alexametrics
jeudi 19 mai 2022
Heure de Tunis : 07:24
Dernières news
Samir Dilou accuse la ministre de la Justice d’ingérence dans l’affaire Noureddine Bhiri
18/01/2022 | 11:45
2 min
Samir Dilou accuse la ministre de la Justice d’ingérence dans l’affaire Noureddine Bhiri

 

Le député et ancien dirigeant nahdhaoui, Samir Dilou, a accusé, mardi 18 janvier 2022, la ministre de la Justice, Leila Jaffel, d’ingérence dans l’affaire de l’ancien ministre de la Justice, Noureddine Bhiri, assigné à résidence depuis le 31 décembre 2021 pour suspicions d’implication dans un dossier à caractère terroriste en lien avec l’octroi illégal de passeports et certificats de nationalité.

 

Lors d’un point de presse du Comité de défense de Noureddine Bhiri, Samir Dilou a signalé que la ministre de la Justice avait insisté sur la convocation de l’ancien ministre de la Justice dans le cadre des investigations sur ladite affaire, mais face au refus du juge en charge du dossier, le ministre de l’Intérieur a pris les devants en décidant de placer le dirigeant nahdhaoui en résidence surveillée.

 

Samir Dilou a précisé que le juge en charge de l’affaire avait refusé de convoquer Noureddine Bhiri même en tant que témoin, rejetant ainsi les sollicitations de Leila Jaffel qui aurait, selon M. Dilou, exigé une citation à comparaître à l’adresse de Noureddine Bhiri en dépit de l’absence d’éléments de preuves à son encontre.  

« Si la ministre de la Justice dispose d’éléments en dehors de ce qui se dit sur Facebook, qu’elle nous les communique », a déclaré Samir Dilou avant d’ajouter : « Il nous est à présent évident que Noureddine Bhiri a été kidnappé jusqu’à à ce qu’on arrive à réunir des éléments l’accablants ».

 

Noureddine Bhiri a été assigné à résidence sur ordre du ministre de l'Intérieur, Taoufik Charfeddine, confomément aux dispositions du décret n° 78-50 du 26 janvier 1978, réglementant l'état d'urgence et qui stipule dans son article 5 : « Le Ministre de l'intérieur peut prononcer l'assignation à résidence dans une circonscription territoriale ou une localité déterminée, de toute personne, résidant dans une des zones prévues à l'article 2 dont l'activité s'avère dangereuse pour la sécurité et l'ordre publics desdites zones ».

 

N.J. 

 

 

18/01/2022 | 11:45
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Ntc
Bas les masques
a posté le 19-01-2022 à 07:02
Dilou, le confreriste par excellence. Toujours à la rescousse de ses frères d'armes. Plus question qu'on se trompe maintenant.
GZ
La question
a posté le 19-01-2022 à 06:22
A supposer que ce que raconte le loueur de raffiot est vrai, la question est de savoir d'où l'accroché au radeau et ses, désormais compagnons de galère tiennent leurs informations.
Il y a pour le moins violation flagrante du secret de l'instruction.
Pourquoi? Cela tombe sous le sens.
Par qui? Il serait instructif de le savoir.
Que lesdites révélations viennent d'un journaliste d'investigation, cela pourrait se comprendre. D'un comité dit de défense en mal de son impunité d'antan, cela pose question.
Beaucup reste à faire pour assainir l'institution judiciaire.
BOUSS KHOUK
DILOUUUUU zaama limhef
a posté le 18-01-2022 à 17:30
ALECH , vous ne portez plainte contre touts vos bêtes noires au même temps , vous économiserez les frais ; à moins vous ne regardez pas aux dépenses !!!!! VOS CAVES SONT BLINDEES DE BILLETS DE BOUKHAMSSINE .
'?lu de la république française
EDAHROU TAOUIL
a posté le 18-01-2022 à 16:55
Mr samir dilou, votre ami Noureddine Bhiri est une bombe de retardement et ghannouchi est la boite noire d'ennahdha , et vous vous êtes le parasol ? L'avenir nous le dira, le mensonge se sert à rien et la vérité est une qualité , la vérité remonte toujours à la surface avec le long de temps EDAHROU TAOUIL et entre nous, petit à petit l'oiseau fera son nid
Abir
correction
a posté le 18-01-2022 à 16:39
Tout le monde est sorti l'applodir
Abir
Je me pose des questions
a posté le 18-01-2022 à 15:58
KS a renversé la table le 25 juillet croyant de lui qu'il va chasser le criminel ganouchi et ses 40 membres criminels et les juger pour leurs dossiers criminels, tout le monde ont sortis l'applaudir, jusqu'au 21 septembre rien ne passait , le 22 septembre, il nous sort un numéro 117 pour pouvoir sortir des décrets, à la place des fusées qui n'ont pas servi , maintenant, il va les boucler par des décrets, non, les décrets les a fait contre le peuple Tunisien, pour soigner sa personne et pour gâter son pouvoir ! En parallèle, KS perd son autorité chez les Kwanjias et les Kwanjias chaque jour qui passe , nous sortent leurs armes , leur premier victime le défunt Mohsen Tllili allah yarhmou et vous KS et Elkwanjias allah letraba7kom ! Le peuple est resté entre le marteau et l'enclume
'?lu de la république française
quand la chute la tête de ghannouchi ( la tête de couleuvre)
a posté le 18-01-2022 à 14:38
Mr le président de la république Tunisienne pendant mon séjour en Tunisie le mois de décembre 2021 , j'ai un message à vous transmettre auprès des tunisiens et tunisiennes attendent avec impatience quand la chute de la tête du couleuvre ( ghannouchi) vous êtes tous et toutes des menteurs
Jaguar en colère
Les intouchables
a posté le 18-01-2022 à 14:17
Les islamistes croient au dessus de la loi
Le président de la république devrait leur faire respecter l autorité de l état et c est légitime c est l unique maître à bord
Be zen
Indécence
a posté le 18-01-2022 à 13:49
Cet islamiste devrait tout bonnement se taire.
Il reproche au ministre actuel de la justice d'ingérence dans l'affaire Noureddine Bhiri, il a juste oublié que la personne qu'il défend a mis sous sa propre tutelle cette même justice !
Finalement ce charmant islamiste voit la paille dans l'oeil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien.
Tout simplement INOUI de bêtise et de crétinerie.


