alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 04:33
Dernières news
Le gouvernement Hichem Mechichi obtient la confiance du Parlement
02/09/2020 | 01:43
1 min
Le gouvernement Hichem Mechichi obtient la confiance du Parlement

 

L’Assemblée des représentants du peuple a accordé, mercredi 2 septembre 2020, sa confiance au gouvernement de Hichem Mechichi avec 134 voix pour, 67 contre et zéro abstention.

 

Le gouvernement de Hichem Mechichi vient remplacer celui d’Elyes Fakhfakh élu au mois de Février. Le chef du gouvernement sortant avait démissionné suite à un scandale de conflit d’intérêts. Hichem Mechichi, ministre de l’Intérieur dans le gouvernement Fakhfakh, a été désigné par le chef de l’Etat Kaïs Saïed pour former le nouveau gouvernement mais le processus mené par M. Mechichi, qui a décidé d’exclure les partis lui a valu de nombreuses critiques de la part des concernés.

 

Hichem Mechichi et son équipe gouvernementale prêteront serment devant le chef de l’Etat.

 

M.B.Z

02/09/2020 | 01:43
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Bourguibiste nationaliste
TRISTE PAYS SACRIFI'?
a posté le 02-09-2020 à 19:02
Triste pays sacrifié par les Khwanjias qui sont les agents destructeurs de la Tunisie.
Adieu mes amis nationalistes et patriotes
A__Zut !
L'ARP accorde sa confiance à une formation gouvernementale objet de toute sa méfiance !
a posté le 02-09-2020 à 11:28
... Normal, si la composition de l'équipe est un hologramme à dimension temporelle !
abouali
Une guerre larvée !
a posté le 02-09-2020 à 10:54
Dans le "débat d'hier, on a souvent oublié Mechichi, son gouvernement et son programme, pour se concentrer sur le Président et ce qui se passe à Carthage ! Sans doute échaudés par les multiples mises en garde du Chef de l'Etat, ses remontrances, ses tentatives de mise à l'écart des partis et ses leçons de droit constitutionnel, nombre de nos "respectables" élus ont orienté leurs feux sur sa personne et sur son entourage. Ils ont dénoncé avec "courage" et véhémence ce qu'ils considèrent comme un empiétement sur les prérogatives de l'assemblée, une interprétation abusive de la Loi Fondamentale, et pour certains, une incitation non équivoque au renversement des rôles, cad un retour au régime présidentiel et partant à la dictature. Pas moins ! En dehors de l'hémicycle, un chef de parti est allé même jusqu'à menacer d'engager une procédure de retrait de confiance à son encontre. C'est dire combien les uns et les autres sont soucieux de maintenir le statut quo actuel qui préserve leurs intérêts et leurs avantages, et dont ils ont réussi à obtenir une sécurité relative et une certaine protection pour continuer à mener sereinement leur barque et leurs petites (et grandes) affaires.
Pour ceux là, KS et les siens pourraient devenir des empêcheurs de profiter en rond, des gêneurs potentiels qui tôt ou tard remettraient en question cette belle construction qu'ils ont réussi à ériger aux détriments des tunisiens et de intérêts du pays. Il faut dire que l'ancien professeur leur offre moult occasions de l'attaquer, par ses saillies intempestives, dûes à son inexpérience d'abord, mais aussi à celle de ses "conseillers" et de ses proches collaborateurs. Son projet de modification du système politique ne peut, en effet, être mené tambour battant et la fleur au fusil. C'est un processus lent et profond d'affaiblissement des obstacles et de réduction des obstructions, de constitution d'une opinion positive et d'alliances solides, d'un soutien populaire important et indéfectible, de remodelage des textes fondateurs, ainsi que de refonte des habitudes acquises et des mentalités.
