alexametrics
mardi 16 avril 2024
Heure de Tunis : 11:57
A la Une
Abir Moussi, opposante victime de harcèlement judiciaire
23/02/2024 | 11:00
6 min
Abir Moussi, opposante victime de harcèlement judiciaire

 

Le régime de Kaïs Saïed a peur de Abir Moussi et il tient à le faire savoir. La candidate à la présidentielle du Parti destourien libre (PDL) a fait l’objet, cette semaine, d’un troisième mandat de dépôt dans une affaire montée de toutes pièces par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie). Dans les trois affaires pour lesquelles elle est détenue, Me Moussi n’a fait qu’exprimer son opinion et défendre la République. L’acharnement judiciaire dont elle est victime tourne au harcèlement.

 

C’est un fait, le régime de Kaïs Saïed ne sait pas monter des affaires judiciaires contre ses opposants. Il bâcle tellement son travail et monte tellement mal ces affaires qu’il donne le bâton pour se faire battre et renvoie l’image, au monde entier, que ses opposants sont de pures victimes de son despotisme.

C’est le cas de la trentaine d’opposants en prison depuis plus d’un an et accusés de complot contre l’État. L’absence de faits matériels, de preuves et d’aveux fragilise superbement l’accusation, mais le régime n’en a cure, il tient à les écarter de la scène politique, tant il craint leurs critiques et leurs manœuvres.

Dans le lot des opposants qui font le plus peur au régime, l’avocate Abir Moussi, présidente du PDL est au sommet. Classée deuxième dans les sondages de la présidentielle, il n’est pas improbable qu’elle réussisse à déloger Kaïs Saïed du palais de Carthage si jamais il y a des élections libres et transparentes et organisées par une instance réellement indépendante.

Mais bien qu’elle soit loin derrière Kaïs Saïed, ce dernier ne veut pas prendre le risque de la voir au second tour de la présidentielle, si jamais il y en a un. Et il a raison de s’inquiéter puisqu’il a un bilan des plus négatifs avec zéro réalisation concrète.

Ne pouvant pas l’accuser de complot contre l’État, comme il l’a fait avec les autres opposants, et las d’attendre qu’elle fasse des erreurs, il a fini par lui en coller une. Plusieurs plutôt.

 

Le 3 octobre dernier, Abir Moussi est allée au bureau d’ordre du palais de Carthage, accompagnée de caméras, pour déposer une missive contre les élections à venir. Face au refus des agents de la présidence de lui remettre une décharge, elle a filmé une vidéo en direct pour prendre à témoin son large auditoire. Il n’y a pas de quoi faire tomber une mouche, mais ceci a été considéré comme un affront par le régime qui l’a faite arrêter immédiatement. Deux jours plus tard, un mandat de dépôt est émis contre elle sur la base de trois chefs d’accusations lui faisant risquer la peine capitale : attentat ayant pour but de provoquer le désordre, traitement des données à caractère personnel sans l’autorisation de la personne concernée, et entrave à la liberté du travail. L’accusation a ensuite modifié le chef d’accusation prenant en considération l’ensemble de l’article 72 du Code pénal sur les attentats contre la sûreté intérieure de l'État qui dispose : « Est puni de mort, l'auteur de l'attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien ». Les vices de procédures sont à la pelle, relèvent les avocats de Me Moussi. Le meilleur d’entre eux est la date du pv antérieure à la date du délit, comme si tout était préparé à l’avance.

Le 30 janvier dernier, coup de théâtre, le juge d’instruction décide d’alléger les charges et de ne retenir que les délits mineurs. Elle ne risque plus la peine de mort, mais elle reste quand même en prison.

Deux semaines avant, le procureur de la République a annoncé que l’avocate doit désormais faire face à trois nouvelles instructions judiciaires, deux suite à des plaintes déposées par le régime et une suite à une plainte déposée par la centrale syndicale UGTT. Le régime cherche a priori à la maintenir en prison et ne veut pas prendre le risque de la voir libérée par un juge soucieux de son indépendance et de justice.

