alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 09:59
Dernières news
Slim Riahi expulsé de ses bureaux pour expiration du bail de location
15/08/2017 | 16:26
1 min
Slim Riahi expulsé de ses bureaux pour expiration du bail de location

 

Le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiène Selliti, a affirmé, ce mardi 15 août 2017, que la saisie effectuée ce matin dans des locaux exploités par le président de l’UPL, entre dans le cadre de l’application d’un jugement en référé concernant trois appartements loués par Slim Riahi et dont le bail est arrivé à expiration.

 

Il a expliqué, dans une déclaration accordée à la TAP, que trois jugements ont été ainsi prononcés à l’encontre de M. Riahi pour qu’il libère les lieux, relevant que celui-ci a été averti à plusieurs reprises, dans ce sens, avant d’user des forces publiques pour que les locaux soient évacués.

 

Ce matin, Slim Riahi, avait déclaré qu’un « un groupe d’inconnus » a envahi ses bureaux au Lac 2.

Le chargé de communication du ministère de l'Intérieur, Yasser Mossbah, avait pour sa part, confié à nos confrères de Mosaïque FM, qu'il s'agissait de l'application d'une décision de saisie, sans vouloir donner plus de détails.

 

 

M.B.Z

15/08/2017 | 16:26
1 min
Suivez-nous

Commentaires (14)

Commenter

takilas
| 16-08-2017 15:02
Il est nécessaire d'exposer des arguments (paramètres ; variables) et analyser les faits (démonstrations ; resultats) pour que l'on puisse tirer des conclusions tangibles ; sinon on retombe dans la maxime qui a tort qui a raison. Toutefois, cela peut se révéler juste sans analyse...

takilas
| 16-08-2017 14:54
Semblables à ceux camouflés par ***.
Bien sûr on peut déduire contre qui.

rz
| 16-08-2017 13:18
Apparemment tout cet acharnement contre Riahi est à cause de son "arrogance" politique. Le pauvre il lui manque bcp d'expérience dans ce domaine; en politique,le fric seul ne suffit pas.
J'aimerai bien voir le même acharnement contre les khouanjia ou bien leurs symboles devenus riches en si peu de temps càd après 2011!ça ne sera pas facile de les démasquer surtout qu'ils se sont enrichis sous des prêtes-noms.

Vent du Nord
| 16-08-2017 00:49
Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne votre remarque sur la justice et votre remarque sur l'acharnement contre Slim Riahi.

Cependant je pense que Slim Riahi aurait éviter toutes ces poursuites s'il avait été sincère avec le peuple tunisien et avait travaillé pour le bien du pays et non pour satisfaire son égo.

Cordialement

kbwebkb
| 15-08-2017 23:31
Si Mr Riahi avait versé qq millions dans les caisses du parti de dieu, il aurait obtenu l'absolution.

TunObserver
| 15-08-2017 21:51
j'ai fait un constat de faits vérifiables et j'en ai tiré une conclusion évidente .

Maintenant , je ne porte pas Slim Riahi dans mon coeur et je l'ai dit .

Mais on est encore loin , peut être très loin même , d'une justice indépendante .

Cet acharnement sur Slim Riahi pourrait lui apporter de la sympathie et même se retourner contre ses initiateurs .

Les lecteurs de cette page jugeront .

Abdel
| 15-08-2017 21:25
On a besoin d'une vraie révolution,pas de sécurité pas de programme pas de démocratie il y a juste de magouilles de règlement de compte et des dépassement. On n' a jamais rêvé d'une tunisie médiocre comme ça. On n' a pensé que notre pays est un pays de jungle pays crapeauX.

Vent du Nord
| 15-08-2017 20:52
Vous avancez que "Slim Riahi était l'un des supporters de BCE pendant la campagne présidentielle du deuxième tour et a composé avec lui dans le premier gouvernement"

Est-ce que vous pensez que Slim Riahi a fait tout cela pour les beaux bleus de BCE. Non il a fait cela par calcul politique comme il l'a fait en investissant dans le Club africain.
Il a voulu que son petit parti impose son point de vue au gouvernement et adopter la devise "Nal3b walla nahram". (Je joue avec vous ou bien je fous la pagaille). Mais il a trouvé devant lui du granit en la personne de Youssef Chahed.

Slim Riahi n'a pas été honnête avec le peuple tunisien. Il n'a pas déclaré la ou les sources de sa fortune. Il avait promis d'investir dans des projets à l'intérieur du pays, notamment à Siliana, mais il n'a rien fait. Trouvant toujours des excuses.

Il a pensé que grâce à sa fortune il pouvait faire la pluie et le beau temps dans le pays.

Cheimónas
| 15-08-2017 20:28
Je suis indigné par ce harcèlement, pauvre Slim Riahi.
"Quand la vache tombe les couteaux deviennent nombreux"
On le veut vif ou mort.

Kais
| 15-08-2017 19:39
C'est du harcèlement.Riahi est peut être fautif dans de nombreux dossiers mais la manière dont il est attaqué prouve qu'il est harcelé