mansour
Les islamistes freres musulmans d'Ennahdha défie le pouvoir politique
a posté le 18-01-2022 à 13:42
le placement de la tête de l'organisation islamiste des freres musulmans d'Ennahdha Nourredine Bhiri en résidence surveillée n'empêche pas les jambes islamistes des freres musulmans d'Ennahdha Samir Dilou-Saïda Akrimi épouse Bhiri de défier les décision du gouvernement
URMAX
@ Samir ... Cela ne s'appelle pas "ingérence" crétin.
a posté le 18-01-2022 à 13:04
Tant qu'une suspicion d'appartenance existe, mon cher, sachez que la JUSTICE et son MINISTERE, ont absolument le droit d'enqueter :
- Ou ils le jugent nécessaire ;
Autant qu'ils le veulent ;
Quand ils le veulent
et autant de fois qu'ils le jugeront nécessaire.
...
Par contre, si vous - de part votre entetement et obstination - a vouloir créer des troubles autour de cette affaire et par conséquent, cherchant directement ou indirectement a la compromettre, vous pourriez parfaitement etre poursuivi pour "ENTRAVE A LA JUSTICE", vu que, en sollicitant constament l'opinion publique a ce sujet, la conséquence (oul'objectif) possible, serait de créer des soulèvements sociaux autour de cette affaire, n'est ce pas ?
URMAX
.. et tant qu'il y a - meme une petite - suspicion d'appartenance ...
a posté le à 13:30
... et tant que le corps de la Justice n'a pas encore repris les commandes de cette affaire, OUI, le Ministere place le concerné en résidence surveillée (et je conseillerais meme de lui assigner une interdiction de quitter le territoire), afin d'éviter - logiquement - son "évaporation" éventuelle dans la Nature ... n'est ce pas ?
nazou de la chameliere
La ministre de la justice
a posté le 18-01-2022 à 13:02
Est hors la loi !!
Aucun juge n'accepterai d'antidater une convocation ou une arrestation.
Même un juge corrompu ,ne va pas signer son arrêt de mort !!!
Les flics ripoux ont merdé ,qu'ils assument leur connerie !!!
Les flics ripoux n'ont qu'à respecter la loi !!!
k.Hamida 7806
La frustrée
a posté le à 14:07
Ton cas et grave. très grave même.
ça risque d'être incurable
GZ
@k.Hamida 7806
a posté le à 06:34
Bonjour mon ami.
Merci encore pour votre intervention contre l'autre détraqué qui maintenant usurpe votre pseudo pour poster courageusement ses insanités de mufle évadé de bocal.
Je suis désolé de vous causer ces désagréments.
Je pense qu'il faut l'ignorer comme l'insignifiant qu'il est. Laissons ce moins qu'un pourceau s'ébrouer dans sa fange. Ne perdons pas notre temps.
Bien à vous.
URMAX
... oh toi ... tu nous les raze avec tes salades ...
a posté le à 13:36
... ce que tu peux etre naze, parfois ...
Curieux ...
Ta facon d'ecrire me fait penser a celle d'un certain "chater" ...
Meme clique ennuyeuse ...
Silhouette
***
a posté le 18-01-2022 à 12:44
Ya dilou, tawa iji waktik
Abir
Conférence de camouflage
a posté le 18-01-2022 à 12:00
Qu'elle audace,leurs mains entachées du sang et ils sortent pour des victimes ! Il y en a marre ! c'est une provocation prémédité au peuple Tunisien! Normalement aujourd'hui, les dossiers de bhiri seront dévoilés par le défunt! Malheureusement vu qu'il est disparut , ces criminels sortent pour attirer le pitié des naïfs et les vendus! Bien sûr,mustfa kheder est dehors, matlouf est dehors,il ne reste que bhiri et il peuvent fêter leurs crimes