Refusant d’être complice dans ce qui commence à ressembler à de l’acharnement, l’UGTT retire sa plainte. Il reste cependant celles de l’Isie dont les membres ont tous été nommés par le président de la République.

Celle-ci reproche à Abir Moussi d’avoir remis en doute son indépendance et l’intégrité des élections de 2022-2023. Une critique ordinaire formulée par l’ensemble de l’opposition et plusieurs médias. Sauf que l’Isie n’aime pas la critique et a intenté des procès au pénal contre plusieurs empêcheurs de tourner en rond (dont Business News). Que faire si l’on a un doute sur l’indépendance et l’intégrité de cette instance ? « On se tait », semble nous dire Farouk Bouasker, président de l’Isie.

Le 1er février, soit le surlendemain de la décision du juge d’instruction de l’allègement des charges, un nouveau mandat de dépôt est émis contre la présidente du PDL, sur la base du décret 54 liberticide. Pour avoir critiqué l’Isie et son président, Me Moussi risque désormais dix ans de prison. La joie (prudente) de son comité de défense n’a pas duré 48 heures.

C’en est pas fini, un troisième mandat de dépôt est émis le 21 février sur la base d’une seconde plainte de l’Isie et toujours sur la base du décret 54. Ce n’est plus dix ans de prison, mais vingt ans que risque l’opposante. Durant les neuf heures de son instruction, la dame et son comité de défense ont beau montrer que la déclaration est politique, que les suspicions de fraude électorale sont légitimes et que la non indépendance de l’Isie est flagrante, cela n’a pas convaincu le nouveau juge d’instruction. Elle a beau ne pas être la seule à avoir formulé ces réserves contre l’Isie, elle est la seule à subir un mandat de dépôt.

 

Ça devient évident, le régime - via l’Isie - insiste pour garder Abir Moussi derrière les barreaux. Son parti ne peut même pas organiser de manifestation de soutien, comme il l’a prévu dimanche dernier, cela lui a été interdit 48 heures avant.

Dans un pays démocratique, où l’opinion n’est pas un délit, les trois affaires pour lesquelles la politicienne est poursuivie auraient été classées tout de suite par le parquet. Sous le régime de Kaïs Saïed l’opinion est devenue un crime. Craignant de l’affronter politiquement et à défaut de trouver des charges solides contre elle, le régime utilise l’Isie pour abattre Abir Moussi, quitte à ajouter de l’eau au moulin de ceux qui remettent en doute son indépendance.

Ce que subit Abir Moussi actuellement s’assimile sans doute aucun à du harcèlement judiciaire, comme l’a décrit son parti en décembre dernier, suite à une précédente interdiction de manifestation de soutien.

En dépit de cette persécution politico-judiciaire, et malgré ses menottes aux poignets, Abir Moussi garde le moral.

Elle a beau avoir multiplié gratuitement les ennemis, elle est aujourd’hui défendue par ses adversaires d’hier et les médias qu’elle a épinglé publiquement par le passé, dont Business News. Elle est considérée, comme une trentaine d’autres politiciens, comme une véritable victime du régime de Kaïs Saïed. Il s’agit là d’un statut privilégié qui offre davantage de popularité et de la sympathie aussi bien à Abir Moussi qu’aux autres prisonniers politiques.

 

Raouf Ben Hédi

23/02/2024 | 11:00
6 min
Suivez-nous
Commentaires
BEHIRI
On en a marre
a posté le 28-02-2024 à 06:55
Bourguiba et Ben Ali , c'est carrément des fonds de commerce, je ne nie pas ce qu'ils ont fait pour la Tunisie mais essayons plutôt de faire de même plutôt que de les exploiter pour se faire une facette dans la vie politique en Tunisie
Houssein
Abir présidente tôt ou tard
a posté le 26-02-2024 à 17:46
Combien de présidents ont eu une fin désastreuse après avoir mené la belle vie, Hosni Mubarak, Gaddafi, Ben Ali
Et la liste est longue
Je suis impatient de savoir comment va être la fin de cet épisode de mauvais e réalisation
Carthage Libre
Tu sais cher Houssein, il aurait du rester dans son petit café de Mnihla...ach lazzou! Il croit que c'est un jeu de "chkobba" dans un café sa vie actuelle!!
a posté le à 00:45
wallahi, je te jure, j'aurais souhaité que kaies saied ne se mêle pas de politique et de choses qu'il ne connaît pas cet amateur...qu'il mène sa vie trankilos, avec femme et enfants ; ECH LAZZOU ! Il croit que c'est un JEU

