alexametrics
dimanche 27 novembre 2022
Heure de Tunis : 20:00
Dernières news
Sur la base du décret 54 : Najla Bouden fait traduire Business News devant la Criminelle
15/11/2022 | 11:20
3 min
Sur la base du décret 54 : Najla Bouden fait traduire Business News devant la Criminelle

 

Violation de la loi, atteinte à la liberté de la presse, déstabilisation du président de la République à la veille du Sommet de la Francophonie. On ne sait plus trop comment qualifier la plainte officielle déposée contre Business News par la ministre de la Justice, Leïla Jaffel, pour le compte de la cheffe du gouvernement Najla Bouden.

Les faits. Jeudi 10 novembre 2022, Business News publie un article d’analyse intitulé « Najla Bouden, une gentille woman ». Comme nos lecteurs peuvent en témoigner, l’article est factuel et propose une lecture analytique de la situation socio-politico-économique de la Tunisie et de la gestion du gouvernement.

Vendredi 11 novembre, Leïla Jaffel dépose une plainte au parquet près le Tribunal de première instance de Tunis et accuse Business News de « diffamation, publication de fausses informations, allégations mensongères contre un fonctionnaire public et injures contre la cheffe du gouvernement ». La plainte précise que l’article a « des conséquences touchant la sûreté du pays et cherche à atteindre les institutions de l’État ».

Pour tout cela, Mme Jaffel invite le parquet à lancer les poursuites pénales nécessaires contre l’auteur de l’article et le responsable de la « page du réseau social Business News » et ce conformément aux dispositions du décret 54 du 13 septembre 2022 relatif aux crimes liés aux systèmes d’information et de communication.

Lundi 14 novembre, vers 14 heures, deux policiers se présentent au siège de Business News munis d’une convocation au nom du journaliste Raouf Ben Hédi et le 1er responsable du journal pour se présenter le jour même devant la brigade criminelle.

Accompagné de son avocate Me Zeineb Askri (du cabinet Fethi El Mouldi), le directeur de Business News Nizar Bahloul pointe devant la brigade pour découvrir que c’est la ministre de la Justice en personne qui a déposé la plainte et ce pour un article des plus ordinaires.

L’instruction se déroule sans aucun incident, se limitant exclusivement aux faits. Les agents de la Criminelle ont fait preuve d’un professionnalisme exemplaire.

Plus d’une heure après l’interrogatoire, l’agent de la Criminelle informe M. Bahloul qu’il doit consulter le parquet pour savoir s’il faut le libérer ou s’il y a un mandat de dépôt à son encontre.  

La réponse arrive à peu près une heure plus tard avec la décision de libération. Le représentant du parquet nous transmet, cependant, un message, signifiant son total respect de la liberté de la presse et des journalistes.

 

Dans cette affaire, il y a plusieurs interrogations. Sur le plan de la forme, il y a deux vices de forme qui sautent aux yeux. Le premier est que la plainte est déposée par Mme Jaffel concernant un hypothétique préjudice touchant Mme Bouden. Or la plainte doit être obligatoirement personnelle et c’est obligatoirement à la cheffe du gouvernement de la déposer. Le second vice de forme est que la plainte est déposée sur la base du décret 54. Or il s’agit d’un article journalistique rédigé par un journaliste, titulaire de la carte de presse officielle. Vu qu’il y a un code spécifique à la presse (le décret 115), la ministre de la Justice ne peut pas évoquer le décret 54 généraliste. C’est une règle de droit, on ne peut pas évoquer une loi généraliste lorsqu’il y a une loi spécifique.

Sur le fond, la plainte parle de diffamation, d’injures et d’allégations mensongères, mais omet de préciser quelles sont les phrases de l’article qui étayent ces dires. Elle parle de conséquences sur la sûreté du pays, sans dire lesquelles. Ce n’est ni à l’agent de la Criminelle, ni au parquet, ni au juge de chercher ces mots et ces phrases, c’est au plaignant de les signaler.

Si la cheffe du gouvernement et sa ministre cherchent à intimider et à faire taire Business News, qu’elles déchantent, nous ne nous laisserons pas faire. Le droit à l’information et la liberté de la presse sont sacrés pour nous et pour nos lecteurs.

Business News continuera son travail et sa mission d’informer ses lecteurs. Toute autre entreprise est suicidaire. Rendez-vous au prochain épisode.

 

Cliquer ici pour lire l'article objet de la plainte de Leïla Jaffel

La Rédaction

15/11/2022 | 11:20
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Monia
Honte à ce gouvernement
a posté le 16-11-2022 à 17:17
et soutient total à la liberté de la Presse.
*********
BN
a posté le 16-11-2022 à 14:25
merci de publier ma réponse à celui qui m'agresse.

Merci beaucoup de respecter la liberté d'expression
Fares
Francophonie
a posté le 16-11-2022 à 14:08
Le "souverain" tunisien sera rappelé à l'ordre ce samedi par Macron et Trudea, sinon pas un rond d'y FMI.

Le régime actuel essaie d'intimider tous ceux qui ne cautionnent pas le projet destructeur de Kaisollah.

