alexametrics
samedi 13 juillet 2024
Heure de Tunis : 10:57
A la Une
USA – Europe, le “deux poids, deux mesures“ de Kaïs Saïed
28/03/2023 | 14:00
6 min
USA – Europe, le “deux poids, deux mesures“ de Kaïs Saïed

 

En l’espace de quelques jours, le président Kaïs Saïed a refusé de rencontrer Barbara Leaf, mais a accepté de recevoir Paolo Gentiloni, sans donner aucune explication sur cette étrange stratégie du “deux poids, deux mesures“. Pourtant, force est de rappeler que la Tunisie a, à la fois, besoin des États-Unis et de l’Europe pour obtenir son crédit du FMI.

 

Pour boucler son budget 2023, la Tunisie a un besoin urgent de plusieurs crédits dont, en priorité, celui du Fonds monétaire international (FMI) de 1,9 milliard de dollars. C’est ce crédit du FMI qui devrait débloquer d’autres bilatéraux. Pour obtenir gain de cause, et outre l’entame des réformes nécessaires, la Tunisie doit mobiliser sa diplomatie pour faire le lobbying nécessaire auprès des pays influents, notamment les États-Unis, la France, l’Italie et l’Union européenne.

Le plus gros du travail de lobbying est déjà fait et l’urgence de débloquer ce crédit été soulignée la semaine dernière par toutes ces parties qui ont usé d’un champ lexical commun pour parler d’un risque d’effondrement de l’économie tunisienne.

Le 20 mars, le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell déclare que l’Union européenne s’inquiète de la détérioration de la situation politique et économique en Tunisie et redoute un effondrement du pays

Le 22 mars, le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré, lors d’une audition devant le Sénat, que les États-Unis sont préoccupés par la situation économique de la Tunisie et qu’ils estiment nécessaire de trouver un accord avec le FMI. « Nous les encourageons fortement à le faire parce que le risque est que l'économique s'effondre », a souligné M. Blinken.

Ce même 22 mars, la présidente du Conseil italien Giorgia Meloni a déclaré devant le parlement que l’Italie fait de son mieux, négociant à tout va, pour chercher à débloquer la situation de la Tunisie avec le FMI et éviter ainsi un scénario catastrophe. Deux jours plus tôt, c’était son ministre des Affaires étrangères Antonio Tajani qui tirait la sonnette d’alarme et disait qu’il était nécessaire de garantir la stabilité de la Tunisie.

Le 24 mars, en marge d’un sommet européen à Bruxelles, le président français Emmanuel Macron a déclaré : « La très grande tension politique, la crise économique et sociale qui sévit en l'absence d'accord avec le Fonds monétaire international, est très préoccupante (…) Notre volonté est d’agir ensemble pour pouvoir aider la Tunisie à retrouver la stabilité politique, à trouver un accord avec le Fonds monétaire international ».

 

Le constat est là. Les plus grands influenceurs du FMI sont conscients de la gravité de la situation tunisienne. Il suffit juste que le gouvernement entame ses réformes et continue à entretenir des relations cordiales avec tous ces amis de la Tunisie.

Et c’est là que le bât blesse. Depuis le début de l’année, le gouvernement n’a entamé quasiment aucune des réformes sur lesquelles il s’est engagé. La faute au gouvernement ? D’aucuns disent que c’est le président de la République qui bloque le dossier. Il ne veut pas des privatisations, il l’a dit et répété à plusieurs reprises. Il ne veut pas, non plus, d’un plan d’austérité qui appauvrit le peuple et, ça aussi, il l’a dit et répété.

Que faire alors ? Face à la situation inquiétante, pour souligner l’urgence et pour recommander au président de changer d’avis, Antony Blinken a dépêché en Tunisie sa sous-secrétaire d'État pour les Affaires du Proche-Orient, Barbara Leaf.

Elle était en Tunisie le 23 mars, mais elle n’a pas pu s’entretenir avec Kaïs Saïed. Ce dernier aurait refusé de la recevoir.

Pourtant, il y a seulement quelques mois, le 30 août, Mme Leaf a été reçue au palais de Carthage par Kaïs Saïed. L’occasion pour le chef de l’État de réitérer son attachement à la souveraineté de la Tunisie et à son rejet de toute ingérence.

 

Paradoxalement, le 27 mars, le président de la République a reçu le Commissaire européen chargé de l’économie, Paolo Gentiloni.

