alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 19:14
A la Une
Retour sur les enregistrements fuités de Nadia Akacha
04/05/2022 | 13:40
6 min
Retour sur les enregistrements fuités de Nadia Akacha

 

L’ancienne cheffe du cabinet présidentiel, Nadia Akacha est devenue la star du moment suite à une fuite d’enregistrements audio comportant des révélations assez choquantes et surprenantes sur d’autres personnages politiques, mais aussi sur la personnalité de cette dernière. Pour le moment, dix enregistrements comportant la voix de l’ancienne cheffe du cabinet ont été rendus publics. Ils comportent des fragments d’une discussion qui aurait eu lieu après la publication de Nadia Akacha faisant allusion à une trahison de la part de l’actuel ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine.


Au cœur de la polémique, le président de la République Kaïs Saïed ! Nadia Akacha semble, dans le premier enregistrement fuité le 29 avril, remontée contre son ancien patron, le chef de l’Etat. Elle a affirmé que ce dernier dormait encore alors que la publication faisant allusion à Charfeddine avait été rendue publique aux alentours de neuf heures du matin. Elle a critiqué l’usage d’expressions telles que "recours à des forces étrangères" et avait estimé qu’il s’agissait d’un message que le président de la République lui avait adressé.

D’un ton ironique, elle a signalé à son interlocuteur (dont nous ne connaissons toujours pas l’identité), qu’elle, au moins, n’avait pas baissé les épaules. Cette allusion directe à la rencontre de juin 2020 entre Kaïs Saïed et son homologue français, Emmanuelle Macron, a été suivie par une information choquante. Le président de la République, selon elle, avait commencé à trembler à la vue de Macron et se serait jeté sur lui pour l’enlacer.

Les enregistrements ont, aussi, dévoilé que la relation entre Nadia Akacha et l’ancienne conseillère du chef de l’Etat, Rachida Ennaifer était loin d’être correcte. Nadia Akacha a affirmé avoir laissé Rachida Ennaifer, lors de la même visite, poireauter durant plus d’une heure devant l’ambassade de la Tunisie en France. Celle-ci avait été interdite d’accès au bâtiment en raison du dispositif sécuritaire déployé à l’occasion. « Je la regardais de la fenêtre… Je me suis bien foutue d’elle », l’a-t-on entendu ricaner dans un enregistrement fuité le 30 avril.

Concernant le ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine, Nadia Akacha a affirmé que ce dernier contrôlait des pages Facebook et menait des campagnes de diffamation et de manipulation de l’opinion publique. Elle a, également, indirectement confirmé l’existence d’un lien entre l’ancien directeur de la sûreté national, Kamel Guizani et un groupe d’administrateurs œuvrant sous l’appellation l’entrepôt de la Mnihla.


Nous avons, également, entendu Nadia Akacha dire que le président de la République était malade et qu’il vivait dans le déni. Elle a expliqué qu’il était suivi par un médecin. « Même sur le plan personnel et psychologique, il va très mal… Le médecin a expliqué que le président allait faire une grande crise. Ceci va sûrement avoir lieu, car il ne prend pas ses médicaments et il n’est pas bien encadré… Les membres de sa famille et Atika ont aggravé la chose. Ils l’ont rendu fou », a-t-elle assuré.

Dans un autre enregistrement, Nadia Akacha s’en est pris à Ahmed Chaftar, membre de la campagne explicative du président de la République. Elle a évoqué son accent et la prononciation de ce dernier. « Il s’agit de la lumière de Kaïs Saïed. Il est leur supérieur et le plus intelligent d’entre eux. Ces personnes représentent un véritable danger. Il s’agit d’une secte… Comment le président accepte-t-il l’inexistence d’un porte-parole et le recours à ces personnes pour expliquer son projet ? », s’est-elle interrogée. Par la suite, elle a considéré que le chef de l’Etat utilisait ces personnes afin de tester la réaction des gens par rapport à certaines décisions. Il s’agirait de pions qu’il exploite de façon malsaine.

Nadia Akacha a, aussi, révélé que le président de la République avait envisagé d’expulser l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Donald Bloom, du territoire tunisien en raison de la réaction de sénateurs américains aux mesures exceptionnelles. « Je lui ai demandé de garder son sang-froid et de ne pas prêter attention au président », a-t-elle ajouté.

D'autre part, Nadia Akacha avait évoqué Oussama Ben Arfa, un blogueur tunisien et l’a traité de mercenaire. Elle a affirmé qu’il s’agissait d’un vendu en contact avec une certaine Atika (prénom qui renvoie à la sœur de la première dame) et Taoufik Charfeddine. Elle a, aussi, cité le nom de famille "Hamzaoui". Plusieurs personnes ont considéré qu’il s’agissait d’un certain Atef Hamzaoui, car Nadia Akacha avait parlé d’Américains et de suivi de la situation en Tunisie. Or, ce dernier travaille au sein du département de la défense des Etats-Unis.