Paroles, paroles, paroles comme chantait Dalida et Kaisollah pousse la même chansonnette depuis 2019.
Pattiote
Pourquoi
a posté le 16-11-2022 à 13:49
Pourquoi vous n'acceptez pas les avis et les conseils ses gens qui aiment BN et qui ne veulent pas qu'il est du mal et qu'il soit tjs leader en tunisie
Les conseils sont un bon signe cat on conseille ceux qu'on aime pour les autres on s'en fiche
SVP voyez la réalité et la vérité en d'affronter et ne pas s'entêter de refaire les mêmes choses soit disant liberté de presse
Dans chaque pays il y a une réglementation qu'il faut Malheurrusrment respecter même si on n' est pas convaincu
Respecter la loi c'est se faire respecter et ne pas arriver devant les tribunaux
BN est la propriété de ses lecteurs et il faut bien le bien conserver de toute atteinte
Enfin je vois pas pourquoi mon commentaire d'hier soir est censuré pourtant il a le meme contenu que celui de ********
veritas
Contre saied à 85% et pas du tout d'accord avec Bn.
a posté le 16-11-2022 à 11:20
La situation du pays après les dégâts de 11 ans de pouvoir des criminels islamistes qui ont instaurer le chaos et l'anarchie a tout les étages suite aux directives de leur sponsors du printemps de destruction des pays arabes sous couvert de démocratie ,tout cela exige l'abondant partiel de la démocratie de la liberté et de la religion pour parer la route aux commerçants de la démocratie de l'islam et la liberté qui sont connus par tous et par toutes sauf par Bn apparemment qui a choisit d'adhérer a ces slogans empoisonnés '?'le temps et de rétablir l'ordre la discipline et l'unité nationale tout les escros ceux qui menacent l'ordre public les traîtres qui coopèrent avec des puissances étrangères ennemis pour détruire de plus belle les tunisiens et la tunisie doivent être incarcérer sans délais .
Saied doit revoir ses déclaration de prof de l'éducation nationale et parler spontanément aux tunisiens le dialecte tunisien'?'les tunisiens se sentent trahis dans leur majorité après l'espoir du 25 juillet 2021 car il a laisser ses ennemis libres et sans rendre des comptes '?'.la meilleure solution qui tardent à venir c'est que l'armée tunisienne prennent le pouvoir pour réparer les dégâts avec une tolérance zéro avec tout les responsables de la situation actuelle du pays .
*********
Cher BN
a posté le 16-11-2022 à 09:45
Je me permet de dire que je ne soutien personne, que la justice. J'avais déjà attiré votre attention dans le passé :

le journalisme doit revenir au coeur de son métier, l'information, l'enquête, le terrain. Ils n'ont pas le monopole de l'opinion, de l'analyse, du point de vue, de l'expertise.
La liberté d'opinion n'est pas le privilège des journalistes et que, sans doute, ils ne sont parfois prétendus experts de tout au-dessus de la société.
Une presse libre indépendante, et non pas partisane entre pro et anti KS ou autres.
Les journalistes sont tenus à mettre au courant et d'informer les citoyens des affaires d'état et de la vie sociale par une information pluraliste, complète, diverse, pertinente, indépendante.

C'est votre combat de garder une presse libre.

Les cerveaux anesthésiés par la surenchère d'informations qui, avec le temps, se sont contredites les unes les autres sans qu'aucun de leurs colporteurs ne vienne faire son mea culpa. Les lecteurs perdent la boussole


Tous mes respects à BN, je vous aime
Djodjo
@***********
a posté le à 12:10
Quand je dis que t'es qu'une bougnoule, voilà la preuve, donc un journaliste n'a pas le droit d'avoir une opinion looooool.

L'humanité par ex est un journal qualifié d'extrême gauche, Les '?chos de droite etc. Le Figaro, Le Parisien, le point, etc idem pour le new-york post, Washington post etc.. ou le bild en Allemagne, ils ont tous une ligne politique, La démocratie ce n'est pas ce que tu prétends, toi la civilisation c'est pas ton truc, t'es juste de bougnoule engendré par un geux ami des vaches et qui nous la joue aristocrate.

Au lieux de donner des leçons en permanence et te prendre comme exemple toi qui est creuse au niveau culture/intelligence, si tu faisait profil bas, hein, cela aèrerai ce forum.

Mansour Lahyani
Bouden - ou, encore moins, Jaffel ? Cherchez, cherchez encore !!!
a posté le 16-11-2022 à 09:09
Ce ne sont pas ces pâlottes mais très gentes dames qui auraient eu l'outrecuidance d'assigner ce vaillant journaliste et rédacteur en chef ! Allons, allons... D'ailleurs en cette matière comme dans toutes les autres, ni l'une ni l'autre n'aurait songé à se gratter le nez sans une implacable admonestation du Guide Suprême qui, sans doute par un accès irrépressible de pudeur somme toute normal, se voile la face et continue à regarder ailleurs...
Naim
Un constat laconique.
a posté le 16-11-2022 à 09:00
Vous avez choisit de ne pas publier mon écrit alors que ce dernier ne comporte aucune obscénité ni dépassement et pour cause.
J'ai tout simplement voulu y relater, en vous lisant cotidiennement, une vérité vraie mais votre choix a été radical. A éliminer parce que ça relate la nature des choix des des " informations " émigrés. Je constate, par votre geste, que j'ai raison. Je suis conscient qu'il y'a des fortes chances que vous allez pas me publier une 2ème fois mais je continue à vous suivre pour détecter le vrais du faux.

