alexametrics
Dernières news

Al Kamour : suspension des pourparlers

Temps de lecture : 2 min
Al Kamour : suspension des pourparlers

La Coordination du sit-in Al Kamour a annoncé, mardi 13 octobre 2020, la suspension des pourparlers avec le gouvernement jusqu’à jeudi. 

Trois jours de négociations… mais toutes les voies sont bloquées. Nous avons présenté de nouvelles propositions et de nouvelles visions, pourtant c’est le gouvernement qui devrait être en charge des solutions”, lit-on dans un statut publié sur la page officielle de la Coordination. 

La Coordination a, tout de même, signalé qu’elle était toujours ouverte au dialogue. 

Il ne reste qu’un seul point - fondamental - dans l’accord… Nous avons attendu plus de trois ans… Nous attendons une décision souveraine de la présidence du gouvernement… Nos mains sont toujours tendues…”, a souligné la Coordination dans un autre statut sur Facebook. 

 

 

Les pourparlers portent actuellement sur la création de 1500 postes d’emplois permanents dans les sociétés pétrolières promis par l’ancien gouvernement.

Rappelons que les sit-inneurs d’Al Kamour ont entamé depuis le début de cette semaine les négociations avec le gouvernement Mechichi, en vue de mettre en application les termes de l’accord conclu en 2017.

Au départ, les négociations sont allées bon train avec des prémices de déblocage de la situation. Toutefois, un blocage des négociations a été enregistré, hier, au sujet de la gestion du budget de 80 millions de dinars qui devrait être alloué chaque année au fonds de développement de la région.

Notons également, que l’accord du 16 juin 2017 dispose le recrutement d’un membre de la famille d’Anouar Sakrafi et d'une autre personne relevant de la famille du blessé Abdallah Aouar, ainsi que le recrutement de 1500 personnes au sein des sociétés pétrolières. Il prévoit, aussi, l’octroi d’une prime de recherche d’emploi de 500 dinars, versée aux personnes recrutées dans les sociétés pétrolières à partir de septembre, en attendant leur adhésion, ainsi qu’un budget de 80 millions de dinars alloué au fonds de développement. Outre l’intégration de 370 agents dans les sociétés pétrolières et de l’environnement à la fin de leur contrat CDD, le recrutement de 1500 agents dans la société de l’environnement en juin 2017, le recrutement de 1000 autres en janvier 2018, puis le recrutement de 500 personnes en 2019. Cerise sur le gâteau, le gouvernement s’engage à ne pas intenter de procès contre les sit-inneurs.

N.J.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (33)

Commenter

aldo
| 15-10-2020 11:23
Z.....OUEL BOUNT ------ pour sortir habillés avec la --BRIKA -- de khouna GHAZI ---- ya oueldi ma yinifaa feha ezznous ken ECHHROUMBIT !

veritas
| 15-10-2020 08:55
Merci ...tu es encore gentil...il faut aller encore plus loin et sans pitié (Errahma læ)pour leur apprendre le sens de la citoyenneté avant qu'ils n'osent demander le moindre droit.
Ces bons a rien ces ringards doivent être dresser et éduquer aux sein de l'armée .

Le Cirque
| 14-10-2020 23:03
Il faut être zen et trouver son casse-croûte ailleurs.
Ils vont mentir et encore mentir, le temps est en leur faveur pas au vôtre malheureusement.

Ghazi
| 14-10-2020 22:37
Je suis preneur "Bénévole" pour leur faire passer leur service "3am Jaych", même si je suis retraité.
Une promesse : "Mé Ikallsou" qu'après 36 mois minimum, les premiers 90 jours à Kra3 Ejjmal à Ghedemes, puis à Djebal Ressas, puis le Kef, puis Kairouan à Lahwereb, puis à Kebili à Sidi Driss et juste après à Makthar tout l'hiver, pour finir 6 mois à Bargou, et une promesse un 36/24 chaque 6 mois, et la "Garita" chaque soir, avec nos surprises de goûts militaires.
El "Khali9a" fihom s'appellera en fin de classe : Fahima bent El Fahem et portera un string "Brika" en guise de souvenir, en sortant Mil Gazarna. Bien à vous.

veritas
| 14-10-2020 21:48
C'est des criminels à la solde de la secte de Montplaisir qui a pour seul objectif de détruire le pays l'état et les tunisiens ...il fait arrêter tout ces bandits et les remettre à l'armée pour passer leur service militaire non accomplie par la majorité de ces voyous .

Ghazi
| 14-10-2020 21:37
Merci pour ces 5 minutes de fous rires.

takilas
| 14-10-2020 20:10
Même le colonisateur n'a pas agi ainsi.
Voilà la dictature en personne !

aldo
| 14-10-2020 19:17
je te conseille de te rendre rapidement à une pharmacie , apparement ça te gratte grave .