mais pose la question au sociologue politique, aux politistes (science po) et aux psychiatres ; le POUVOIR lui est monté dans sa tête ; c'est une drogue dure, très dure.

le mec il ne sait rien faire, et il est Diktatour tawa ; c'est inconcevable!

franchement, très sincérement je ne lui souhaite pas de mal à ce type...mais il apprendra à ses dépends que "jouer" avec le Pouvoir n'est pas un jeu et que ça conduira à des drames, qu'on ne lui souhaite pas à lui ni à notre pays...mais c'est inéluctable.
Abir
Eheeh Ya7asra 3lik
a posté le 26-02-2024 à 16:38
Un cervel Bourguibiste ne descend pas à ton niveau ! Achkoun 9rak wa radek femme libre, ne pense pas que c'est ganouchi qui t'as rendu une femme libre, à moins que tu es kwanjia je ne t'en veux pas ! Mais ne crache dans la soupe! Ra7em 3la BOURGUIBA , si non osmet
Abir
OOh la menteuse @SARRA
a posté le 26-02-2024 à 12:23
Pour te faire comprendre que tu mens, la patriote ABIR MOUSSI à ce jour, elle a que 49 ans , 60 ans en arrière, elle n'existait même pas dans le ventre de sa maman ! Donc arrêtez vos mensonges contre une Grande Femme de poids lourd en politique
SARRA
@Abir ouvre ta cervelle
a posté le à 15:42
qu'est ce que tu veux que je te fasse si ta cervelle est bloquée et infestée par l'idéologie fasciste de abir moussi et ses maîtres. je n'ai jamais dit que la fasciste moussi existait depuis 60 ans mais je parle des régimes qu'elle supporte des deux dictateurs bourguiba et ben ali.
Carthage Libre
sarroura, c'est Bourguiba qui t'a donné la "cervelle" et t'a permit de parler en français, pour venir l'insulter ici.
a posté le à 00:38
c'est pas grave, on a jamais dit que Bourguiba n'a créé...que des gens "normaux" ; la preuve.

galou "fasciste" hhhhhh

meskina ou barra....ton Diktatour qui insulte les noirs et les juifs, il est de centre gauche ?
SARRA
ARRETEZ VOS FILMS
a posté le 26-02-2024 à 11:28
c'est la première fois que je vois une prisonnière qui porte une bague et un bracelet.
c'est un film monté avec le régime en place pour attribuer à cette actrice le titre de militante alors qu'elle était l'un des symboles de la dictature et du despotisme qui ont régné sur la Tunisie pendant plus de 60 ans.
Carthage Libre
Sarroura, je te souhaite de prendre sa place, tu vas t'amuser avec ton Diktatour
a posté le à 16:08
Tu joueras qol yom la chkobba avec une bague au doigt.

Pffffff....e7chem chwaya 3ala rou7ek za7
Carthage Libre
JAMAIS on n'oubliera les menottes pour cette brave Dame, honnête, qui combat farouchement pour la Tunisie, JAMAIS
a posté le 25-02-2024 à 20:17
Ils paieront.

Lavoisier disait "Rien ne se perd, tout se transforme".

Ils paieront cet opprobre. TOUS.
Carthage Libre
@Lamjed : tu en as la preuve ? Méchant garçon.
a posté le 25-02-2024 à 20:14
Tu as vécu avec elle quand elle avait 24/25 ans à l'époque de Ben Ali ?

Tu l'as vu tetchamet fi les opposants ?

Pourquoi ses ennemis farouches n'ont rien trouvé en fouillant METHODIQUEMENT son passé de jeune avocate, et même avant ?