B.N : Cher lecteur, nous n'avons reçu aucun commentaire de votre part sous cet article :)
Mansour Lahyani
Réponse à BN
a posté le à 09:18
Mais était-il vraiment indispensable que Naim vous soumette un commentaire ? L'inanité de son "constat laconiqe" est, en soi, tout-à-fit évidente, même si "laconique"!
Ridha Ajmi
lorsqu'on crée le monstre..
a posté le 16-11-2022 à 08:14
Nous devons avouer, si ce n'est que pour nous rendre compte de nos erreurs, que nous avons créé le monstre...
Nous n'avons pas pu supporter les outils et fonctionnement de la démocratie et nous avons cherché à vivre des libertés " à la carte" et jeter sur scène un discours populiste, haineux et discriminatoire, sous divers titre, jusqu'à ce qu'on a perdu l'?tat même.
Le résultat étant que le monstre qu'on a participer à alimenter, a grandi, détruit ce qui nous entoure sans distinction aucune des couleurs et drapeaux et nous n'a pas épargné, toutes et tous, fin de compte..
Notre Joli Bled a besoin de réconciliation, d'unité et de sincérité. C'est le seul chemin à suivre pour éviter le monstre...Allons y .....
Thb
Liberté oui, dérapage non
a posté le 16-11-2022 à 07:56
Je suis lecteur assidu de votre journal et lis la majorité des éditons de Nizar Bahloul et certains autres journalistes.
Il y a eu du bon et du moins bon.
Il y a eu des articles respectueux et d'autres inadmissibles par manque de respect.
Je suis pour la liberté de la presse, mais il y a une ligne rouge qu'il faut préserver.
Dans un des articles de BN, on prédisait une fin de règne de KS comme celle de Kadafi.
Est-ce que cela est la liberté de la presse et d'opinion ?

Je ne pense pas que BN a été aussi virulent durant l'ère de la Troïka où certains journalistes se sont fait tabassé dans la rue et traduit en justice.
Comment oublier la période des milices de protection de la révolution ?
MH
Bonjour @Thb
a posté le à 08:50
Je suis de ceux qui pensent que KS finira comme Khadafi. Est ce une insulte? C'est ma conviction la plus profonde. Tout dictateur finira mal. '?a ne veut pas dire que je le souhaite ou que j'incite à cette violence. C'est tout simplement mon opinion. Peut-être qu'elle est correcte, peut-être qu'elle est fausse. Respectez les opinions des autres pour qu'on respecte les vôtres.
Bonne journée.
Lectrice
Solidarite totale avec BN
a posté le 16-11-2022 à 05:44
Ca m'a emue de lire cette nouvelle. Je suis degoutee de ce qui se passe en Tunisie. C'est la dictature en marche. Des incompetents, des amateurs, ils font tout de travers, meme quand ils portent plainte. Bientot ils vont s'attaquer a vos lecteurs? De tout coeur avec vous.
Fares
Bon courage BN
a posté le 16-11-2022 à 00:52
Un des rares espace qui résiste encore à la dictature.

Djodjo
Le pire du pire a la tête de ce pays.
a posté le 15-11-2022 à 23:43
Le plus incompétent et le plus médiocre des gouvernements que ce pays ait connu avec des imbeciles au pouvoir (la bouden et sont simplet en tête) et des demi-portions comme soutient.

Honte à tous ceux qui permette que l'on abîme notre pays en soutenant bêtement un clown médiocre et mon soutient absolue à la liberté d'expression et aux journalistes qui en sont les garants.

Tout mon respect aux juges et auxiliaires de justice pour leur indépendance et professionnalisme malgré les pressions d'un apprenti dictateur hyper-médiocre.

A tous les petits suceurs de babouche prêt à baisser leurs culottes devant la médiocrité absolue du moment qu'on leurs dit ce qu'ils ont envies d'entendre, honte à vous, vous êtes la plaie de ce pays et c'est vous qui permettez que ce genre d'abomination soit possible.
Hatem
Honteux
a posté le 15-11-2022 à 23:29
Elle devrait avoir honte. Tout d'abord, de servir sous les ordres d'un déséquilibré confirmé, mais aussi d'engager une poursuite-bâillon contre BN, devant la criminelle de surcroît tout en utilisant les ressources de l'?tat. Dans les pays développés, s'il y a matière à poursuivre quelqu'un pour diffamation c'est au civil bande d'incultes! Et dans ce cas ci, le seul jugement possible serait un dédommagement en argent.

