alexametrics
lundi 08 août 2022
Heure de Tunis : 18:33
Dernières news
Des membres de l'IVD dénoncent les agressions commises par Sihem Ben Sedrine
30/08/2016 | 15:43
2 min
Des membres de l'IVD dénoncent les agressions commises par Sihem Ben Sedrine

L’élue Nidaa Tounes Myriam Boujbel a publié, le 30 août 2016, une correspondance adressée par deux membres de l’instance Vérité et Dignité (Mustapha Baâzaoui et Lilia Bouguira) au président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur.

 

Dans cette correspondance, les deux membres de l’instance se plaignent des agissements de la présidente de l’IVD, Sihem Ben Sedrine. Cette dernière leur fait subir des pressions, des agressions et de la violence verbale pour se venger du fait que les deux membres ont porté plainte devant le tribunal administratif concernant la légalité de la nomination d’un deuxième vice-président de l’IVD. Les deux membres de l’instance demandent à avoir une audition avec les chefs de blocs parlementaires pour expliciter leur situation.

 

Dans leur courrier, M. Baâzaoui et Mme Bouguira affirment que Sihem Ben Sedrine multiplie les agressions et les provocations à leur encontre pour les pousser à la démission. Elle les a également exclus de toutes les activités de l’instance et les a empêchés de faire leur travail. Elle les menace de les virer (alors qu’ils sont élus par l’ANC !) en se basant sur une majorité relative obtenue au sein du conseil de l’instance ! Ben Sedrine estime que la plainte déposée par les membres est une enfreinte au devoir de réserve.

 

Le dernier incident survenu avec Sihem Ben Sedrine est arrivé le 26 août 2016. La présidente de l’IVD a renvoyé Lilia Bouguira d’une salle de réunion devant tous les autres membres en lui promettant que ce serait sa dernière réunion ! Selon des sources proches de Mme Bouguira, Ben Sedrine lui a même déclaré : "Estime-toi heureuse que je te donne un salaire !"

 

Il est à noter que les deux membres de l'IVD ont obtenu gain de cause concernant leur plainte. Toutefois, Sihem Ben Sedrine refuse d'appliquer la décision du tribunal administratif. Un tribunal qu'elle ne semble pas prendre au sérieux puisqu'elle avait refusé d'appliquer la décision de réintégration de Zouheir Makhlouf, autre membre de l'IVD.

 

M.A

30/08/2016 | 15:43
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (40)

Commenter

Le samaritain
| 01-09-2016 16:36
Le silence est la seule réponse que nous devons donner aux cons (Adel Chater) parce que où règne l'ignorance, l'intelligence n'a pas sa place.

Nahor
| 01-09-2016 12:26
Citation --SBS a-t-elle été élue ? Je ne sache pas qu'il fallait être élu pour diriger cette IVD... A ma connaissance, elle a été désignée à l'époque de la troïka maudite, sur "recommandation" d'un MMM du même métal !--

Exact, Monsieur -sauf pour le métal, car il s'agit de vulgaire plastique pour électroménagers d'importation américaine.

Sihem Ben Sédrine, la "Valeureuse" collabo de la Confrérie islamiste comme ne pourrait pas mieux la célébrer Abel Chater (un intervenant qui symbolise par ses commentaires l'histoire même de la Confrérie à tendance nazie d'Hassan el-Banna) a fait le relais discret entre CIA et islamistes depuis l'"exil-fuite" de Mohammed Mzali (là, il faut le comprendre du livre à succès de Mezri Haddad, qui à l'époque la croyait humaine et sensible), en attendant les préparatifs pour le jour funeste du complot contre Bourguiba, monté avec l'aide de Robert Pelletreau et Kamel Ltaief (enfin, c'est lui qui le dit, dans L'Express en mars 2011, je n'invente rien).

C'est pour cela que les stratèges du chaos arabe de la CIA la protègent, tout comme ont hissé la "variable psychique" de Moncef Marzouki à la Présidence -pour ternir à toujours l'image de la Tunisie-, et avec sa sortie du Palais, voulaient même -il faut comprendre- que l'"assistante" au chaos arabe Sihem Ben Sédrine "pique" carrément tout l'archive présidentiel, la fameuse "camionnette" que les Tunisiens n'oublieront jamais !

