'à assumer leur responsabilité... Il n'y aura pas de listes électorales, mais des candidats... Les partis auront le droit de présenter des candidats et ils n'auront plus la même marge de liberté qu'avant... Ils n'auront plus accès à l'argent sale... Je ne compte pas me présenter aux prochaines élections », a-t-il ajouté.

 

 

Ahmed Chaftar a considéré que la Tunisie avait organisé un débat national. Evoquant le rejet du projet du président par certains membres de la commission nationale consultative, le membre de la campagne explicative  a expliqué que ces derniers étaient informés dès le début du processus et de l'absence de pouvoir décisionnel. Il a estimé que seuls les résultats de la consultation électronique devaient être pris en considération. « La constitution du 25 juillet 2022 est celle de la Révolution », a-t-il ajouté.

 

S.G

12/09/2022 | 10:40
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Klabi najib
Mr Chaftet
a posté le 13-09-2022 à 20:30
Mr Chafter rend hommage à la vaste base populaire qui a tant cherchè un prèsident honnète & patriote. Aussi Kaìs Saìed a mèn agè la seine politique en vue de miser sur l'ècofinançe , monde colonisè par des bandes protègè es par la politique du ex systèm.
Fares
Ce n'est pas de sa faute
a posté le 12-09-2022 à 21:55
C'est la faute des radios et des chaines tv qui invitent ce gugus qui n'a aucune fonction officielle ni dans la présidence, ni dans le gouvernement. Un vrai cirque avec ces clowns d'explicateurs, des illusionnites oui.
cesarios
une campagne explicative doit être déclarée dans la légalité et dans.......
a posté le 12-09-2022 à 20:26
On n'a jamais entendu officiellement que le président a chargé chaftar ou d'autres de gérer sa campagne électorale, le peuple est avide de savoir quels sont ses membres? son statut? quand et comment elle est constituée, son siège national ? , ses locaux régionaux ou locaux s'il y en a bien sûr ? son financement? même le bénévolat a ses conditions légales de gestion légales, de quels droits ses bénévoles organisent des réunions? de quels droits? Tout le monde connait que kaies saeid n' a jamais dirigé une association ou a constitué un parti ou il a chargé ce chaftar ou quelqu'un d'autres d'être officiellement son porte -parole...Ces questions et beaucoup d'autres doivent être mentionnés , prescrites et indiqués légalement et au su et au vu de tout le monde
MFH
'?a commence à bien faire ...
a posté le 12-09-2022 à 17:57
Du n'importe quoi. On parle de l'emploi (1000 personnes,...c'est énorme) sans évoquer le capital et la logistique que cela nécessite, ça n'a aucun sens et c'est comme faire un trou dans l'eau.
Rationnel
Une société citoyenne est libérale par définition
a posté le 12-09-2022 à 14:44
Société citoyenne est société normale, une différence sans distinction.
Chafter dit: "Par un simple trait de stylo populaire et non pas libéral, cette entreprise permettra de créer plus de 1.000 emplois". Populaire et libéral sont des termes complémentaires.
La dentition de Libéral est:
1. disposé à respecter ou à accepter un comportement ou des opinions différents des siens; ouvert aux nouvelles idées.
2. se rapportant à ou désignant une philosophie politique et sociale qui promeut les droits individuels, les libertés civiles, la démocratie et la libre entreprise.
Donc c'est le libéralisme qui permet a ces 1000 citoyens de former leur entreprise.
Dans le communisme tous les moyens de production appartiennent a l'état et l'état gère les entreprises. La Tunisie est plus proche du communisme que du libéralisme. L'état contrôle plus de 85% de l'économie: 40% des banques et des secteurs tout entiers comme les transports dans la majorité, électricité, l'eau, la santé, l'éducation, les mines, le pétrole...
Le budget de l'état est de 57,2 milliards sur un PIB de 104 milliards (source: BCT). En 2018 le produit d'exploitation des entreprises étatiques était de 31 Milliards, donc il ne reste que peu aux entreprises privées, citoyennes ou normales.
Bbaya
Un stupide qui cherche à nous prendre pour des cons comme celui en photo
a posté le 12-09-2022 à 13:48
Une entreprise citoyenne selon sa philosophie est orienté aux jeux et qui n'ont pas suffisamment de financement! Pour recruter 1000 personnes il faut déja une fourtune! Avec des logistiques importants! ... il faut toute la ville de zarzis participe pour financer leurs salaires et combinaison de travail!
Il nous prend pour des bêtes ? Malade!
Fares
Romantique
a posté le 12-09-2022 à 13:27
Un âne est sa fiancée bras dessus bras dessous.