La CG doit quitter son poste au plus vite si elle veut garder ce qui lui reste de dignité! Elle est en train de se faire traîner dans la boue par des retardés.
Jalel
Le pays se meurt
a posté le 15-11-2022 à 23:05
Kaïs SAÏED va achever ce qu'il reste du pays. Ce n'est pas un homme d'état. C'est un gentil bonhomme juste bon à gérer un petit village.
EL OUAFI
Exaucer un v'?u
a posté le 15-11-2022 à 21:48
BN vous les inconditionnels de la langue de Molière, francophones, francophiles,je présume pourquoi vous avez omis de nous informer, vous êtes les premiers à être en première ligne, cette langue c'est la votre, c'est votre outil d'expression, de rédaction pourquoi vous l'occulter ?
Vous êtes censés être les portes drapeaux par devoir à votre pays par respect à votre rédaction, par respect au staff de BN par respect à vos lecteurs .
Qu'attendez vous pour coopérer, et nous informer ?
Le Révolté
Commentaire hors sujet
a posté le à 05:51
Vous auriez du vous abstenir de traiter le problème en relation avec la francophonie car ce n'est pas l'affaire du jour. Taisez-vous donc
EL OUAFI
De quoi on se mêle ?
a posté le à 13:18
A ma connaissance je ne vous ai pas posé de questions,et par quel droit vous m'ordonnez de me taire?
Commentaire hors sujet, ça ne vous regarde pas êtes-vous le porte parole de BN?
Occupez vous de vos fesses,goujats.
Abel Chater
Celui qui n'arrive pas à se solidariser à 100% avec Business News (BN), son fondateur Nizar Bahloul (NB) et l'un de leurs meilleurs journalistes Raouf Ben Hédi (RBH), celui-là trahit tous les acquis de la liberté de la parole et de l'expression, dont on a jouis durant les onze années dorées, que les Tunisiens n'aient jamais vécues.
a posté le 15-11-2022 à 21:38
Il est temps de comprendre le jeu que nous mènent les ennemis de la Révolution tunisienne du 14 janvier 2011 et de sa transition démocratique. On doit mettre une fin finale à cette division artificielle du peuple tunisien. Nous devons tous comprendre, que ce pays appartient à toutes les Tunisiennes et à tous les Tunisiens, sans la moindre exception. Que seules les urnes d'élections sérieuses, crédibles, démocratiques et transparentes, y décident du vainqueur et du perdant. Il n'y a plus place au désordre politique en Tunisie, à la loi du plus fort par les armes à feu ni aux intrigues et à l'intimidation contre les juges, contre les avocats et contre les journalistes.
Les Tunisiens doivent s'unir contre ceux qui voudraient les diviser et les désunir. Il faut mettre fin à ces mensonges et à ces intrigues contre les «fantômes islamistes», tout en laissant les urnes d'élections démocratiques, décider de ceux qui devront gouverner le pays. Une autre solution n'existe pas.
Vive le régime parlementaire. A bas tous les régimes présidentiels de ce monde.
EL OUAFI
N'ayons pas peur de la vérité
a posté le 15-11-2022 à 21:03
En ces moments difficiles, notre pays traverse une crise très aigüe, notre role à nous tous, c'est ce rassembler,se souder les rangs, coopérer avec le gouvernement et le président de la république enterrer la hache de guerre pour le bien de notre pays à nous tous.
BN vous n'avez jamais raté une occasion pour jeter l'anathème, l'opprobre sur le chef d'état notre président à nous tous,(notre représentant qu'on le veulent ou pas ) d'incompétence, de dictateur, de putschiste etc . . .
On peut vous accorder le droit de la liberté d'expression, et surtout pour vous les médias (le quatrième pouvoir).
Aider le gouvernement au lieu de lui mettre les bâtons dans les roues, vous étiez, négatifs ,non productifs, ce n'est pas le moment de tirer à hué et dia.
Je ne serai jamais un béni oui oui.
Pourquoi à l'époque de la gouvernance des islamistes, vous ne vous êtes pas manifesté, motus bouche cousue, malgré, les dérives, le chaos au sein de la fameuse Assemblée des Représentants du peuple ! Quel leurre !
Ils ne représentaient qu'eux mêmes à vrai dire.
Enfin j'ai dit tout ce que j'ai sur le coeur.
Mon souhait c'est que je ne serai pas censuré sous couvert le non-respect de la ligne éditoriale de B N.
Je n'invective personne,voici plus d'une décennie que je dévore votre rédaction malgré des soubresauts, et tentatives, qu'on avale des couleuvres.
Dr Médecin.
Solidarité.
a posté le 15-11-2022 à 20:46
Toute ma solidarité à la liberté d'xoression.

Outre les vices de forme, il y a un vice de fond très peu évoqué par la défense : en matière pénale, l'avocat général (ou le juge d'instruction) doit impérativement prouver l'intention criminelle des actes constatés chez le prévenu en se basant sur des preuves physiques.
Gg
100% avec BN
a posté le 15-11-2022 à 20:21
La Tunisie commençait à ressembler au Liban, maintenant ce serait l'Iran?
Ah non, quoi que dise BN, le soutient doit être total.
Fi des menaces, fi des intimidations, de tout coeur avec vous!
Forza
Mon soutien total a business news et ses journalistes
a posté le 15-11-2022 à 20:20
J'exprime toute ma solidarité avec RBH, Nizar Bahloul et toute l'équipe de businessnews. Il ne faut pas se laisser intimider, une fois la liberté de presse est perdue, toute la démocratie sera perdue.
GZ
Point de droit
a posté le 15-11-2022 à 19:51
Toute plainte ou action en justice pénale ou civile doit répondre à une exigence première, incontournable:
l'intérêt à agir.
En quoi, Mme Jaffel a-t-elle un quelconque intérêt à engager des poursuites à l'encontre de BN prise en la personne de son directeur.
Aucun.
De ce fait, la plainte est simplement irrecevable. Ou alors n'importe qui porterait plainte contre qui il veut. Il est incompréhensible que le parquet ait pu donner suite. Ou alors par crainte ou complaisance.
Deuxième point, le code de la presse est dérogatoire au droit commun. La prétendue incrimination tirée de l'article 54 ne trouve ici aucune application, "capé" qu'il est par ledit code.
Ultime remarque, qu'est-il resté à la Tunisie faillie et aux Tunisiens ruinés de ce qu'il est convenu d'appeler la révolution ?
La liberté d'expression.
La voilà sérieusement menacée.
Solidarité inconditionnelle avec l'ensemble de la rédaction.
FALLAG
Et je dois écrire au Ministre de la Justice la banalité suivante :
a posté le 15-11-2022 à 19:23
Pourquoi la liberté de la presse est-elle si importante ?