Pourquoi Hamma Hammami n'a rien dit sur sa "chmeta" ?

Des 2 choses l'une : ou bien tu crois à la propagandes du Diktatour et de ses lavés du cerveau sur les réseaux ou bien ce que tu dis est gratuit, donc méchant.
Abir
A bon entendeur: dire la vérité est un principe et soutenir c'est l'exactitude
a posté le 25-02-2024 à 19:00
Essakitou 3la edholmi Chaitanon a5res ! Le Pouvoir à trop poussé le bouchon contre une Femme@ABIR MOUSSI, qui n'a rien fait du mal que dire les quatre vérités et par preuves à l'appuie de ceux qui ont dépassé les lois
BOUSS. KHOUK
bn
a posté le 25-02-2024 à 17:52
n'aviez vous pas ignorer cette dame ABIR MOUSSI et vous ne lui édites aucun de ses dires A UN CERTAIN MOMENT et maintenant est devenue votre produit vendeur et protegé !! ALLAH ISSAMAHKOUM , mais du moins on apprend touts les jours , surtout venant des journaux connus pour l'instant .
Lamjed
Qu'elle goûte ce qu'elle a fait goûter à ses opposants
a posté le 25-02-2024 à 17:00
L'emprisonnement de Abir Moussi est illégal.
Cependant, sous Ben Ali, elle prenait plaisir en voyant des opposants se faire emprisonnés de façon illégale.
Ca serait bien qu'elle comprend ce que ça signifie emprisonner des gens innocents.
Abir
We7let elmenjel fi el Ghola
a posté le 25-02-2024 à 12:22
Je ne veux pas être à sa place, mettre une Femme de Grande qualité politique sans aucun crime qui le porte à lui confisquer sa liberté, il est dans un embarras sans égal ! Libérer la patriote ABIR MOUSSI, lui causera des cauchemars nuits et jours sans fin et la laisser séquestrée, lui causera doublement ! Il a confondu ABIR MOUSSI Elwatanya qui est soutenue par la majorité des Tunisiens-es, , la confondu par le criminel ganouchi qui, la majorité des Tunisiens-es veulent sa tête ! Bon courage @ks
EL OUAFFY Y
DES FEMMES POURONT MIEUX GERERQUE CERTAINS HOMMES.
a posté le 25-02-2024 à 10:36
Ces ses promesses qui sont à l origine de sa détention selon certains elle a déclarer s'elle sera présidente elle s occupera des préoccupations du peuple et surtout les jeunes chômeurs qui ont dégoûté ils ont été victimes noyés dans la mer . Elle donne l exemple du désistement de Ben Ali pour éviter de couler le sang des leurs frères et proches s'il voulait de ne pas quitter le pouvoir il pourrait le faire malgré qu il y a autre motif sous table qui ont été à l origine de sa déchu et surtout la démolition du système de Kaddafy celui qui ruine et son fils Sayed reconstruit humanitaire . Mai aussi Ben Ali était détesté par certains jaloux parce que tout simplement a épousé une autre femme que Tunisienne parce que elle d origine de Ben Ghazi connu de ces belles femmes supportables la botté et la bonne relation avec leurs maris selon ce que recommandé par notre religieux et c est mois que je témoigne aussi les hommes '?gyptiens les qualifiés des femmes pourvues de fidélité avec leurs conjoints . Abir Mouissy pourra gérer efficacement le pays elle pourra faire mieux certains hommes ont n a pas le droits de la comparé avec une pays où les femmes sont très intelligente que les hommes . Khaly El Bir baghtah.
Abir
2 Rectifications
a posté le 24-02-2024 à 17:46
Qui aime son pays à mourir, est tenue par des menottes !
Abir
Ikob saad el3ar! ya fdh7etkom
a posté le 24-02-2024 à 17:09
ABIR MOUSSI ELWATANIA Elmounadhila QUI aima son pays à mourir dans le grand sens du mot, est tenus par des menottes ! Hasbouna Allah wa naama Elwakil! Ya3ti ledonia 3zia !
Houda
Sombres
a posté le 24-02-2024 à 13:54
Sont les jours des tunisiens depuis son arrivé au pouvoir et encore plus sombres depuis le 25 juillet 2021 ce qui étonnant c est qu il y des personnes qui n ont pas de jugeote et insultent l avenir comme si ils sont éternels ils ne savent pas que le temps change et qu il seront in jour ou l autre jugé et ils paieront ytres très chère ces dépassements envers la tunisie hommes politiques et homme de justices et de sécurité
Un lecteur
Free Abir !
a posté le 24-02-2024 à 13:12
Chaque jour qu'elle passe en prison l'a rapproche de son destin présidentiel quoi que fasse le pouvoir en place !
C'est en effet la seule dans toute cette médiocrité et ces traîtres qui ont fricoté avec la secte qui sera à même de sortir le pays de ce fossé et de redonner enfin confiance au pays quoi que dise tous ses détracteurs
Houda
Il s est suicidé
a posté le 24-02-2024 à 12:02
Politiquent KS quand il a mis abir moussi en prison car il a mis à jour sa faiblesse devant elle d autant plus qu il n a rien fait pour la tunisie au contraire il a cause beaucoup de préjudices aux tunisiens un populiste sans pareil du bla bla bka d aussi plusieurs juges ont été obligé de le suivre dans la mauvaise voie de toute faconco des comptes seront rendus
Houda
Dictature mise à nu
a posté le 24-02-2024 à 09:24
La tunisie vie sous une dictature c est clair comme le jour une justice soumises au pouvoir qui commence à être sanguinaire abir moussi sans doute est très forte et est une opposante farouche KS n a plus de chance de passer au 2ème tour si abir participe aux élections et si elle ne participe pas KS sera décolleté devant le monde entier et aura l étiquette d un dictateur mode 21e sieckes
Fares
Une bacesse sans limites
a posté le 24-02-2024 à 09:09
Abir Moussi sortira grandie de toutes ses affaires, alors que ses bourreaux y laisseront des plumes et quelques millions de votes. Le peuple tunisien déteste la sko****
Larry
Soyons les bienvenus dans ce régime Poutinien !...
a posté le 23-02-2024 à 17:38
Voilà où nous en sommes !...