Pourquoi donc le chef de l’État a-t-il reçu M. Gentiloni et a refusé de recevoir Mme Leaf ? L’Américaine a, pourtant, un rang bien supérieur à l’Européen ?

La présidence de la République n’a, bien entendu, pas donné d’explication.  

Vraisemblablement, le président tunisien ne voulait recevoir ni Mme Leaf, ni M. Gentiloni.

En milieu de journée, la rencontre était carrément compromise et l’agence italienne Nova a annoncé son annulation. Quelque chose s’est passé l’après-midi (peut-être des pressions italiennes) et le chef de l’État a fini par recevoir M. Gentiloni, mais sans rien communiquer sur cette rencontre.  

Pourquoi cette frilosité présidentielle ?

Les dernières communications des Européens et des Américains ont, sans aucun doute, hérissé Kaïs Saïed, puisqu’elles ont évoqué la situation des Droits de l’Homme et des libertés en Tunisie, ainsi que de la démocratie compromise. Aussi bien les Européens que les Américains ont évoqué la question de l’emprisonnement de plusieurs personnalités politiques il y a quelques semaines.

Il s’agit là d’une ingérence et d’un affront à la souveraineté, telle que la conçoit le président Saïed.  Il y voit carrément de la mauvaise foi, car, d’après lui, ils feignent de ne pas savoir la vérité. Dans sa tête, il n’agit que dans l’intérêt de la Tunisie et des Tunisiens et si ces personnalités sont en prison, c’est parce qu’elles ont comploté contre l’État. On note que, parmi les accusations portées à ces personnalités, on reproche à certaines d’entre elles d’avoir rencontré des diplomates américains.

Reléguant la question économique et du crédit du FMI au second plan, Kaïs Saïed est resté droit dans ses bottes attaché à sa question de souveraineté et d’ingérence. Pour lui, les Américains n’ont pas à s’immiscer dans les affaires intérieures tunisiennes et n’ont pas à parler de démocratie, de ses choix politiques et des libertés (non compromises d’après lui). Son refus de recevoir Barbara Leaf est, donc, motivé.

Idem du côté européen et on doute fort qu’il aurait reçu Josep Borell. Il a cependant accepté de mettre de l’eau dans son vin avec Paolo Gentiloni puisque ce dernier « n’est que » commissaire chargé de l’économie. Avec lui, il ne sera pas question de parler des choses qui fâchent.

 

Ce « deux poids, deux mesures » ne sera pas sans conséquences. En refusant de recevoir Barbara Leaf, tout en recevant Paolo Gentiloni, Kaïs Saïed risque d’irriter les Américains et de se les mettre à dos. Le plus grave est qu’il risque d'aborder le dossier tunisien au FMI, puisqu’il est difficile d’obtenir quoi que ce soit de l’institution monétaire sans le feu vert du State department.

Si, les Européens ont des intérêts à ce que la Tunisie obtienne le crédit du FMI et ne s’effondre pas, afin qu’ils ne subissent pas, par la suite, la migration massive, les choses sont différentes du côté de Washington pour qui l’effondrement de la Tunisie ne signifie pas grand-chose, puisqu’il ne la touche qu’indirectement, et encore.

Antony Blinken tiendra-t-il compte de l’affront subi par sa subordonnée Barbara Leaf ? En tout état de cause, il ne voit pas du tout d’un bon œil le régime de Kaïs Saïed. Ce dernier a beau parler de souveraineté et interdire tout type d’ingérence extérieure, les Américains n’ont pas la réputation qu’on leur dicte ce qu’ils doivent faire ou pas.

 

