alexametrics
lundi 12 avril 2021
Heure de Tunis : 16:11
Dernières news
La toile s'indigne des dépassements entachant la campagne de vaccination
31/03/2021 | 12:41
2 min
La toile s'indigne des dépassements entachant la campagne de vaccination

 

La Tunisie a lancé le 13 mars 2021 sa campagne de vaccination contre le Covid-19. Une campagne qui se décline, d’après le ministre de la Santé, selon des priorités : D'abord le personnel de santé, en première ligne face au Covid-19, et les personnes âgées de plus de 75 ans puis les personnes présentant des risques de comorbidité, et enfin le reste de la population (âgée entre 18 et 60 ans).

 

Toutefois, plusieurs dépassements ont entaché la campagne de vaccination suscitant l'indignation des internautes. Ces derniers n’ont pas manqué de dénoncer ce qu’ils ont considéré comme étant « favoritisme » dans l’octroi des vaccins à certaines personnes qui ne sont pas prioritaires à l’instar de certaines influenceuses sur le net dont l’âge ne dépasse pas 30 ans.

 

 

 

Dans un post partagé sur les réseaux, le député Yassine Ayari a crié au scandale pointant du doigt un « trafic entre gens influents qui font que des personnes se font vacciner avant des personnes qui en ont vraiment besoin ».


 

 

 

La militante Naziha Rjiba (Om Zied) a également dénoncé dans un statut partagé sur les réseaux la femme qui s'est fait vacciner par «favoritisme » et en dehors du circuit officiel. « Je suis âgée de 76 ans et je n’ai ni le temps ni l’énergie de tout plaquer et me lancer dans une nouvelle vie, sinon je n’hésiterais pas une seconde à quitter le pays », écrit-elle. Il est important de noter, dans ce contexte, que l'influenceuse par laquelle le scandale est arrivé a été vaccinée en sa qualité de pharmacienne.

 

I.M.

31/03/2021 | 12:41
2 min
Suivez-nous
Commentaires
plume
bienvenue
a posté le 01-04-2021 à 09:22
Bienvenue dans la Tunisie de la corruption et des passe droit.nul n'est profete dans son pays
Rimel
Sévir
a posté le 01-04-2021 à 08:36
Ceux qui enfreignent le règlement, mérite un lourde amande et pourquoi pas la prison.
Zbakliw
Nihel
a posté le 31-03-2021 à 20:39
Mabrouk pour l'influenceuse du parti politique 3ak3ak 7al m3ak.
Pays invivable gangrène. Le vice l'argent sale, linstagram et le favoritisme. .
1/3i
nous sommes en Tunisie... vous êtes étonnés ?
a posté le 31-03-2021 à 15:14
le personnel de santé en première ligne.. je rigole.. même ceux qui travaillent dans les bureaux, agés de moins de 35 ans, sont vaccinés..

Vous pensiez qu'en Tunisie cela se passerai différemment ?
Eureka
Quelles priorités ?
a posté le 31-03-2021 à 14:18
Qui est prioritaire entre une personne âgée atteinte de maladie grave et un agent de santé , infirmier, médecin , pharmacien...etc qui est jeune, en bonne santé et non directement confronté à la lutte contre le Covid? Je pense qu' il n y a pas photo! De toutes les les façons ce pays ne sait plus déterminer ni gérer les priorités dans tous les domaines , et cela ne changera pas pour le Covid. Ce pays n'a plus de respect pour les personnes qui l'ont bâti et qui en ont perdu la santé.
Alya
Des mensonges
a posté le 31-03-2021 à 13:13
Non que des mensonges.le calendrier est très bien respecté!!!!certes des personnes jeunes et travaillant dans des officines ont été vaccinés. Mais n oublions pas que ces jeunes sont exposés à tous les tunisiens présentant des signes évoquant le covid et refusant de porter des masques!!le reste n est que commérage
Rimel
Stop
a posté le à 08:45
Stop les C.......ries ! Les jeunes sont exposés dans le café du coin où ils vont tous les jours, peut-être eux aussi sans masques. Donc, il faut respecter les priorités. Ces jeunes dans les offices doivent mettre des masques et faire comme dans les autres pays.