Tout ceci exige patience, persévérance et pugnacité, autrement le choc est inévitable, la confrontation sanglante et ses conséquences désastreuses ! Devant un opposition féroce, déterminée et sans scrupule, la réponse ne peut être que subtile, discrète, manoeuvrière, sournoise s'il le faut, comme l'attitude permanente de ceux qui nous ont conduits dans ce cul de sac !
MALAHI
Perte du temps!
a posté le 02-09-2020 à 10:40
Il ne faut pas être un grand analyste pour savoir que le gouvernement aura la confiance de la majorité ; mais il ne faut croire qu'ils voté pour H. MCHICHI, ils ont voté contre la dissolution du parlement.D'ailleurs politiquement ils ont raison, ils allaient perdre l' immunité parlementaire, et ils savent que toutes ces prises de paroles ne sont qu'un décor théâtrale et une perte de temps; mais il faut continuer la pièce tant que cette constitution permet à diluer les responsabilités politiques . Il n' y a qu' une solution refaire une constitution permettant de désigner les responsabilités des gouvernements. Des élections sur les personnes à deux tours et arrêt de la proportionnelle qui permet d'élire n'importe qui , même les mafieux, le bulletin N 3 doit être obligatoire pour se présenter devant le peuple .....
A4
Ouf !
a posté le 02-09-2020 à 09:52
Les 217 gugusses de l'arp ont échappé au chômage pour cause de dissolution. Mabrouk !
Ceci dit, dans cette maudite constitution de 2014, le "président du gouvernement et son équipe" ne sont que des sous-fifres travaillant sous les bottes des 217 clowns de l'arp, qui eux, ne sont redevables de RIEN et ne sont responsables de RIEN !
Cette "meilleure constitution du monde" ne peut nous mener qu'à la banqueroute !!!
Abir
@Chers(ères) patriotes
a posté le 02-09-2020 à 09:05
Vous, les purs(es)Tunisiens(ennes) qui aimez votre pays,patientez vous encore un mois,un an,ou pour finir quatre ans et préparez vous à un tremblement populaire en allant voter pour la Lionne de république,de la politique et de la réforme totale Abir Moussi qui ne badine pas avec ces moins que rien des politiciens qui sont un mélange dans sac de poubelle d'où ne sort que la mauvaise odeur ! moi j'ai cru et j'avais toujours dans ma tête qu'un ministre d'l'intérieur est un homme sérieux droit sévère avec la sécurité du pays,ni laxisme ni chantage avec les ennemis du pays,mais j'ai remarqué que monsieur Michichi est un homme doux comme un agneau envers les kwanjias et leurs queux,la preuve, hier soir,toute la sale bande de la secte sont courus pour lui embrasser comme s'ils ont eu leur propre premier ministre ! C'est vraiment dégouttant!
Tunisino
Incroyable
a posté le 02-09-2020 à 08:55
Incroyable, comme toujours, on critique puis on accepte. 134 pour et 67 contre (134/2=67), et 16 absents. 134 contre EF et KS, pour exploiter HM. 67 pour EF et KS, pour faire durer leur présence dans le pouvoir (Tayar et Chaab) ou pour marquer des points (Karama). Avec la classe politique révolutionnaire, on ne s'attend à rien sauf à des catastrophes. Une classe de médiocres mal élevés qui s'en fout des tunisiens sauf bien sûr durant les élections. Comme exemple, est ce que c'est normal que quelqu'un recrute un aveugle qui lui faut une autre personne, au moins, pour qu'il soit apte à travailler, la réponse est oui pour KS parce que ce n'est pas lui qui paye!
MH
ARP a voté
a posté le 02-09-2020 à 08:05
Pas pour Mechichi mais contre KS, et c'est bien fait. Ce président va torpiller ce qu'il reste de l'état tunisien.
tunisien
217-(134+67)=16
a posté le 02-09-2020 à 07:54
où sont passé les 16 autres députés
en principe un événement pareil oblige tous les députés a être présents
Ahmed
Une heure aussi tardive , témoigne de la déconnexion du Parlement.
a posté le 02-09-2020 à 06:46
Une bande d'abrutis, au dela du résultat.
cass
nul
a posté le 02-09-2020 à 06:23
Ou sont les 18 bulletins?