alexametrics
samedi 22 janvier 2022
Heure de Tunis : 18:24
Dernières news
Lilia Bouguira et Mustapha Baâzaoui limogés de l'IVD
15/10/2016 | 10:36
1 min
Lilia Bouguira et Mustapha Baâzaoui limogés de l'IVD

L’Instance vérité et dignité (IVD), a indiqué, dans un communiqué publié ce samedi 15 octobre 2016, que suite à la réunion de son conseil de discipline, tenue hier, il a été décidé de limoger les deux membres Lilia Bouguira et Mustapha Baâzaoui.

 

Rappelons que les deux anciens membres de l’IVD avaient adressé une lettre au président de l’ARP, Mohamed Ennaceur, dans laquelle ils se sont plaint des agissements de la présidente de l’IVD, Sihem Ben Sedrine. Ils accusent cette dernière leur faire subir des pressions, des agressions et de la violence verbale pour se venger du fait qu’ils aient porté plainte devant le tribunal administratif concernant la légalité de la nomination d’un deuxième vice-président de l’IVD.

 

 

 

 

15/10/2016 | 10:36
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (21)

Commenter

le berbère
| 15-10-2016 22:41
le pire n'est pas encore apparu ,il faut attendre que la diablesse H CLINTON sera à la maison blanche et tous les tunisiens seront esclaves de LALLA SIHEM même le gourou va supplier cette veille et se met à genoux devant elle sans oublier l'autre loque humaine locataire de Carthage qui à son tour va l'adorer comme un dieu .même si vous démissionnez tous l'IVD SERA TOUJOURS DEBOUT GRACE AU POUVOIR MAGIQUE DE L'ONCLE SAM

Hannibal
| 15-10-2016 16:00
Mon post n'apparaît pour quelle raison ?

BN : Votre commentaire a été censuré pour propos diffamatoires, merci de respecter la charte de Modération.

ridha
| 15-10-2016 15:40
C'est a l 'ARP d'arreter ce scandale , autrment le citoyen ne peut continuer a payer les impots pour le voir dans les mains de Ben Sedrine et pas mal d'autres . En absence d'etat tout peut arriver .

Épicure
| 15-10-2016 14:29
Je compte sur Nizar Bahloul, lui qui affectionne particulièrement la farfelue qui préside l'IVD pour mettre les choses au clair et nous expliquer dans une prochaine chronique les caprices et les dépassements insupportables de sa consoeur "droits-de-l'hommiste" !

Ferid Zarrati
| 15-10-2016 13:30
Mais harcèlement et les sanctions abusives sont devenus monnaie courante , allez voir le conseil de discipline l'équipe du dg du laboratoire central a monté avec fausses accusations ( et futiles) pour se débarrasser de l'une des meilleures ingénieur du pays pour raisons régionalistes et politiques. Ça se passe sous tutelle du ministère du commerce et de l'industrie. Le pays est devenu invivable les meilleurs sont tués à petits feu.

Lambda
| 15-10-2016 13:24
Madame et monsieur; vous êtes la fierté de la Tunisie. Vous avez dénoncé la corruption, vous avez refusé d'être complices, vous n'êtes qu'une autre victime de la Ben sedrine. Un jour ou l'autre la justice vous sera rendue. Quand notre justice sera indépendante vraiment et sans calculs politiques elle se penchera sérieusement sur ce cas emblématique et finira par faire éclater la vérité.
Aujourd'hui vous avez eu ce grand honneur d'être limogés par une personne aux mains sales et au coeur noir.

Karima
| 15-10-2016 12:20
A défaut d'un remède efficace, vaut mieux lui procurer un autre jeu pour passer le temps. Ses protecteurs savent bien ce qui lui convient.
La Tunisie d'aujourd'hui ne peut pas se permettre de divaguer. Elle ne peut pas non plus se permettre de dilapider un seul millime. A quoi bon donner de faux espoirs? A quoi bon remuer de vieilles souffrances ? A quoi bon jouer au justicier ? A quoi bon faire courir les victimes de la tyrannie ? A quoi bon ouvrir un dossier, de la paperasse ?
Est-ce juste pour se donner bonne conscience ? Ou pour afficher une fausse pudeur ?


mon pays
| 15-10-2016 12:12
Si aprés ce deux limogeages par cette sorcière et rien ne change ce que l'Etat est fini et la justice ne pouvait plus:au secourt,comment l'Etat veut combattre les grands corrumpus alors qu'avec une bête femme comme celle là,personne n'arrive à l'arreter,c'est écurant et insupportable!

TH
| 15-10-2016 12:11
On ne peut pas recevoir autant de coups, et essuyer autant de critiques est resté debout.
Trop de conflits, trop de situations hostiles envers cette responsable.
Jusqu'à quand? Quels partis la soutiennent encore malgré ces divergences et discorde.
Ce qui importe aux yeux des personnes qui ont déposés des dossiers, ce n'est pas SBS, mais l'Instance qui doit continuer le travail pour lequel elle a été crée.

Elsa ben Amor
| 15-10-2016 12:02
Et les médias où sont ils ? Eux aussi sont responsables de cette mascarade. Pour des choses moins importantes on les voit se mobiliser de tout part tandis qu'avec l'IVD et ses dépassements on en parle peu ou tout doucement . On se demande qui est derrière ce" monarche absolu " ?