alexametrics
Dernières news

Abdelwaheb Maâtar : Al Irada ne peut réussir qu’en assassinant le CPR !

Abdelwaheb Maâtar : Al Irada ne peut réussir qu’en assassinant le CPR !

Le co-fondateur et dirigeant du CPR, Abdelwaheb Maâtar, est revenu à la charge, dans une interview accordée à l’émission Politika sur Jawhara Fm ce mardi 16 février 2016, pour dénoncer le hold-up opéré par le clan Marzouki sur le CPR, pour le fusionner avec Al Irada.

 

M. Maâtar estime que ces personnes (NDLR : le clan Marzouki), veulent assassiner le CPR avant de le quitter pour un autre parti en emportant la boite noire, car «Al Irada ne peut avancer qu’en assassinant le CPR», argumente-t-il. Et d’ajouter : «Ce qui les a poussé à commettre des idioties, d’où ma conviction qu’ils ne vont pas réussir cet assassinat!»

 

Cette hâte les a poussés au non respect du règlement intérieur et du statut du parti déposé auprès du ministère de l’Intérieur en février 2011, et qui stipule dans son article 15 que la dissolution du parti ne peut être effective qu’à travers la tenue d’un congrès national où les ¾ des participants seraient d’accord sur sa dissolution, poursuit-il. Or le clan Marzouki a fait un Conseil national avec la participation de 9 personnes sur un total de 145 membres, ils ont pris seuls la décision de dissoudre le parti et de l’intégrer à Al Irada, note-t-il.

 

Pour Abdelwaheb Maâtar, la réunion tenue le 13 février n’est en aucun cas le Conseil national du CPR, étant donné que les personnes, qui y ont participé, font partie d’une autre entité politique, Al Irada.

Autre point évoqué, il estime que le clan Marzouki a induit en erreur les militants du CPR en leur présentant la chose comme étant de rejoindre Al Irarda, un front rassemblant partis, personnalités et associations, et non pas un petit parti de pacotille.

 

On rappelle que plus tôt dans la journée, le dirigeant CPR, Samir Ben Amor, avait qualifié la fusion du CPR dans le nouveau parti de Moncef Marzouki de «mascarade», la décision de fusion émanant de structures autres que celle du CPR.

 

I.N

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

MARCOPOLO
| 17-02-2016 11:46
Je me demande pourquoi ce type intervient il ? Les tunisiens veulent bien l'oublier ou ignorer son existence !!!

KAL KAL
| 17-02-2016 08:07
Monsieur Maatar, on n'assassine pas. L'histoire prouve que l'ancien président Marzouki sait renaître de ses cendres. Pour vous, se revisiter... C'est bien aussi. Dans le passé les grands mouvements renaissent toujours des cendres d'un autre grand mouvement. Dans ce cas le CPR einh le CPR qui le représentait combien de personnes ont confiance en ce mouvement. Il faut avoir le courage de naître de ces cendres avec le capitaine Deimi qui fait naufrage.

naanaa
| 17-02-2016 07:33
C'est bien fait pour ces minables du CPR et alliés.Rassurez vous pour les prochaines élections, vous vous rapprochez du score ZERO

3ABROUD
| 16-02-2016 16:38
Au lieu de préparer le couscous jerbien, je conseille à HAHA la lecture d'un ouvrage très intéressant sur le communisme.
* Nina et Jean Kéhayan, 1978, Rue du prolétaire rouge, Edition du Seuil, Paris.

Citoyen_H
| 16-02-2016 16:37

et faites vous tout petit afin qu'on puisse un peu oublier la cauchemardesque période que vous nous aviez faite vivre, période la plus sombre que notre NATION ait connu!!

Faites vous Hari kiri, si vous disposez d'un gramme de fierté, ce dont je doute fort.


Mansour Lahyani
| 16-02-2016 16:30
Rien d'étonnant de la part de MMM, et de son porte-coton, le petit Daïmi' Je suis convaincu que, cette fois-ci, Maatar et Ben Amor ont raison de parler d'assassinat, le CpR ne voulant pas mourir de sa belle (?) mort!

3ABROUD
| 16-02-2016 16:23
A voir les résultats des dernières législatives, on peut affirmer que le CPR est déjà mort. Pour le ré susciter, il vous faut trois autres M !

DIEHK
| 16-02-2016 16:04
Bientôt, ils laveront le linge sale sur la voie publique et je demande aux Policiers et Juges surtout le n°13
de bien tout enregistrer car ils divulgueront les hauts faits des uns et des autres et vous n'aurez qu'à les cueillir et faire votre boulot!!
Et on retrouvera peut être le Livre de Compte de M Tartour et ses sbires qui riront jaune.

A lire aussi

L’ancienne première dame de la Tunisie ; Chadlia Caïd Essebsi est décédé, ce dimanche 15 septembre

15/09/2019 08:02
4

L'Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), supervisera le déroulement des

14/09/2019 20:41
1

Vous aussi, on vous a induit en erreur

14/09/2019 20:14
8

Le *195# est le code mis à la disposition par les opérateurs téléphoniques pour que les électeurs

14/09/2019 19:58
2

Newsletter