Ghazi
| 14-10-2020 19:10
Beaucoup ont peur de le dire pour plusieurs raisons, il faudra quand-même se rendre à l'évidence.
On vit une réalité, c'est cauchemardesque oui, mais c'est réel, ce bled est foutu. Je le redis pour la Nièmme fois, pour guérir d'une gangrène il faut couper tout le membre infecté. Pour que ce pays guérisse, il faut que cette secte islamiste et ces gauchistes vendus à la noix disparaissent du paysage politique Tunisien. Il n'y a pas plus simple que ça. Point à la ligne.
Arrêtez de rêver, arrêtez les slogans, arrêtez votre hypocrisie, arrêtez de poser vos culs sur les chaises derrières vos ordinateurs, et sortez dans la rue, ces zigotos (Les islamistes et les gauchistes vendus), nous ont mené à la catastrophe avec leur 14 Janvier de « Brouetistes ».
(Heureusement qu'il y a eu les mémoires de Hillary clinton, pour nous avouer que c'était un coup monté et une arnaque qui n'a pas marché)

Ceci n'est pas un secret pour personne, et je ne vous rapporte rien de nouveau, on sait tous que ce pays a été ruiné et mis à genoux sur tous les plans par une secte, qui exploite la religion à des fins d'enrichissement personnels et d'application d'agendas étrangers, dont la fructification du terrorisme. Cette secte a tué la Tunisie et les Tunisiens, et elle s'apprête à enterrer l'histoire de ce pays à jamais, la machine est toujours en route, sauf que la pandémie, cet imprévu en addition aux enjeux géopolitiques ainsi que les changements des priorités pour les grandes puissances, tout cela a fait en sorte d'accélérer le processus de la destruction massive de ce pays.
Voilà dans quelle cadre nous sommes. Pourquoi ce virage et l'option du système libanais ?
La secte subie une mutinerie « Sérieuse », qui risque de la faire éclater en milles morceaux, le clan de Ghannouchi, contre celui de Makki et les jeunes de la secte, cela n'a rien à voir avec les 100 signataires, ni le congrès, c'est plutôt l'acceptation de l'escroc NK comme partenaire potentiel.
A compter d'aujourd'hui, les règlements de comptes commencent et vous verrez.

La majorité qui gouverne actuellement, je veux dire le parti des commerçants de la religion ces d'Ennahdha, et les commerçants du terrorisme ceux des LPR et dérivés, ainsi que les commerçants tout court les Klebs Tounes et ses « machachouettes », veulent anticiper les choses pour ne pas se trouver face à une surprise : Un nouveau soulèvement par exemple.
Pour cela, l'idée du système libanais s'avère très efficace en ce moment, c'est très simple : TOUT DOIT ETRE EN MODE STANDBY et EN ARRET TOTAL, SAUF LA MACHINE A LEGIFIER, qui ouvrira la porte LEGELEMENT pour l'installation du système libanais, qui se base essentiellement sur la guerre des medias (Chaque parti possède sa/ses chaine(s) TV, radios) et la guerre sur le terrain (Chaque parti possède sa/ses milices), de cette façon, ceux qui ont pris l'état en otage depuis 2011 se débarrasseront du fardeau, surtout après les révélations de Hillary Clinton à leurs propos et pousseront tout le monde à oublier les 10 ans passés, pour commencer une décennie de « Liberté totale » soit « L'anarchie » : La loi du plus fort et du plus riche.

C'est Ennahdha et ceux qui se sont vendus à cette secte depuis 2011, qui sont responsables, donc c'est 90% de la classe politique actuelle, c'est une réalité, les figures sont toujours les mêmes, c'est les missions qui changent, ils savent tous que s'il y aura une justice réelle, leurs places est la prison, Ennahdha sait PARFAITEMENT qu'elle est détestée par 80% de la population, donc elle ne se mettra jamaisd en face du peuple, mais elle achètera une partie de ce peuple pour lui faire la guerre à sa place. Et c'est ce qui se passe actuellement, ce n'est pas une analyse (Il n'y a plus rien à analyser dans ce bled de Koury), c'est ce que vous êtes entrain de vivre, mais vous n'êtes pas entrain de le voir, à chaque fois ils vous confectionnent une diversion.
@ Médias : Demandez aux magistrats (AMT) et aux avocats pourquoi ils sont mécontents en ce timing ? Pourquoi ils ne l'étaient pas lorsque Makhlouf a traité le procureur de la république de sidi Bouzid de « Mouch Rajel » ?

Le président KS est au courant de TOUT, il a toutes les preuves qui inculpent directement ce monde, mais il a préféré en fin de compte de se taire, de jouer le président « Passager », quelque soit la raison de son silence, cela fait de lui un « Complice », du moment qu'on SAIT TOUS que les élections présidentielles et ces 73% ont été influencés à l'international (Facebook a découvert 320 faux profils groupes KS et 840 000 faux comptes) et falsifiés à l'échelle national selon l'association « Carter » (Celle des islamistes de 2011).

Belphegor
| 14-10-2020 18:27
Ghazi le manipulateur le (Mandrillus sphinx)
Ghazi el kadheb le faux politologue Ce lui qui provoque la différence et le désordre base sur la théorie de la race il utilise la manipulation des effets avec des paroles mensongères.
Vieillard c est un changement de correction de trajectoire de la superioririte vers l égalité
Tu gaspille ton énergie et tu ne peut rien faire ni vous ni KL
C est une nouvelle génération de toute la Tunisie et non d une région qui réclame sa supériorité détruite par la réalité de 2020.
Le vieillard au corne casse tu ne comprendra jamais la politique et la sociologie.

A lire aussi

Abdellatif Mekki a souligné, d'un autre côté, que le Fonds 1818 dédié à la lutte contre le Covid-19

23/10/2020 22:55
0

Nabil Ben Hadid avait occupé le même poste en janvier 2014 sous le gouvernement Mehdi Jomâa.

23/10/2020 21:45
1

Suite à la décision de la Commission européenne

23/10/2020 21:31
0

Le chef du gouvernement, Hicehm Mechichi a tenu, ce vendredi 23 octobre 2020, une séance de travail

23/10/2020 19:30
5