alexametrics
vendredi 24 septembre 2021
Heure de Tunis : 07:50
Dernières news
Un employé se jette du toit de l’hôtel El Hana International, qu’en est-il réellement ?
03/12/2020 | 15:51
2 min
Un employé se jette du toit de l’hôtel El Hana International, qu’en est-il réellement ?

 

Un état de panique a secoué l’Avenue Habib Bourguiba, en ce jeudi 3 décembre 2020, lorsque des citoyens ont été témoins de la chute de ce qui semblait être un employé de l’hôtel El Hana International du haut du toit de l’hôtel alors que le personnel entamait une grève pour contester le fait que leur salaire ne leur a pas été versé depuis six mois.

 

 

La vidéo de ce "suicide" a très vite circulé sur les réseaux sociaux et choqué les internautes.

 

 

Vérification faite par BN Check auprès d'une source sécuritaire bien informée, il s'est avéré qu'il ne s’agissait pas d’un suicide mais d’une poupée balancée du haut du toit par l’un des employés de l’hôtel qui a voulu mettre en scène un acte désespéré et alerter le gouvernement sur la gravité de la situation.

 

 

« Aujourd’hui c’est une poupée, demain ce sera un employé » voulait dire le message derrière cet acte qui a bouleversé les passants. 

 

 



M.B.Z

03/12/2020 | 15:51
2 min
Suivez-nous
Commentaires
1/raisonnabnle
Bougez vous en vous êtes vendus par les islamistes
a posté le 04-12-2020 à 14:48
Qu'est ce que vous attendez de faire le même coup qui eu Ben Ali lors sa fuite. Il est dans l'urgence de bouger car la Tunisie est vendu par les trois présidents actuels à leur tête Kais qui fait la sourde oreille pour que les choses vont empirer.
Tunisino
Tiwinhom
a posté le 03-12-2020 à 16:39
Tiwinhom Froukh Lahram, on les paye pour faire vivre et développer le pays ou pour le tuer et tuer tous les tunisiens! Du jamais vu depuis l'indépendance, un trio de la mort est au volant de la Tunisie. Ce trio est à mettre en prison en temps normal, pour atteinte à la sureté de l'Etat, par leur irresponsabilité flagrante.
Husseini talha
En perdition
a posté le 03-12-2020 à 16:36
Durant les années 80, alors que j'étais DG de cette hôtel, une jeune fille qui venait de quitter Ghazi s'est jeté du haut de cette terrasse.
Elle avait laissé son sac sur la balustrade.
Elle s'était écrasé sur un grue stationnée sur l'avenue de Paris.
Depuis, une balustrade a été fixée pour rendre tout acte suicidaire difficile.
Ceci dit ,la situation des employés dans cet hôtel perdure depuis de nombreuses années et l'hôtel a terriblement vieilli et n'a pas été entretenu, ce qui lui a valu d'être déclassé de 5 à 3*.
Lors de ma dernière visite en 2016, la situation sociale s'était détériorée d'avantage et celle de l'hôtel aussi.
De nombreux représentants de l'état de sont succédes depuis quelques années afin d'assainir sa situation, mais aucun n'a réussi.
CHDOULA
LA VERITE .....
a posté le 03-12-2020 à 16:21
C'est une poupée gonflable jetée par le patron de l'hôtel , certains employés voulaient rentrer de force dans son bureau et il voulait s'en débarrasser !
Welles
Poupée de cire
a posté le à 18:11
Ils voulaient aussi en profiter mais elle a refusé leur avance et s'est jetée par la fenêtre '?'?'?