alexametrics
jeudi 25 avril 2024
Heure de Tunis : 02:50
BN TV
Soula : plus de 44% des Tunisiens ne seront pas touchés par la hausse des prix de l’eau potable
27/03/2024 | 09:39
2 min
Soula : plus de 44% des Tunisiens ne seront pas touchés par la hausse des prix de l’eau potable

 

Le PDG de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (Sonede), Ahmed Soula, est revenu, mercredi 27 mars 2024, sur la dernière augmentation des prix de l'eau potable.

 

 

M. Soula a affirmé que cette hausse vise à couvrir graduellement les coûts de la production de l’eau potable, les coûts de production dépassant les prix de vente. Afin de parvenir aux équilibres financiers de la société, des augmentations de prix sont opérées périodiquement pour les plus gros consommateurs d’eau, a-t-il expliqué au micro de Nabila Abid dans l’émission Yaoum Said sur la Radio Nationale.

Et de souligner que les prix n’ont pas augmenté pour 44,3% des consommateurs (environ 1,5 million d’abonnés sur un total de 3,2 millions d’abonnés aux services de la Sonede) dont la consommation ne dépasse pas les vingt m3 au cours d’un trimestre. Les 55,7%, soit environ 1,8 millions d'abonnés, ont eu, pour leur part, des augmentations de prix allant de 0,075 dinar à 0,32 dinar sur le m3. Les augmentations de 0,32 dinar par m3 concernent ceux qui consomment plus de 150 m3 dans un trimestre.

Le coût moyen de production de l’eau potable est estimé à 1,485 dinar le m3 alors qu’il est vendu en moyenne à 1,37 dinar le m3 : donc 90% du coût est couvert par le prix de vente, a indiqué le PDG.

 

Ahmed Soula a aussi assuré que les dernières précipitations ont un peu amélioré la situation. Mais, selon lui, la crise hydrique se poursuit et les réserves dans les barrages ne sont pas rassurantes, avec un taux de remplissage d’à peine 36%. Certes, ce taux est meilleur que celui de l’année dernière. Mais, il est toujours insuffisant pour reprendre une consommation normale, d’où la nécessité de poursuivre le plan de la rationalisation d’eau, entamer depuis fin mars 2023.

 

I.N.

27/03/2024 | 09:39
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Trimeche
Reclamation
a posté le 28-03-2024 à 09:41
Selon ma facture je consomme 20 mètre cube comme la précédente le prix reste homogène mais s'est avéré une augmentation de taxe.et onas
Abidi
Mensonge
a posté le 28-03-2024 à 00:40
S'il y a une société au monde plus immonde que la sonede tu crèves, c'est une société spécialisée dans l'arnaque l'escroquerie et le vol de ses abonnés, le tarif de l'eau potable à doublé en une année sans parler de l'année à cinq trimestres ou le sur coût des frais de coupure et relance fictive et du non respect de l'échelonnement du prix selon la quantité et voilà que sort cet individu pour dire que l'augmentation ne touchera pas tout le monde
Mansour Lahyani
Tout simplement, parce qu'ils n'ont pas accès à l'eau "potable" !
a posté le 27-03-2024 à 15:50
Pas vraiment de quoi être fiers, ni de quoi faire des gorges chaudes !!
JUDILI58
Les 66% concernés
a posté le 27-03-2024 à 15:35
Les 66% concernés vont payer leur propre augmentation et celle des 44% qui ne subiront aucune hausse. Ces 66% à coups d'augmentations de l'électricité, de l'eau, des impôts, des prix du carburant etc... ils finiront par devenir des 44% .Soyons clairs il n'est pas du rôle de la SONEDE de faire du " social " . La SONEDE est une entreprise qui assure un service à ses clients. Les transferts sociaux s'inscrivent dans le budget de l'état et non dans le budget des entreprises telles que la SONEDE. Ce PDG avec cette mentalité dépassée devrait être relevé de ses fonctions pour incompétence.
DHEJ
Yikdhib!
a posté le 27-03-2024 à 11:36
.

HATTAB
Recherches des fuites dans les canalisations d'acheminement
a posté le 27-03-2024 à 10:59
C'est bien de reviser les prix mais la première chose à faire c'est de chercher les fuites de tous genres dans les circuits d'acheminement et de distribution des eaux à partir des barrages jusqu'aux consommateurs.
Nous avons tous vu des fuites d'eau potable pendant plusieurs jours avant qu'une équipe intervienne.
La chasse aux fuites d'eau potable doit être inscrite comme une priorité suprême de la SONEDE.
Quant aux 20 m3 d'eau par trimestre calculés comme palier maxi pour les démunis, ne sont pas suffisants pour se laver et prendre une douche tous les jours et le palier doit être relevé au moins à 30 m3.
DHEJ
Les fuites il faut les déclarer
a posté le à 11:37
Une fuite à Sfax centre-ville à côté du compteur 86886...