alexametrics
mercredi 07 décembre 2022
Heure de Tunis : 05:06
SUR LE FIL
Tensions entre Lotfi Abdelli et les sécuritaires : ouverture d’une enquête
08/08/2022 | 12:49
1 min
Tensions entre Lotfi Abdelli et les sécuritaires : ouverture d’une enquête

 

Le ministère de l’Intérieur a démenti, lundi 8 août 2022 dans un communiqué, tout refus des sécuritaires de sécuriser le spectacle de Lotfi Abdelli organisé dimanche à Sfax et a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les évènements survenus hier. 

Le département réagissait à la polémique qui a secoué la toile après que quelques agents présents sur place ont essayé d’interrompre le spectacle de Lotfi Abdelli en réaction aux critiques de l’humoriste jugées offensantes. 

 

Le ministère de l’Intérieur a indiqué, dans son communiqué, que Lotfi Abdelli s’était attaqué à l’institution sécuritaire avec un geste obscène ce qui a suscité l’ire des unités déployées pour sécuriser le spectacle. 

Il a ajouté que les agents de sécurité étaient restés sur place jusqu’à la fin du spectacle et qu’ils avaient, en plus, raccompagné l’humoriste jusqu’à son hôtel. 

Le département a fait savoir que le Parquet, consulté, avait ordonné l’ouverture d’une enquête sur les circonstances dans lesquelles cet incident a eu lieu en plus d’une enquête administrative au sein du ministère de l’Intérieur. 

 

Le ministère de l’Intérieur a, par ailleurs, souligné son attachement au respect des droits de l’Homme et de la liberté d’expression dans le cadre des lois en vigueur. 

 

N.J. 

 

08/08/2022 | 12:49
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Le vocabulaire ordurier, humiliant, rabaissant et insultant, n'appartient pas à la liberté d'expression ni à la liberté artistique.
a posté le 09-08-2022 à 00:45
Il faut dire la vérité. Qu'on imagine un tant soit peu, des Sécuritaires habitant les lieux. Que leurs femmes, leurs fiancées, leurs mères, leurs soeurs, leurs pères, leurs familles, leurs proches, leurs amis et leurs voisins sont présents dans le spectacle de ce vulgaire voyou Lotfi Abdelli. Que cet habitué du milieu de Zohra Lambouba, commence à parler de "debbi" en forme synonyme de "zebbi" ou "pénis". Puis demander à nos Forces sécuritaires de le protéger, ncontre quiconque voudrait monter le poignarder pour sa vulgarité.
Si j'étais à la place des Sécuritaires, je serais moi-même monté sur scène, gifler ce criminel Lotfi Abdelli et le faire descendre à coups de pieds.
C'est la seule méthode que ce criminel des bidonvilles la comprend et par laquelle il a grandi.
Allah yèhlik ass-hab el-charr.
1/3i
C'est le nouvel uniforme de la police ?
a posté le 08-08-2022 à 18:35
Bermuda bleu, tee shirt blanc, schlika...
C'est ça un policier officiel dans la Tunisie de kaïs saied ?
nazou de la chameliere
Mais oui bien sûr !!!
a posté le 08-08-2022 à 13:43
La prochaine fois, un flic montera sur scène, sortira son flingue et canardera tous ceux ,qui auront eu le malheur de rire d'une blague lourde !!!

Bein oui quoi, les flics sont des petites nature !!!
Ils ne supportent pas la critique, ni les blagues lourdes ou pas !!!

Moi j'en reviens toujours pas ,de voir ce flic ,faire le monsieur muscles sur scène !!!!
Jilani
Tjrs avec une expression vague
a posté le 08-08-2022 à 13:19
Liberté d'expression dans le cadre des lois en vigueur !!! De qu'elles lois parle t'on et si on en rajoute les lois coranique ... c'est pour cela que nous ne pouvons jamais se développer et laisser les jeunes innover. Il faut laisser les spectateurs juger les humoristes et aussi la critique journalistique comme ils l'ont fait avec laminé nahdi, personne n'est dieu dans son domaine. Les policiers qui assurent la sécurité d'un spectacle n'ont pas à entrer dans l'interprétation du discours. Sinon aucun spectacle ne va passer. KS doit enlever le niveau de ses partisans souvent incultes et mètre de côté son frère qui apparemment décidé de tout. Un pire khwanji.
AMMAR BEZZOUIR
Yessi Si Jilani !
a posté le à 14:35
KS doit enlever le niveau de ses partisans souvent incultes et mètre de côté son frère qui apparemment décidé de tout. (sic)

le Putschiste en Chef ne laisse jamais ses hôtes parler et sans parler de la petite populace pour s´exprimer ou même péter..

Un decret est en préparation pour le 08.08.22 à minuit !
Ouitouit22
Toutafait Si Ammar
a posté le à 15:28
Le dicret de mes nuits stipule que la polisse fasse un bisou sur la tonsure grasse de Abdelli et lui dimande parrdon
Tn
Quel culot...ces âneries n'ont plus de place en 2022..ils n'ont rien appris depuis 2011... l'impunité de ce secteur doit finir...ils veulent reprendre les commandes pour servir sidhom et ses cons...
a posté le 08-08-2022 à 13:04
La Tunisie mérite mieux que cette médiocrité...
peritotime
Le problème ce n'est pas la police mais la dictature qu'elle soutient
a posté le à 14:00
Les policiers ne prennent que la liberté que le pouvoir leur accorde. Sous Ben Ali, ils torturaient les ikwen une bière à la main. Après 2011 il sortent des mosquées pour harceler les déjeuneurs, aujourd'hui ils menacent un humoriste avec un coran dans le zboub. Encouragés par un syndicat que la révolution à eu le tort de laisser créer.