Dans une démocratie, la liberté de la presse revêt une importance considérable. Elle garantit la liberté d'information et donc la liberté de formation et d'expression des opinions. Les médias doivent fournir des informations afin que chacun puisse se forger sa propre opinion sur la base de faits indépendants. Si l'?tat intervenait à ce niveau et contrôlait la presse, l'opinion publique pourrait être délibérément influencée. En outre, la liberté de la presse permet aux représentants des médias de travailler sans entraves. Ainsi, un contrôle de la politique est également possible. Une fonction qui revient tout particulièrement aux journalistes en tant que quatrième pouvoir de l'?tat.

Rabbi Yahdik Mme la Ministre!
Bouzaiene Ryadh
Solidarité totale
a posté le 15-11-2022 à 19:14
Nous sommes tous solidaires avec BN contre l'obscurantisme et la démagogie
BIEN
L´inébranlable Solidarité avec Business News!
a posté le 15-11-2022 à 19:05
Liberté de la presse - pourquoi ?
L'information est le premier pas vers le changement - c'est pourquoi les gouvernements autoritaires ne sont pas les seuls à craindre une information libre et indépendante.
Lorsque les médias ne peuvent pas rendre compte de l'injustice, de l'abus de pouvoir ou de la corruption, il n'y a pas non plus de contrôle public, pas de formation libre de l'opinion et pas d'équilibre pacifique des intérêts.

La liberté de la presse est la base d'une société démocratique.
"Toute personne a droit à la liberté d'expression ; ce droit implique la liberté de ne pas être inquiétée pour ses opinions et celle de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit". Article 19 de la "Déclaration universelle des droits de l'homme" des Nations unies (décembre 1948).

Là où il n'est pas possible de faire des rapports indépendants et où les gens ne peuvent pas exprimer librement leur opinion, d'autres droits de l'homme sont également violés. C'est pourquoi la liberté d'informer et d'être informé est toujours un indicateur fiable du respect des droits de l'homme universels dans un pays.
Karim
L'incompétence n'aime pas la compétence
a posté le 15-11-2022 à 18:59
Depuis le début du temps, l'incompétence essai toujours d'étouffer la compétence.
La compétence qui représente le peu de lumière qui reste dans notre cher pays comme votre journal.
Tout mon soutien à votre journal et à toute l'équipe Business news.
EL OUAFI
Au nom de la liberté d'expression !
a posté le 15-11-2022 à 18:53
Mon opinion à moi,non je m'abstiens car je vais consacré quelques minutes, et en définitive l'épée Damoclès me fait signe ! Attention attention n'écri pas ce qui est contraire à notre ligne éditoriale, en quelque sorte vous serez censuré !
J'ai gros sur la patate surtout de la part de Mr RBH ( un journaliste bien éclairé) et je ne compte pas mes nombreux com,passés à la trappe)
banana
republic
a posté le 15-11-2022 à 18:37
banana republic with so many bhayem and one bghal...
Ben Henda Mohsen
Exprimer mon soutien et ma solidarité
a posté le 15-11-2022 à 18:28
J'exprime ma solidarité pleine et sans réserve avec votre journal avec Si Nizar Bahloul et le journaliste Raouf B.H.
Lol
Solidarité avec BN
a posté le 15-11-2022 à 18:11
Peu importe ce qu'on pense d'un article qui ne contient pas d'insultes, on ne fait pas risquer la prison à un journaliste.
Lakoudi
LAMENTABLE
a posté le 15-11-2022 à 17:52
Rien de plus à dire que LAMENTABLE.
Ah en fait, notre chère république devrait pouvoir s'enrichir énormément quand on voit le prix des bananes dépasser les 7,000 Dt.
Suivez mon regard même si vous louchez un peu.
Ben rabah
Censure
a posté le 15-11-2022 à 17:49
Titre : Plaisanterie de mauvais goût.
Tout notre soutient à Nizar Bahloul et sa merveilleuse équipe, continuez sur la même voie, vous avez la confiance de vos lecteurs.
C'est la vérité qui blesse.
A4
Promesse . . .
a posté le 15-11-2022 à 17:29
PROMESSE
Ecrit par A4 - Tunis, le 15 Novembre 2022

Promis, juré, craché
Je ne dirai plus rien
Je reste bien caché
Loin de ces batraciens

