alexametrics
samedi 27 novembre 2021
Heure de Tunis : 16:18
Dernières news
Wided Bouchamaoui : Nul n'a le droit de nous donner des leçons de patriotisme
29/04/2015 | 17:11
1 min
Wided Bouchamaoui : Nul n'a le droit de nous donner des leçons de patriotisme


Invitée à l’émission Midi Show de ce mercredi 29 avril 2015 sur Mosaïque Fm, la présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui, est revenue sur les propos tenus par Houcine Abassi, secrétaire général de l’UGTT, lors d’une interview accordée à un journal étranger. Le leader syndical avait accusé, en effet, certains hommes d’affaires de courir derrière les avantages et d’éluder le paiement de l’impôt.


Réagissant sur cette déclaration, Mme Bouchamaoui a déclaré que nul n’a le droit de donner des leçons de patriotisme à l’UTICA ni de s’ingérer dans ses décisions. La cheffe de l’UTICA aurait préféré, dit-elle, que les deux organisations se soient réunies pour discuter calmement au lieu de se clasher dans les médias. Cela ne fait, selon elle, que créer des tensions et envenimer le climat général dans le pays.


Wided Bouchamaoui a ajouté que l’UTICA n’est pas responsable de la crise économique ni de la chute de la productivité ou encore de la situation déficitaire de certaines sociétés publiques, imputant la situation actuelle, entre autres, à l’augmentation des grèves. « Le droit de grève est garanti par la Constitution, mais les grèves sont devenues la règle et le travail une exception » a-t-elle lâché.
Quant à l’insuffisance des investissements, l’invitée explique cela par les problèmes d’infrastructure dans les régions intérieures et la montée des revendications. « Celle-ci a fait régresser la productivité de 50% » a-t-elle poursuivi.

 

E.Z.

29/04/2015 | 17:11
1 min
Suivez-nous
Commentaires (11) Commenter
La dictature de L'UGTT
Belga
| 01-05-2015 11:14
C'est vrai que tous, nous avons le droit de reclamer des avantages, nous avons le droit de faire la greve, nous avons le droit de vivre decement en toute liberté mais nous n'acceptons pas la dictature de quiconque. L'UGTT continue à mener le pays vers l'abime, vers le desastre economique et social, et ce en paralysant le pays par les greves, en exigent d'interminables augmentations sans exiger plus de travail, plus de production et de productivité. ce n'est pas avec 10mn de travail par jour que nous allons nous en sortir de ce marasme. les employés ne veulent pas travailler mais veulent succer le sang de leurs employeurs par haine et ignorance. les decideurs et éventuels Investisseurs ne prendant jamais d'initiative tant qu'ils ne sont pas en securité tant pour leur personne que pour leurs biens et leur argent. Tant que le climat de confiance ne regne pas, le pays continuera à prendre de l'eau et naufrager.
Surtout de la part de la racaille complexé et populiste de l'UGTT
Économiste
| 30-04-2015 17:37
L'UGTT repère de complexé qui ne travaillent pas , zéro productivite et ils ne savent que réclamer des hausses de salaires .
C'est bien l'UGTT qui n'est pas patriote et qui detruiera la Tunisie .
LA REPONSE DE JOHN WAYNE
JOHN WAYNE
| 30-04-2015 16:09
Pauvre JW! Os 007| 30-04-2015 13:52 Et oui..! tout ce tralala pour ça?!!: Ancien élève au Collège Sadiki Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne. Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali. Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement...réduit à noircir des pages pour pimenter le quotidien!! Bravo champion! Sinon, quand est-ce qu'on boit une tisane ensemble, pépé? cela éviterait pareilles stupidités!

Monsieur,
Vous sous-estimez la force de mes écritures ce qui est normal.
Apres tout vous êtes probablement de ceux qui ont cru de leurs quartiers de France ou de Tel Aviv, avoir fait une révolution exemplaire dans le monde qui aujourd'hui tourne au cauchemar pour un peuple Tunisien qui a été dupe et je dirais même plus profondément stupide.
Comparez la situation politique d'aujourd'hui à celle qui prévalait au lendemain du 14 Janvier 2011.
Il existe un monde de différence dans les esprits.
Au lendemain du départ de Ben Ali, les Tunisiens criaient victoire et rejetaient mes écrits comme ceux d'un homme ayant perdu tous ses avantages.
Aujourd'hui, mes écrits sont recopiés sur des dizaines de comptes Facebook de Tunisiens qui m'écoutent attentivement.
La réalité Monsieur est que votre révolution est morte et qu'elle a été remplacée par une insurrection islamiste armée qui dans les monde a fait plus d'un million de morts et qui en Tunisie progresse lentement mais surement vers une guerre ouverte avec des Djihadistes faisant parti d'un pont aérien Qatari reliant Lattaquié aux villes occupées par DAECH comme Derna et Syrte.
De mon ordinateur portable et grâce à mon intellect qui est bien supérieur au votre a tous points de vue, j'ai fomenté une véritable contre-révolution nationaliste qui commence à porter ses fruits.
Contrairement aux beurres de votre genre, les nationalistes ne mentent pas car ils n'ont comme but que la sauvegarde et la protection de la Nation et non venger des parents qui sont éboueurs en France ou qui ont été forcés à quitter pour Israël car ils se sentaient marginalisés après la guerre des six jours.
Remarquez que même des hommes comme mon ami le général Sériati sont sollicités dans un mouvement de sauvegarde d'une Patrie en danger.
Les Nations sont détruites par les opportunistes et les traitres.
Ceux-ci font partie des énergumènes que sitôt au pouvoir nous éliminerons par un programme extensif de dénationalisation et de procès militaires.
J'ai divisé les parasites et les microbes qui ont nui à la Tunisie en plusieurs catégories dont celle des beurres, des droits de l'hommistes, et des islamistes.
En fin de compte Monsieur, rien ne peut arrêter un Nationaliste comme moi-même.
De mon ordinateur portable et en admirant les photos de Bourguiba et de Ben Ali tout en astiquant mon Browning 9mm, je suis en orphelin de Bourguiba et un flic de Ben Ali plus fort que le Qatar et les agents de la CIA qui aujourd'hui vous trainent en laisse.
Rien ne pourra nous arrêter et quand nous serons au palais de Carthage, allez pleurer à l'Elysée ou à Washington en demandant une intervention militaire en Tunisie. Vos jérémiades seront ignorées et balayées.
N'oubliez pas une chose Monsieur, les gens de ma trempe sont ceux qui ont chassé la France, qui dans le temps avait débuté des essais nucléaires et refusait de libérer la base de Bizerte.
***
Je ne crie pas à Chirac d'intervenir en Tunisie contre Ben Ali «au nom de Baudelaire» comme le faisait TBB.
Je possède une intégrité qui n'existe chez aucun autre Tunisien car la Nation Tunisienne est ma religion avant l'Islam et avant un passeport étranger.
Les beurres, les droits de l'hommistes, et les islamistes sont des sous-hommes en plus d'être des traitres.
Notre race quant à elle est supérieure génétiquement a la vôtre.