Les fuites ont permis de révéler les véritables ambitions de l’ancienne cheffe de cabinet : devenir la première femme à occuper le poste de président de la République en Tunisie et dans le monde arabe. « Certaines choses sont écrites et ne peuvent plus être oubliées… L’UGTTEnnahdha et les partis politiques ont tenu une réunion afin de réagir au statut… Je me suis engagée et je ne peux plus faire marche arrière », a-t-elle ajouté en faisant référence à la même publication faisant allusion à Charfeddine.

Par ailleurs, Nadia Akacha a indiqué à son interlocuteur qu’elle comptait se rendre à Berlin en Allemagne le 4 ou 5 du mois de mai.

 

Sofiene Ghoubantini

04/05/2022 | 13:40
6 min
Suivez-nous
Commentaires
zaouali
confirmation
a posté le 06-05-2022 à 10:43
Mais ya Sifiane, si Mme NA n'a à ce jour, ni confirmé ni infirmé ces fuites c'est qu'elles sont exactes.
y'a pas 30 milles explications.
Hamza Nouira
Yawala 7al
a posté le 05-05-2022 à 23:42
Que font les Tunisiens ? Sont ils toujours sous anesthésie ?
Et la justice ? Va t'elle ouvrir une enquête ?
La justice militaire devrait se saisir du dossier. Car ses accusations si elles s'avèrent vrai peuvent déstabiliser tout un pays.

La justice militaire doit vraiment se réveiller pour le bien du pays et de la nation. inch'ALLAH.
Anouar Jarraya
"enregistrements de Madame Akacha"
a posté le 05-05-2022 à 21:04
Précision importante :il s'agit d'enregistrements PRESENTES COMME EMANANT DE MADAME
AKACHA :l'un des points de l'enquête sera de vérifier la réalité de cette ORIGINE ALLEGUEE ou SUPPOSEE mais NON PROUVEE: il n'est pas impossible qu'ils émanent d'un (des) manipula-teur(s) ayant l'intention de nuire à leurs cibles ;Monsieur le Président, son entourage à la fois familial mais aussi institutionnel (Palais, présidence, équipe) tout en noircissant l'ex-directrice de son cabinet présentée comme une personne dépitée sinon anormale, ("hystérique" ont prétendu certains), tout en jetant le doute sur la santé mentale du Président (cible principale) et celle de son ex-collaboratrice avec en ricochet, avec au passage une critique implicite sur sa capacité à choisir les membres de son équipe : A l'équipe en charge des enquêtes de tirer au clair ces multiples aspects-on essaie d'éclabousser sa moralité dans ce qu'elle a de plus intime ;: sa vie privée et familiale: la ficelle est plutôt grosse
Naturellement, la parole sera aux enquêteurs en charge de "débroussailler" cet écheveau
Hamza Nouira
@Anouar
a posté le à 23:50
Vous devez sûrement vivre sur une autre planète.... car après avoir nier elle cherche des excuses sur ce qui a été dit.

Et croyez moi cette femme est tellement arrogante que je suis sûr a 100% que ce qu'elle a dit est totalement vrai.

Ce n'est pas le genre de femme a mentir mais plutôt a se vanter.

Et c'est ça le problème. Les tunisiens se sont fait manipuler car ils vivent dans une société virtuelle des réseaux sociaux où leurs vision du monde se fait et se défait parce que dise et dont les autres....

Sinon comme tous les Tunisiens.... Continuer de dormir....
VIO
Putschistes ..
a posté le 05-05-2022 à 12:35
Les putschistes dans ce forum sont assez agressifs et à bout de nerfs !

Veuillez lire les commentaires ci-dessous!
Hamza Nouira
@VIO
a posté le à 23:53
Ce ne sont pas des putschistes.... Juste de pauvres gens dont leurs vies est tellement vide qu'ils remplissent le vide de leurs esprits et de leurs c'?urs par des fantasmes, des complots et des utopies irréelle.
Les pauvres.
Nephentes
A qui profite le crime
a posté le 05-05-2022 à 12:14
Ces enregistrements sont soit issus de montages professionnels soient correspondent a des propos réels éventuellement déformes

Ce n'est pas n'importe qui peut réaliser ces enregistrements, qu'ils correspondent a des propos réels ou non

Seules des organisations disposant et maitrisant des techniques assez sophistiquées - et couteuses- d'écoutes et/ou de montage d'enregistrements audios peuvent le faire. On pense irrésistiblement a PEGASUS

A qui profite le crime

Certainement pas a Mr Saed ; ni a Mme AKACHA; ni a Mr Charfeddine qui pour le coup semblerait légèrement dépassé par les évènements

Ces enregistrements-immondices sont le fruit de services relevant du Ministère de l'Intérieur Tunisien. L'un des appareils d'Etat qui compte en son sein des coteries de criminels parmi les plus sordides et les plus indignes qui ont existes au sein d'institution régaliennes et de souveraineté;