Juré, craché, promis
Je vais me la fermer
Je ferai la momie
Raide et chloroformée

Craché, promis, juré
Je serai sourd-muet
m'autocensurerai
Face à ces englués

Car il est infécond
De dire et déclarer
Ou traiter de faucons
Ceux qui le sont en vrai
Fehri
Who the hell is Nejla Bouden?
a posté le 15-11-2022 à 17:09
Madame, la liberté d'expression est sacrée! Avant de poursuivre BN en justice demandez à votre maître de vous donner votre Liberté!
Fehri
Back to the future!
a posté le 15-11-2022 à 17:05
Je suis maintenant convaincu que KS est un malade mental qui travaille pour le gouvernement Algérien. Il ne faut pas le comparer à Ben Ali ou à Bourguiba parce que ces derniers avaient au moins des objectifs et n'avaient pas confiance aux arabes. Oui, KS est un ***!
Houcine
Encore une fois, la censure.
a posté le 15-11-2022 à 16:45
J'ai posté un texte argumenté presulant d'avance que vous le censurerez, ce que vous faites.
Voilà pourquoi je ne peux contre ma conscience, vous apporter mon soutien inconditionnel.
La liberté que vous réclamez pour vous ne peut se justifier que la même liberté pour autrui.
Vous soutenez les islamistes, et vous en avez la liberté. Mais, il est normal, juste et libéral qu'on vous porte là contradiction.
Cela ne vous sied pas.
Vous censurez.
Votre pouvoir dès lors est sans limite, ce qui de légitime votre plaidoyer pour la liberté.
Pour mon compte, je vous l'ai déjà dit et écrit, votre censure me laisse indifférent, elle renforce mes convictions que vous êtes de parti-pris.
Et comme je ne vous suis pas dans votre choix, j'ai le devoir moral autant intellectuel de vous opposer mes arguments.
Et vogue la galère.
Djodjo
Voilà le houcinou de mes ***
a posté le à 23:17
Pauvre con, on soutien pas les islamistes pauvre abrutie mais la liberté d'exister qui que l'on soit.

C'est à cause de paumé dans ton genre que ce genre de catastrophe est possible.

Honte aux poullieux de ce pays.
Yahyaoui
Reaction
a posté le 15-11-2022 à 16:29
Toute ma solidarité si Nizar ainsi qu'au journalistes de Bn.
La liberté de la presse vaincra.
riri
bravo au gouvernement surtout lol !!
a posté le 15-11-2022 à 16:28
Effet streisand:

Maintenant tout le monde ne parler plus que de cet article, y compris à l'international (que peu on lu au départ) et démontre le peu de respect du gouvernement pour les libertés à la veille du sommet de Djerba, et illustre ainsi la hausse des abus dictatoriaux qu'on constate tout les jours.

Bravo au gouvernement! c'est super intelligent comme d'habitude ! continuez surtout comme cela les gars !!
Un Tunisien qui sourit
Bravo Business News et courage
a posté le 15-11-2022 à 16:24
C'est le début de la fin pour ce régime autoritaire qui montre son vrai visage maintenant qu'il est cerné de partout et rattrapé par ses erreurs monumentales.

Bravo à toute l'équipe Business News de ne pas céder à cette pression immonde et pour porter haut et fort les voix et pensées de millions de tunisiens.
Optim
C'était prévisible
a posté le 15-11-2022 à 16:22
Il est clair que c'est un préambule à ce qui attend les médias dans les prochains mois. En revanche, les thuriféraires seront choyés. Je ne trouve pas de mots pour qualifier l'aveuglement de ceux qui persistent à soutenir le Néron tunisien.
AMMAR BEZZOUIR
La liberté d'expression est une nécessité et le régime de l'arbitraire doit disparaître !
a posté le 15-11-2022 à 16:07
Qu'est-ce que la liberté de la presse ?
La Constitution guarantit à tous les médias la liberté d'exprimer leur opinion et de rapporter ce qu'ils veulent. Des exemples de médias sont les journaux et les magazines, Internet, la télévision et la radio. Cette liberté s'appelle la liberté de la presse.

La liberté d'expression est une nécessité et le régime de l'arbitraire doit disparaître !

"La presse doit avoir la liberté de tout dire pour que certaines personnes n'aient pas la liberté de tout faire. "

Alain Peyrefitte ; journaliste français .
Nephentes
Courage BN
a posté le 15-11-2022 à 16:02
vous savez a quel point j'ai été en désaccord - et reste en désaccord- avec beaucoup de vos articles notamment ceux du dénommé Raouf Ben Hédi qui sont très clairement dévoyés du code déontologique de votre profession

Mais vous êtes incontestablement l'un des principaux médias et supports d'information relativement crédibles et intelligents - au sens de capacité de discernement, de bon sens- de ce pauvre pays

Le procès qu'on vous inflige est indécent, surtout émanant de ce type ce partie prenante

Tout mon soutien inconditionnel donc
DHEJ
La Tunisie ...
a posté le 15-11-2022 à 15:39
Entre '?tat de DROIT et '?tat de loi!


Désolé très cher N.B il faut batailler pour en Etat de droit!

D'ailleurs je risque d'être poursuivi pour association aux malfaiteurs...