Toujours des paroles en l'air ce Chaftar de mon oreil, des paroles d'un bhim adressés à des bhayems.

La rentrée sur IFM débute sous le signe d'el bhama, Chaftar et Dziri dans la même émission? Hi han hi han hi han IFM.
Djodjo
C'est ce que l'on appelle une médiocratie
a posté le 12-09-2022 à 13:14
C'est très utopique tout ça, prendre un pari sur un nouveau système ds un pays en faillite, faut le faire, ce n'est pas avec ces fameuses entreprises citoyennes que les caisses de l'état vont être renfloués.

On a plus d'argent pour payer nos importations et bientôt l'état n'aura plus d'argent pour payer ses propres employés et que fait Gollum, il continu au calme derrière un bureau beaucoup trop grand pour lui à nous pondre des trucs.

Apparemment le simplet de Carthage n'a pas de réseau, il ne capte rien et surtout pas l'urgence de la situation, il continue avec toutes ses lubies à nous précipiter vers le fond.

Vivement que ce cauchemar prenne fin.
Farao
Nari ala Zarzis we bhayemha .................................
a posté le 12-09-2022 à 11:49
Hamir yaquduhom Himar .....
la bourrification du pays, est en marche .....
Mansour Lahyani
Campagne "explicative" bâtie sur un mensonge...
a posté le 12-09-2022 à 11:40
"Le professeur et président ne fait que traduire les revendications des Tunisiens en décisions..." : Chaftar ne le sait que trop bien : son poulain est, certes, président - grâce à une erreur de casting... Mais il n'est pas plus "professeur" que vous ou moi... Ce qui ne l'empêche pas de poursuivre la campagne pour laquelle il a été choisi... par ledit président, ça va de soi !!
Virtuel
Pour quel objet ?
a posté le 12-09-2022 à 11:21
On se suffira a 1000. A bientot ?
veritas
Menteur ..
a posté le 12-09-2022 à 11:05
Surtout à Zarzis 99,99% des jeunes leur seule projet est d'émigrer en France surtout pour joindre leur proches la bas '?'à Zarzis un Mr ou une dame d'un certain âge préfère aller à Paris et refuse d'aller à la Mecque '?'Mr chafftar est un menteur c'est normal après tout il vient du sud ou tout le monde prétend être des conservateurs en vérité c'est juste une vitrine.
ourwa
@ veritas
a posté le à 14:57
Loin de moi de défendre ce bourricot de Chaftar, qui semble sortir de l'étable de KS...je pointe votre belle phrase : " 'Mr chafftar est un menteur c'est normal après tout il vient du sud etc..." (sic) ; ça ne m'étonne guère de vous, après avoir tapé comme un forcené sur le dos des TRE - "fainéants", "volant le pain des Français" etc...- vous voici rejoignant comme un vrai héros le clan des dénigreurs et des diffameurs des habitants du Sud tunisien, dont le chef de file est un certain Takilas, grand scribouilleur devant l'éternel sur le site de BN......
Gg
Pitié, non!
a posté le à 11:46
" à Zarzis 99,99% des jeunes leur seule projet est d'émigrer en France"

Pitié, non, pas ça! Pas la France!
ourwa
@ Gg
a posté le à 16:04
Ah, je vous oubliais, Gg, vous voilà ayant l'honneur de faire partie du clan Takilas, nationaliste, fascho et raciste anti-immigrés en France ou ailleurs...
Si votre pays de merde à votre image vous fait si mal au coeur, retournez-y, crétin et lâchez-nous les co......s, Grang guignol !