Il faut désormais emprisonner ses opposants politique pour avoir une chance d'être réélu aux prochaines Présidentielles...

Tout comme Poutine... notre ***!....
Carthage Libre
Faut prier pour que le Malade ne s'inspire pas de Poutine...
a posté le à 03:12
et de son opposant numéro 1 Navalny.

Abir Moussi est devenue par la force des choses, par patriotisme, pour sauver le pays, l'opposante numéro 1 du Diktatour en place.

Espérons que le Diktatour, très très instable, ne s'inspire pas de Poutine vs Navalny....ça sera sa FIN.
Larry
@Carthage Libre
a posté le à 09:29
N'est-ce pas @Carthage Libre?
Si on emprisonne les vrais potentiels vainqueurs du Diktatour,qui il va rester?
Moi @Larry? Oh non,non,je sais que je n'ai rien dans le pantalon,je serais incapable de tenir un débat de deuxième tour avec KS,rien que son regard,je le fais déjà dans mon froc,rien que d'en parler maintenant,si tu me voyais,j'en tremble!
Mais Abir,quel courage!
Larry
@Faux Larry...
a posté le à 15:43
T'inquiètes pas bonhomme !...
Ton mentor va bientôt dégager !...
Et nous n'avons pas besoin de baltringue dans ton genre pour supporter notre alien de Carthage....
Larry
@Faux Larry...
a posté le à 15:35
Si l'usurpation de mon pseudo t'amuse ?...
Cela prouve ton ignorance et ta bassesse...
C'est plutôt toi qui justement chie dans ton froc pour en arriver à usurper un pseudo....

Désolé @Carthage Libre, je ne suis pas l'auteur du précédent commentaire...