Objectif clair des stratèges du chaos américains: le chantage en permanence sur l'Etat Tunisien, pressions sur des dossiers chauds, révélations compromettantes, ou destruction de preuves sensibles et de la mémoire nationale...

Le tout, un "coup" heureusement raté par cette assistante sans scrupules de la Confrérie, qui entre temps -comme tous savent -a ensanglantée tout le Moyen Orient, porté gravement atteinte à l'Egypte, détruit la Libye et brûlé une partie de ses dépôts de pétrole, et opéré des exécutions de masse et le génocide yazidie, grâce aussi aux "victimes" de la dictature tunisienne et à leurs adeptes haineux dépêchés vers Sabratha, Alep et Mossul.

Que dire du futur de Sihém Ben Sédrine, quand le Peuple Tunisien, furieux de cette supercherie et frustré de tant de misère apportée par la "transition", que de "démocratique" vire dans la réalité à "khomeiniste", prendra la sainte décision de montrer ce que "révolution" veut réellement dire ?

Difficile de répondre, Dieu seul le sait!

Abel Chater
| 01-09-2016 08:54
Réponse à @Mounir
Tes questions à moi et toute ton intervention à l'égard de la mienne, sont honnêtes, correctes et légales. Mais néanmoins, j'ai beaucoup hésité à te répondre pour ne pas te vexer.
Tous tes points d'exclamations n'illustrent qu'une ignorance exagérée, sans pour autant qu'elle ne soit séparée de l'influence médiatique que mènent les probables accusés des anciens régimes dictatoriaux de Bourguiba et de Ben Ali.
Il n'y a pas un autre membre de l'IVD qui tient les dossiers essentiels de l'histoire macabre de l'ancienne Tunisie, comme la Valeureuse Sihèm Ben Sédrine. Elle se déplace personnellement d'une source d'information crédible, à une autre. Elle a rencontré en personne tous les acteurs vivants de la première heure de la Tunisie indépendante, depuis chez eux n'importe où ils résident sur le territoire tunisien et ailleurs. J'ai des sources à 100% crédibles et j'ai assisté en personne à l'une de ses interventions, d'un engagement dépassant le sommet de l'honnêteté, de la crédibilité, du sérieux, de l'équité et du professionnalisme.
La Dame est d'un charisme qui ne cherche ni richesses, ni un gonflement de paon. Elle est la plus simple dirigeante de la Tunisie, d'une humilité innée loin de tout l'artificiel qu'on voit chez les arrivistes. Elle n'est crainte par ses adversaires que pour la propreté de ses mains et pour la conviction en la mission qu'elle mène. Ils n'arrivent ni à la corrompre, ni à la dévier de sa mission. Ce n'est que pour cela qu'ils ne cessent d'intriguer contre elle par toute sorte de mensonges et de désinformations.
Je te rassure non pas à 100%, mais à 1000%, que toutes les désinformations que les anciens mènent et financent contre l'Honorable Sihèm Ben Sédrine, ne reposent que sur des mensonges sans le moindre fondement. Ils ne rêvent que d'écarter cette Dame de fer, pour la remplacer par l'une ou par l'un des leurs, afin de camoufler la vérité macabre au sujet de leurs crimes chez les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, dont le peuple tunisien et ses dizaines de milliers de victimes attendent avec impatience.
A part Sihèm Ben Sedrine et Samia Abbou, il est impossible d'y trouver qui pourrait mener cette «mission impossible» sans craquer devant ce lynchage inhumain et malhonnête des sans foi ni loi. Et ce n'est que pour cela qu'on les trouve toutes les deux en mire hostile des ennemis de la Révolution du 14 janvier 2011, qui nous freinent notre transition démocratique.
Enfin, pour te faciliter à comprendre la vérité, demande-toi une seule question à toi-même : si tous les mensonges à l'égard de Sihèm Ben Sédrine avaient la moindre crédibilité, pourquoi La Cour des comptes qui est une juridiction administrative tunisienne définie dans l'article 69 de la Constitution du 1er juin 1959 comme étant l'un des deux organes du Conseil d'État, le second étant le Tribunal administratif et dont l'article 114 de la Constitution du 10 février 2014 la rend indépendante, au sein de la « justice financière », n'intervient-elle pas contre Sihèm Ben Sédrine, puisqu'elle est chargée principalement du contrôle des comptes publics, de l'usage des fonds publics par les ordonnateurs, les entreprises publiques ou même les organismes privés bénéficiant d'une aide de l'État et d'informer l'Assemblée des représentants du peuple, le gouvernement et l'opinion publique sur la conformité des comptes?
Bonne journée.