Merde à Y. Ben Achour le grand ignorant
Abel Chater
Qui ne se rappelle pas de ma phrase:"oukiltou yèoumè oukilè al-thawr al-abiadh" ou (je fus dévoré le jour où je les ai aidés à tuer le taureau blanc). Une phrase que je rabâchais à myriade de fois, lorsque les médias de Moïse mentaient et intriguaient contre les partis d'Ennahdha et d'Al-Karama !!!
a posté le 15-11-2022 à 15:36
Ce n'est pas pour rien que je suis fidèle depuis 14 ans, assoiffé d'informations sérieuses de source neutre, honnête et crédible de BN et de son fondateur NB. Un journal électronique tant imité, mais jamais égalé.
Il y avait un litige entre Nizar Bahloul et l'ancien président Moncef Marzouki, dont je ne comprends pas les causes jusqu'à aujourd'hui ni même le sens, ni que je n'aie pu bien m'informer d'un tiers neutre, au sujet de ce combat de coqs. Mais ici, Nizar Bahloul et son journal BN, ne pourront en aucun cas trahir la déontologie et les éthiques du vrai journalisme, pour s'aligner du côté de l'injustice, de l'illégalité, de l'inconstitutionnalité du coup d'Etat de 2021 et de tout ce qui s'ensuit de catastrophes dans tous les sens.
Nous avons constaté le dérapage des syndicats des forces de sécurité intérieure, lorsqu'ils ont laissé leur travail pour se mettre à perdre leur temps à surfer sur le Net, afin de freiner la liberté d'expression sur les pages Facebook. Mais néanmoins, qui aurait pu penser pour une seule seconde, que la ministre de la Justice Laïla Jaffel, aurait aussi tout ce temps libre, pour décortiquer les articles de BN. Surtout pour perdre son temps à éplucher les articles, portant les oeillères attachées au montant de la bride du stylo, de notre cher RBH, l'aveugle ennemi juré des «islamistes», des «khwangia», d'Ennahdha et d'Al-Karama.
Qu'est-ce qui se passe en Tunisie ?
destourien
solidarité
a posté le 15-11-2022 à 15:29
la liberté de la presse est sacrée.
devant ses déboires le Gouvernement cherche à intimider les journalistes.
Continuez votre noble mission
je suis solidaire avec toute la rédaction.
DIEHK : Pauvre Tunisie, on t'a descendu bien bas bas bas bas...
Olalala! J'ai parlé do vos futurs emm.....
a posté le 15-11-2022 à 15:15
Si NB:
Y a environ 4 mois, j'ai parlé de l'avenir noir des médias en Tunisie!
Et spécifiquement pour notre site!!
L"*** de service veut mettre TOUS les médias derrière sa cause (sa DICTATURE) et C normal qu'il commence par le site des "cultivés" qu'il vomit génétiquement parlant....
C 1 question de culture et je me répète : Depuis 1958, vous subissez la Dictature et comme dirait l'autre, il y a dictature et dictature.
Bourguiba a émancipé surtout les femmes et CONSTRUIT la Tunisie de la m....
Zaba, n'a rien changé et on ne change pas 1 équipe qui gagne....
Je ne veux pas parler des autres post merdolution parce qu'ils étaient plus merdique que la m...
Maintenant, les fous en Tunisie font leur révolution et le dernier autiste a gagné la mise pour 1 retour vers le passé tribal"....Bonne chance.
Je souhaite "TOUS le succès" pour notre site et on vous soutint.
Je termine par mon cri de guerre "Que la bête m...."
Au suivant et surtout les incultes du pou....n'ont rien dans la cabessa....
zaza5311
solidarité
a posté le 15-11-2022 à 14:51
Courage NIZAR, toute ma solidarité et soutien
Frezz
Total Soutien a BN
a posté le 15-11-2022 à 14:42
Incroyable ce bon en arrière, j'ai lu l'article et je ne vois absolument rien de diffamatoire ou même d'insultant, le seul but de cette procédure est de faire pression sur les journalistes.

Total soutien à ce magazine et à tous ceux qui y travaillent, félicitations aux juges et auxiliaires de justices qui ont fait le travail de manière honnête.

Votre apprenti dictateur n'a pas d'avenir, il est trop petit pour un pays comme le votre.
Shems
La liberté en danger
a posté le 15-11-2022 à 14:34
Au début ils disaient, que jamais ils ne s'attaqueraient à la liberté de la presse, et voilà qu'ils mettent la deuxième.
Cette dictature en 1 an a fait plus de dégât qu'en 60 ans.
Olfa
solidarité
a posté le 15-11-2022 à 14:33
Toute ma solidarité...Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon tous ces "responsables" de pacotille seraient morts...
L'Irrévérentieux
De l'incompétence en général et de la médiocrité en particulier !
a posté le 15-11-2022 à 14:21
C'est effrayant d'inconsistance , d'incompétence et de médiocrité !
Le ministère de la justice ignore totalement le b-a-b-a du dépôt d'une plainte !! ... on croit halluciner !
Et dire que la nommée Jaffel est Magistrate de formation et de métier !!