Ancien élève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.
Abassi n 'a fait que dire ce que la majorité pense
pseudo
| 30-04-2015 01:41
Réformez l 'UTICA pour faire des hommes d 'affaires tunisiens des capitaines d 'industrie et non des affairistes
Les mouvements de menton ne servent à rien;inspirez vous de l 'exemple allemands ou de celui des pays nordiques pour regir vos rappors avec le Syndicat;l 'UTICA n 'a pas le monopole de la vertu et le syndicat celui de l 'immaturité
l 'explosin sociale pend au nez du pays ;essayez de l 'eviter
Monopole
ABDOU
| 30-04-2015 00:04
Le tord de l'UGTT est de s'etre trompe de combat. Apres la disparition du RCD avec qui elle patageait les avantages,L'UGTT s'est proclamee seul maitre a bord. Tout le monde s'est soumis a son dictat, gouvernement et administration comprise. Ceux qui ont resiste ont ete pousse a la sortie. Maintenant l'UGTT a cru que l''heure de l'UTICA a sonne. Mais la elle s'attaque a un gros morceau. Mme Bouchemmaoui leur a dit leur 4 verites sans se laisser intimider par leurs methodes . Si nous avons de gouvernants de la trempe de cette dame on en serait pas la. N'est ce pas MM. Les ministres amis des syndicats.
Monopole
ABDOU
| 30-04-2015 00:02
L'UGTT se trompe de combat. Apres s'etre debarasse du RCD, avec qui elle partageait les avantages, elle a fait la loi en prenant le dessus sur les gouvernements et l'administration. Ceux qui ne se sont pas soumis ont ete pousse vers la sortie. Elle a cru que l'heure de l'UTICA a sonne. Mais c'est un gros morceau qui sait se defendre. Je salue Mme Bouchammaoui pour sa lucudite. J'aimerai que nos ministres se comportent de la sorte et ne craignent pas l'UGTT en la considerant comme des amis mais defendent l'interet general.
mounira
mounira
| 29-04-2015 22:56
@ mounir
l ignorance des lois qui régissent le secteur pétrolier n autorise a personne de diffamer les autres , l état tunisien est comptable de la production et de la vente , des commissaires aux comptes valident tout le processus et aucune faille n est possible , des propos comme les vôtres ont fait fuir des investisseurs de la Tunisie ( eni et la liste est longue )
la Tunisie n est plus attractive aux investisseurs étrangers vu le climat mal sain et l ignorance de certains
la production pétrolière a baisse de 100 000 en 2010 a 54 000 bbls en 2015
l oeuvre de destruction continue bravo monsieur
Vous n'avez pas le droit de donner des leçons de patriotisme ...
Pressing
| 29-04-2015 21:34
... à qui que ce soit !!!!
ENFANTILLAGE
hatem jemaa
| 29-04-2015 21:18
Le SG de l'UGTT a exprimé un sentiment largement partagé par bon nombre de tunisiens patriotes et qui cherchent de vrais solutions. L'UTICA aurait gagné en crédibilité et en sympathie si elle se mettait serieusement a réclamer une vraie réforme fiscale qui penaliserait moins les entreprises qui s'acquitent de leur devoir fiscale. L'UTICA devrait opérer une réelle mutation culturelle passant de la défense corporatiste des "hommes d'affaires" a celle beaucoup plus en accord avec le 21eme siècle de défense de l'ENTREPRISE.
Bravo bouchamaoui
Mounir
| 29-04-2015 21:15
Bravo!
Ne laisses personnes dire du mal des hommes d'affaires (notamment de la famille bouchamaoui).
Attaque pour ne pas leur laisser le temps de comprendre et les faire hésiter a demander des comptes a ces hommes d'affaires notamment sur la nature des licences des hommes d'affaires qui pompent le pétrole tunisien au sud de jerba sans payer leur due à l'état!