Épicure
| 31-08-2016 21:44
... de ne pas comprendre le langage des cons.

Abel Chater
| 31-08-2016 21:37
Réponse à @Epicure
Un chien rabique veut dire tout poliment, quelqu'un de ton espèce que les spectateurs du football tunisien lui embrassent son père.
"Taaati titoulou touh"!!!

Épicure
| 31-08-2016 20:38
Je le cite:
" Eh bien tu vas être surpris, parce que je ne vais pas t'insulter par ton même langage de chiens enragés".

Il s'est retenu le gars, mais il a rajouté ceci (admirez la retenue, la politesse et la courtoisie):
"Je ne peux insulter les crapauds de ton espèce.Mais je peux te cracher en plein dans ta figure de salopard au nez crochu.Toi et tous tes pairs clochards sodomisés réciproquement, vous ne pourrez jamais léser à l'Islam d'un seul iota. Toute la haine et tout le mal que vous, les animaux matérialistes essayez de focaliser contre vos Maîtres les Arabes et les Musulmans, ne sont en vérité que de l'antibiotique qui nous fortifie à chaque fois qu'il y ait relâchement envers notre merveilleuse religion musulmane.
Continue à aboyer comme un chien rabique. Je vois d'ici tes canines jaunâtres par l'alcool et par la drogue. "
-------------
Je me permets de demander aux commentateurs qui savent de m'expliquer ce que c'est un chien rabique. S'agit-il d'un chien enragé ?
Mystère ! ! !
Ou alors d'un chien "arabique complexé" correspondant à celui qui a envoyé le commentaire.

Abel Chater
| 31-08-2016 17:48
Droit de réponse à @DIEHK
Tu me menaces de mort et de m'assassiner par un peloton d'exécution?
Tu m'insultes d'être "un déchet de ta merdolution"?
Tu insultes nos Mosquées musulmanes?
Eh bien tu vas être surpris, parce que je ne vais pas t'insulter par ton même langage de chiens enragés.
Je ne peux insulter les crapauds de ton espèce. Mais je peux te cracher en plein dans ta figure de salopard au nez crochu.
L'Islam est une conviction individuelle en relation directe avec notre Créateur et Créateur de tout l'univers, Allah le Tout Puissant. Toi et tous tes pairs clochards sodomisés réciproquement, vous ne pourrez jamais léser à l'Islam d'un seul iota. Toute la haine et tout le mal que vous, les animaux matérialistes essayez de focaliser contre vos Maîtres les Arabes et les Musulmans, ne sont en vérité que de l'antibiotique qui nous fortifie à chaque fois qu'il y ait relâchement envers notre merveilleuse religion musulmane.
Continue à aboyer comme un chien rabique. Je vois d'ici tes canines jaunâtres par l'alcool et par la drogue.

DIEHK le censuré de BN pourquoi? for Nothing!!
| 31-08-2016 15:30
Juste un petit mot:
Quand je lis tes com, je me dis que ce type mérite le peloton d'exécution.
Tu es un déchet de ta merdolution.
Tu te relis quand tu débites tes conneries pêchées dans les caniveaux de tes Mosquées salafistes d'Okba inb Nafea..
Ce n'est pas de ta faute, c'est BN qui
s'acoquine avec les islamiste pour se donner une bonne conscience de l'exercice de la liberté d'expression que ses modos dans leur infinie bonté laissent passer pour faire le "BUZZ" à la BN...

Mansour Lahyani
| 31-08-2016 15:08
SBS a-t-elle été élue ? Je ne sache pas qu'il fallait être élu pour diriger cette IVD... A ma connaissance, elle a été désignée à l'époque de la troïka maudite, sur "recommandation" d'un MMM du même métal ! Cela pourrait donc expliquer, sinon justifier, qu'on ne puisse pas la dégommer... Et combien de temps devrons-nous la supporter encore ? Je vous souhaite, à vous aussi, une bonne soirée - si cette affaire ne vous a pas trop perturbée!

TeTeM
| 31-08-2016 14:35
Cela faisait longtemps que nous n'avions pas entendu parlé de SBS...