Ces bandes de malfrats semblent hors du contrôle des responsables officiels du Ministère de l'intérieur ; ils représentent pourtant , je vous prie de me croire, le poumon vivant de la régulation et de l'arbitrage entre jeu d'acteurs en Tunisie.
Hamza Nouira
@Nephentes
a posté le à 23:55
Pssst.... Les ovnis aussi existent.... Shut faut pas le dire...
Un citoyen
Un complot en cours contre la nation
a posté le 04-05-2022 à 20:43
Tous ces traîtres et ces rats de la secte qui pullulent et inondent les médias ne méritent que le mépris et le bannissement de leur citoyenneté, à vomir
Fares
La nation?
a posté le à 21:45
Je suis désolé, il s'agirait d'un complot contre Saïed et uniquement contre Saïed, que vient faire la nation là dedans?
Anouar Jarraya
implication de la Nation tunisienne
a posté le à 21:08
Il s'agit du Président de la république EN COURS DE MANDAT son aura, sa dignité touche à tous les citoyen(ne)s de la nation tunisienne
Un citoyen
Vive la Tunisie souveraine débarrassé de ses traîtres
a posté le à 00:08
Le président que vous vous le vouliez ou non, que vous le déteste ou pas à été élu par le peuple donc jusqu'à preuve du contraire il incarne l'unité de la nation et s'attaquer à lui par des procédés vils et des trahisons est un crime passible de la cour martiale.
Votre secte de hilaliens et de traîtres qui veulent soit disant nous imposer ce cirque qu'on a subit 11 ans durant est mort, finito, si vous voulez la guerre civile pour comprendre cela alors nous sommes prêt et des millions derrière nous.
Vive la Tunisie souveraine malheur aux traîtres et vendus qui l'attaque de l'étranger
Ghazi
Il se demander pour qui elle travaille maintenant
a posté le 04-05-2022 à 14:40
Il faut se poser ces questions:
1. Elle possède de l'information tellement chercher par les américains et Israël. Combien d'argent elle vendu cette information?
2. Comment elle peut vivre en France avec la somme modeste de devisés qu'on peut légalement emporter avec soi?
3, qui a enregistré ces fuites? Ses hôtes en France (Chahed ou trabelsi).
Salahtataouine
Est ce l ami
a posté le à 20:40
Ghazi ?
MFH
'?a reste à confirmer.
a posté le 04-05-2022 à 14:33
Il faut être malade et malhonnête pour agir de la sorte. Si de telles fuites sont confirmées, c'est grave et dangereux aussi bien pour le Président que pour Akacha..
veritas
Mesquine Sofiane
a posté le 04-05-2022 à 13:35
Au lieu de dire Akacha est devenu la risée du monde vous dites est devenue la star (plutôt dans le mauvais sens pas dans le bon sens ).
Bn qualifie à chaque fois que akkacha de dame de fer c'est le comble de la connerie et de la démagogie pouvez vous nous citer un seul combat mené par cette ingrate jusqu'a la moelle pour le bien du pays et de ses habitants '?'cette gamine (cervelle de gamine)arriviste issue d'un milieu défavorisé a profité de son poste à la présidence pour assouvir ses besoins d'affamer qui n'a jamais vécu dans le luxe (d'ailleurs la majorité des tunisiens sont des affamés commençant par les criminels islamistes)'?'il ne faut jamais mettre dans des postes très importants des gens qui ont vécu la misère et issus des milieux défavorisés car c'est l'image du pays et de l'état qui va en pâtir'?'
Je cite juste un exemple qui se passe à la Ghriba de djerba'?'le Rabbin doit être nommé d'un milieu non pauvre (défavorisé ) non affamer pour qu'il n'aura pas de la tentation pour gratter dans la caisse de la synagogue en gérant des sommes astronomiques surtout durant le pèlerinage où il y'a beaucoup de rentrée d'argent '?'
il faut mettre dans les postes clefs des gens non affamés(chib-anine) au sens large du terme '?'
Ali combat
Le didon de la farsse
a posté le 04-05-2022 à 13:19
Dit adieu à la tunisie je ne sais pas si tu as une autre nationalité parceque lanationalité tunisienne sa ce mirite

Tu veux jouer dans la cour des grands said change pas de femme

Ton béte noir charfedine ou moin lui travail et ferme sa geule
Agatacriztiz
On commence à douter...
a posté le 04-05-2022 à 13:16
On dirait de plus en plus que Nadia Akacha est le principal actionnaire de Business News et que si cette avalanche d'articles sur elle continue, elle en sera le premier éditorialiste...
zozo Zohra
Société malade
a posté le 04-05-2022 à 12:50
"une civilisation qui produit de la technologie mais pas de la sagesse, elle va mourir et elle va emporter le monde avec elle. »