Raouf Ben Hédi

28/03/2023 | 14:00
6 min
Suivez-nous
Commentaires
retraité
RBH un peu de retenue
a posté le 29-03-2023 à 09:13
vous n'avez rien que écrire que de critiquer incessamment le président actuel de notre pauvre pays il ' y a énormément des problèmes du pays et de sa population qu' il faut étudier avec sérieux et de détermination avec une pléiade des experts dans tous les domaines on sait très bien après avoir perdu l'Afghanistan ,l'Irak ,et un peu l'Arabie saoudite ils ont mis leur dévolu sur notre pays avec le concours de certains partis et associations qui encouragent leurs interventions afin de ils sont tellement pressés de récupérer ou prendre le pouvoir sans attendre l'échéance électorale pourtant proche en 2024 . hier j'ai entendu au Mexique qu'un incendie s'est déclaré dans un centre proche des frontières américaines ou des latinos américains clandestins et irréguliers seront expulsés dans leurs pays d'origine contrairement à nous ou les subsahariens clandestins et illégaux sont expulsés de chez nous dignement avec leurs valises et leurs argents sans les mettre dans dans des centres de rétention sans subir des violences physiques et morales ramenés par des bus climatisés avec leurs propres affaires comme des simples voyageurs à l'aéroport de Tunis Carthage .
Lecteur
La Tunisie a-t-elle joué la carte de la Russie et de la Chine pour obtenir un prêt ?"
a posté le 29-03-2023 à 01:33
Est-ce que la Tunisie aurait menacé de se tourner vers la Russie et la Chine pour obtenir un prêt si le FMI refusait d'accorder la somme d'argent demandée ? Si tel était le cas, cela pourrait expliquer pourquoi les pays occidentaux ont finalement pris conscience de l'urgence de trouver une solution à la crise financière en Tunisie et se sont montrés prêts à contribuer à sa résolution
Bizertin nationaliste
le FMI est un instrument de domination américaine
a posté le 28-03-2023 à 19:38
Les américains te disent : fait ce qu'on te dit si tu veux qu'on te prête de l'argent, en général leurs requêtes détraque la souveraineté des états et porte atteinte aux intérêts des citoyens ainsi qu'à l'économie... C'est fait exprès, une fois que t'es lessivé, ton économie ravagée, tu redemande de l'argent à nouveau et là ils exigent plus de soumission...
Il faut sortir de cette emprise les envoyer se faire voir ailleurs. C'est un prêt empoisonné, de plus, pour les financements en dollars, l'externalité du droit du dollar s'applique et Washington peut décider d'un clic informatique d'annuler aux tunisiens la possibilité d'utiliser ces dollars de la même manière qu'elle l'a fait avec le Liban, elle a précipité la banqueroute du pays car le Hezbollah bla bla bla
Les russes ont vider leurs réserves de changes en dollars avant d'envahir l'Ukraine pour cette même raison, les sanctions américaines ont démontré leur flair qu'ils ont bien anticipé les choses.
Juan
Binzarti : à la place du $ US, tu peux emprunter des dinars aldjériens
a posté le à 13:05
le français instrument de domination française. preuve: Bizertin au lieu de Binzarti
saga
trop fort
a posté le à 21:57
bab bab bab trop fort, chui sur le c..
Léon
La leçon donnée par le GRAND PEUPLE de FRANCE au monde entier
a posté le 28-03-2023 à 18:42
Alors que la Kabbale atlantiste avait détruit votre pays sous vos propres applaudissements de traitres; douze années plus tard, le Grand Peuple de France fracassa le bras de cette même Kabbale dès qu'elle a osé la lever sur eux. La jeunesse française mobilisée, organisée, investit la rue et donna un exemple au monde entier.
Prétextant l'allongement de l'âge de la retraite, le Peuple de France, saigné à blanc pour les desseins de la Kabbale en Russie, a, dans une démonstration de force prouvé sa capacité à mettre hors d'état de nuire un exécutant Kabbaliste, un capot nommé Macron.
Le Peuple de France a fait trembler, non seulement l'insignifiant président nommé par des manipulations successives qui ont eu tendance à faire passer les français pour des idiots, mais aussi les médias de traitres, ces propagandistes qui nomment qui ils veulent, quand ils veulent, là où ils veulent.
En 2011, les tunisiens "instruits" étaient sortis comme un seul homme sous les ordres de la Kabbale pour ruiner leur propre pays. En 2023 les français sortent aujourd'hui pour casser le bras de la Kabbale et Libérer leur pays. UN GRAND PEUPLE, vous savez maintenant ce que c'est! Des actes RESPONSABLES et non pas l'inverse. Ce sont des gens qui guettent et attendent avant de frapper pour ne pas mettre leur pays en péril. Bref, tout ce que vous n'êtes pas, peuple de gueux et de traitres!
Je sens même qu'ils viendront indirectement libérer la Libye car ce qu'avaient fait Sarkosy et BHL en leur nom, pour l'intérêt de la Kabbale, ils l'ont encore au travers de la gorge douze années plus tard.
2023 ressemble beaucoup à une année de Jugement Dernier. Il suffit d'écouter là où la Providence a frappé. Les pleurs des enfants de Libye, de Syrie, les 500.000 enfants tués en Irak, les millions d'arabes morts sous les bombes "salvatrices" de l'OTAN au service de la Kabbale, ne resteront pas sans réponse. Il faut vraiment être un mécréant ou à défaut, croire que Dieu n'aime pas TOUS ses enfants, que l'on peut penser que tous ces morts resteraient impunis.
Le grand Peuple des USA avait essayé avec les QAnon et la prise du Capitole, mais la Kabbale, bien plus médiatisée, a inversé la tendance. Les français étant un plus grand peuple, il se dressa contre tous ces manipulateurs étrangers qui veulent dicter aux français leur mode de vie, et les utiliser. Vous verrez ce que cela donnera:
Les nommés par la Kabbale seront écartés, ils quitteront l'UE qui sera de facto détruite par les PEUPLES LIBRES D'EUROPE. L'OTAN sera détruit par la main de Dieu envoyée aux malheureux du monde entier, appelée POUTINE. Le Peuple d'Ukraine, pris en otage par cette Kabbale otanique malfaisante se retournera contre le voyou corrompu qui jouait du piano debout. Celui que LCI s'emploie depuis plus d'une année à nous présenter comme un clone de De Gaulle. Aujourd'hui le Peuple Français Souverain qui se soulève, dans un VRAI printemps Français, fera faire dans leurs frocs, à tous ces journalistes qui, depuis une année, ont décidé de substituer aux doléances des français, une propagande de guerre continue.
UN GRAND PEUPLE VOUS DIS-JE!
Nous sommes en train de vivre l'un des plus grands tournants de l'Histoire du monde et, comme d'habitude, l'Histoire est écrite par les Grands Peuples. Alors si vous voulez un jour ressembler un tant soit peu à un grand peuple, suivez sur les chaines satellitaires ce que sont les grands peuples qui se soulèvent pour leurs intérêts. Et non pas contre leur intérêt, par régionalisme tribal comme certains gueux qui se reconnaitront. Ahhh si j'avais un jour à vous gouverner, bande de traitres!
Douze années plus tard, les haleines fétides sortant de vos gosiers lorsque vous criiez "Dégage", continuent à polluer l'avenue Habib Bourguiba et continuent à souiller sa Mémoire.