Que les modérateurs de BN puissent comparer les pseudos avec l'adresse email... avant de publier les commentaires...
Merci....
Abir
Imaginez ce que que vous voulez
a posté le 23-02-2024 à 17:21
Mais puisque ks est "nadhif "est "démocrate" comme vous le prétendez, en principe, il ne doit pas se conduire comme ses précédents qu,i comme vous les appelez des dictateurs ! Où elle est la différence si, il emprisonne tous ce qui s'exprime librement et dire surtout les quatre vérités !? Aujourd'hui le pouvoir est pire de que qui que soit en plus l'incompétence qui règne, au moins BOURGUIBA ET BEN ALI ont laissé un Etat est des institutions fonctionnels
SALIM
VOICI POURQUOI L'ISIE A PORTE PLAINTE CONTRE ABIR MOUSSI
a posté le 23-02-2024 à 15:50
ARTICLES DE B.N (TEXTO)

PREMIER ARTICLE

Abir Moussi accuse l'Isie et son président de falsification des résultats des élections
Article de B.N du 24/12/2022 | 22:14 écrit par S.G

'Elle a accusé l'Isie et son président de falsification des résultats des élections'.

DEUXIEME ARTICLE

Abir Moussi épingle la manipulation des résultats du référendum
B.N 30/07/2022 | 15:57 écrit par S.H

'Dénonçant le référendum et la manipulation des résultats annoncés, la présidente de PDL a indiqué, également, qu'il ne faut pas croire que le président de la République, Kaïs Saïed cherche à écarter les islamistes de la scène politique'.

Ets les juges d'instruction sont devant DES ENREGISTREMENTS AUDIO-VISUELS et des communiqués et lettres ouvertes . Et il incombe à l'accusateur de donner les preuves de ses accusations. (AL BAIINA ALA MAN EDDEAA),surtout qu'il s'agit de CRIMES, sinon ça serait de la SIMULATION DE CRIME.

Imaginez si quelqu'un a accusé le ministere de l'intérieur sous BEN ALI ou BOURGUIBA de falsification ou de manipulation des resultats des élections ou du referendum!!!

saga
plus débile on meurt
a posté le à 03:40
et alors elle a dit haut et fort ce que tout le monde pense, à part les simplets bien sur. la non indépendance de l'isie est un secret de polichinelle
Carthage Libre
Abir Moussi, la SEULE qui sauvera ce pays des folies.
a posté le 23-02-2024 à 15:49
L'image des menottes de cette Combattante, cette Dame Patriote, cette Dame COMPETENTE et communicatrice, cette femme qui veut une Tunisie moderne et évoluée, cette Dame sincère qui combat pour TES enfants...l'image de ces menottes resteront comme l'une des pires pages du Diktatour, qui a déjà des "livres" entiers de dégâts contre la Tunisie, en seulement 3 ans.

De tout coeur avec toi Dame Courage.
Saga
tout est dit dans l'article
a posté le 23-02-2024 à 15:04
bien sur qu'elle garde le moral et surtout la tête haute, c'est une vraie combattante, la seule, une héroïne et elle finira par sortir de prison avec toute la gloire qui lui revient.
mon soutient est inconditionnel pour Abir Tounes
hourcq
Mieux vaut en rire.....
a posté le 23-02-2024 à 15:02
.... qu'en pleurer pour faire comme Abir Moussi et son sourire. Ce pouvoir autocratique et ses lèche-bottes ne savent plus quoi inventer pour écarter celles et ceux qui lui font de l'ombre.
Les tunisiens ont voté très largement pour un Président qu'ils croyaient honnête et voilà qu'il se transforme en tyran accaparant tous les pouvoirs et finissant de ruiner ce pays. Les citoyens sont tombés de Charybde en Scylla de la mauvaise gouvernance islamiste à une semi-dictature..
Et, apparemment, d'après les sondages, s'ils ne sont pas falsifiés, le peuple souhaite encore voter pour l'autocrate. Comme les masochistes qui aiment le bâton pour se faire battre! Nous verrons bien ce qu'il en est au moment de la présidentielle. Je pense que les tunisiens voteront avec leurs pieds c'est à dire en s'abstenant face à une telle mascarade.
1/3i
à force, il va y arriver !!
a posté le 23-02-2024 à 14:59
Abir Moussi qui n'avait aucunes chances d'avoir un avenir politique en raison de ses sorties, souvent bien plus loufoques les unes que les autres, est en train de devenir une martyr.