Soutien total à B.N et à toutes celles et tous ceux qui continuent courageusement , chacun dans son domaine, à oeuvrer et à lutter pour le bien de notre pays !
observator
Toute notre solidarité
a posté le 15-11-2022 à 14:17
avec Businessnews pour une presse libre et indépendante.
Djodjo
Dictature d'une autre époque et hyper-mediocre
a posté le 15-11-2022 à 14:16
Ce gouvernement est une honte, arrivé là par hasard, il nous fait vivre une suite de catastrophe par des décisions stupides et hyper-mediocre qui sont prises par celui qui se croit prophète.

Honte à tout ceux qui soutiennent la médiocrité parce que profondément stupides et dépourvu d'un minimum d'honneur, juste des moutons cretins bon pour la médiocrité.

Total soutien aux journalistes et force et respect à tous les hommes/femmes libres de ce pays.
Mehdi
Viva BN
a posté le 15-11-2022 à 13:40
De tout c'?ur avec vous au nom de la liberté de la presse.
Cela dit j ai remarqué que Bn depuis le 25 juillet 2021 a perdu un peu de sa neutralité et est devenue trop critique. Mais face au média numéro 1 en Tunisie et avec le publique international qu il a, Bn est la référence, donc cette plainte ne fera que vous renforcer. Tenez bon
stoufa
soutien total BN
a posté le 15-11-2022 à 13:13
On a eu beau critiquer à un moment donné BN sur sa prise de position politique après le 25/07/21. C'est un fait, et plusieurs articles l'affichaient clairement. Mais là, il s'agit d'un virage très dangereux qui va à l'encontre de la liberté d'expression

Soutien total à Business News.
Toninho
Solidaire
a posté le 15-11-2022 à 12:56
Je suis totalement solidaire avec vous bien que vous soyez des connards.
Abir
Bon travail BN et l'équipe et bonne continuation
a posté le 15-11-2022 à 12:53
Normalement les journalistes doivent être remercier par le pouvoir, vu que tout ce que les médias évoquent comme problèmes ou sujets , le soir ou même une semaine après ks en parle , déjà les journalistes facilitent le travail du gouvernement! Ya gouvernement soyez à la hauteur de ce pays de ce peuple, vous aurez des complément et pas des critiques , personne n'a des problèmes personnels avec vous autres!
Tunisino
Bon courage
a posté le 15-11-2022 à 12:48
Bon courage BN. Cet incident montre clairement l'incompétence flagrante de ceux qui gèrent le pays. Ils seront certainement épinglés après la chute de leur chef, l'incompétent suprême Saied. Ils sont tellement limités qu'ils n'arrivent tout simplement pas à se projeter dans le futur sombre qui leur attend!
Razy
Courage !
a posté le 15-11-2022 à 12:35
Chers journalistes, continuez à lutter, à être libres et intègres, et ne cedez jamais aux provocations et aux intimidations. Nous sommes et serons tous avec vous.
Le donneur de leçons ?
Razy: Appelle le SAMU....
a posté le à 15:23
Razy: Appelle le SAMU.... Au lieu de perdre ton temps à donner des leçons!!!
Bab Ezzira
Toute notre solidarité avec BN et la liberté de presse en Tunisie.
a posté le 15-11-2022 à 12:15
Non Madame La ministre, vous vous trompez de cible en ciblant ce journal digne de respect. A entendre les chefs d'accusations, il me semble que vous vous adressez aux frérots de la secte du Diable et non à des journalistes professionnels qui comptent parmi les meilleurs de ce pays.
Vous avez raté l'occasion de vous concentrer sur votre rôle de poursuite des vrais criminels et traitres de ce pays. Malheureusement il semblerait que les frérots n'ont rien à craindre ; Ils sont rappelés par votre justice jugés et libérés par la suite malgré toutes les preuves les accablants.
RASPOUTINE
CE CON EST PIRE QU'ENNAHDHA
a posté le 15-11-2022 à 12:05
moi et plusieurs commentateurs sur ce site , nous avons attiré votre attention que cette période (25/07/2021 jusqu'à nos jours ) est copier coller de la période 1988 -1991 de BEN ALI .
et ce n'est que le début .
bon vous vous êtes réveillé plus tôt que plusieurs journalistes , mieux tard que jamais .
totale soutien .
Le Biberon gratuit...
Raspoutine est un sein haletant....
a posté le à 15:21
Aucun sens de la délicatesse en chantant:
Je descends de la campagne à cheval....
Hue cocote, on va rater le train
Abdessamia
Bon courage BN!
a posté le 15-11-2022 à 11:59
Bon courage à toute l'équipe BN ! Ne vous laissez pas intimider!
L'Astronaute
Au secours!
a posté le 15-11-2022 à 11:43
Totale solidarité avec l'équipe.
Ahmed
Bn est ouvertement contre KS et son gouvernement. Mais il y a un minimum de liberté d'expression.
a posté le 15-11-2022 à 11:41
Cela doit être stressant de travailler dans ses conditions.
Donc toute ma solidarité avec votre équipe.
Même si je n'adhère pas à votre ligne éditoriale antiKS et à certains articles farfelus.
Mais il est important de lire des opinions différents.
Le Nigaud et les "Ahmediine nouveaux ?
On ne t'a rien demandé ?
a posté le à 15:18
Silence dans les rangs
Tu te la fermes et point barre!