à la Mémoire de JW;

Léon, Min Joundi Touynis Al Awfiya;
Résistant;

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
SAM53
RBH : DE LA RETENUE SVP
a posté le 28-03-2023 à 17:13
On dirait RBH veut inciter les states à réagir ?
Lol
Fait pas s'inquiéter pour les cowboys
a posté le 28-03-2023 à 15:53
Les américains sont solides et des KS ils en connaissent tellement. Ils sont plus rationnel que cette mentalité tunisienne...
Et oui bien-sûr que c'est KS qui bloque les privatisation. Ce n'est nullement l'UGTT
eshmoun
""les Américains n'ont pas la réputation de...." Ah bon?
a posté le 28-03-2023 à 15:25
j'l'aurais jamais cru ...même dans mes pires cauchemars .
DIEHK : Et la "gadouma" du Zautiste..
Hé! Oui, il est dans la mouise..................
a posté le 28-03-2023 à 15:22
Il ,'est pas spécialiste de la Politique Politicienne et me rappelle la fable de Jean de La Fontaine !
On n'a que ce qu'on a voulu (Islamiste, Béjistes, m'enfoutistes, terroristes et le fin des fins:
1 nouvelle race ou le nouveau Echaabou Youridooo!
Quand on n'a rien dans les mains, rien dans les poches, on courbe le dos, on courbe l'échine, on met son petit doigt sur la couture de son pantalon et "On obéit"...
Tout le reste est démagogie et enfantillage et surtout on ne fait pas le riche quand on n'a pas le sous!
Comme on dit dans mon Nord-Ouest sage et philosophe:
On ne s'attaque pas à une montagne avec 1 "gadouma" !
BVN234
on a peur !
a posté le 28-03-2023 à 15:11
aller BN n ai pas peur des yankees, ils ne peuvent rien faire ni a Kaies Saied ni a la Tunisie, ni meme a Business news
Jaafar
Keyboard warrior
a posté le à 15:38
Commencez par apprendre la signification du mot yankee "keyboard warrior", alors. Ben Ali et Ghanouchi ont été les derniers cadeaux yankee à la Tunisie, sans aller plus loin. Et en effet, les deux ne vous ont rien fait, n'est ce pas? Bon courage !
ABC
Khobz ou maa ou l'ingerance laa
a posté le 28-03-2023 à 14:59
PAS d'ingerance !!!