Et elle finirait par avoir le destin national dont elle, et les anciens caciques du RCD, rêvent plus ou moins secrètement ....

On peut faire un parallèle avec la pseudo lutte contre le RN en France, qui étant très mal fait depuis plus de 30 ans,, l'amène à la porte du pouvoir.

tout ça pour ça ?
Tout est fait pour un retour de tout ce qu'on détestait avant 2011.
Carthage Libre
Tu te trompes mon ami. Abir Moussi est celle qui sauvera ce pays et rétablira la démocratie. Haw layamet ma binatna.
a posté le à 15:12
J'ai écris un long commentaire sur "RCD" et tutti quanti pour t'expliquer à toi et aux autres "réticents" qui n'ont jamais écouté Abir Moussi, mais malheureusement Business News a jugé qu'elle ne pouvait être publiée ; j'ai mis beaucoup de temps et de reflexion et l'historique du combat de Abir Moussi.

Tu devrais tendre l'oreil et essayer de comprendre les "choses" et les vrais militants et combattant pour tes enfants et l'avenir de ton pays, avant d'émettre des "jugements" ok
1/3i
la Tunisie n'est pas mon pays, mais mon pays d'adoption...
a posté le à 16:08
ce qui fait que j'ai un regard extérieur.

Et que mon ressenti est validé par une personne très proche, qui fut dans les hautes sphères politiques , sans être politique...

Mais je comprends que face au bordel qui règne depuis trop longtemps, vous ayez de l'attirance pour cette femme.

Je ne suis pas persuadé qu'elle ait le niveau requis pour bien représenter la Tunisie à l'international ...

Mais il est nécessaire qu'il y ait une pluralité dans la politique. C'est ce qui fait sortir des idées qui doivent se confronter. Le tout dans des débats poses, où on doit s'écouter. Mais ça c'est plus possible de nos jours.
Un lecteur
Une honte pour tous les citoyens et citoyennes libres du pays
a posté le 23-02-2024 à 12:47
Cet acharnement indigne contre une dame qui s'est battue envers et contrée tous les lâches qui faisaient des courbettes et des yeux doux au grand cheikh il ya un temps er montre le vrai visage de cette secte a l'origine de toute cette destruction est une honte quoi qu'on en dise et quel que soit nos opinions pour Abir !
Cela n'honore vraiment pas le régime qui en a fait une idole du combat contre la répression.
Abir du courage ton combat est aussi le nôtre ton grand destin est déjà tracé pour écrire l'histoire du pays!
Un Tunisien qui sourit
Honte à ce régime dictatorial
a posté le 23-02-2024 à 12:05
Honte à tous ceux qui permettent cette injustice de nos jours.

Ils ont peut-être oublié la fin du régime de Ben Ali et ce qui est arrivé à ses ministres et ses cadres juste après sa destitution?

Vive la Tunisie libre de cette nouvelle dictature populiste et médiocre.
Abir
Chapeau bas @Rouf Ben Hédi
a posté le 23-02-2024 à 11:58
Vraiment , on a de manque à des gens ou à des journalistes qui disent la vérité, peut n'importe si on est avec la personne ou contre, on ne demande pas des soutiens, parce que la patriote ABIR MOUSSI, par son honnêteté, son patriotisme, ses sacrifice pour ce pays ses prévoyances , la dame parle vrai et preuves à l'appuies, mais dire la vérité quand elle est victime du pouvoir, c'est respectable et respectueux par les journalistes et par les politiciens ! Monsieur Raouf Ben Hédi votre "portrait" honnête et qui est presque passé par le point et le virgule des dossiers de la patriote ABIR MOUSSI , c'est très honorable pour un journaliste professionnel Bravo