alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 22:34
A la Une
Pass vaccinal : La "numérisation" au service du désordre
22/12/2021 | 11:54 , mis à jour à 11:54
3 min
Pass vaccinal : La

 

L’entrée en vigueur de l’obligation de présenter un pass vaccinal en Tunisie a reflété le flou vers laquelle nous ne cessons d’avancer. Une telle mesure, qui théoriquement vise à garantir le bien-être collectif et à renforcer la lutte contre la propagation du Coronavirus, s’est transformée en un véritable calvaire pour les citoyens tunisiens.

L’accès aux services publics représente dorénavant un véritable parcours du combattant ayant pour principale cause l’incompatibilité des dispositions du décret avec le quotidien des Tunisiens, mais encore, les incohérences des différentes "interprétations" de l’application du texte.

 

L’équipe de Business News s’est rendue, le matin du 22 décembre 2021, à l’hôpital Salah Azaïez. Le vigile nous a affirmé que le directeur de l’établissement nous interdit formellement de filmer à l’intérieur.

Par la suite, nous nous sommes rendus à l’aéroport Tunis-Carthage afin d’observer le déroulement de l’opération. L’un des policiers en civil a demandé à notre journaliste de présenter des documents attestant de son identité et les a photographiés. On nous a interdits de filmer sous prétexte de l’absence d’une autorisation de la part de l’administration de l’aéroport. Nous avons, donc, demandé d’y accéder afin d’obtenir l’aval des autorités. A notre grande surprise, on nous a interdit l’accès en raison des mesures stipulant que seuls les voyageurs étaient habilités à accéder à l’aéroport.

 

Par la suite, nous nous sommes rendus au ministère de la Santé où une foule commençait à se rassembler. Il s’agissait de citoyens venus manifester leur colère suite à un refoulement aux portes des hôpitaux et des administrations.

Une citoyenne nous a révélé qu’elle avait été refoulée malgré la présentation d’un pass vaccinal numérique tel que précisé par le ministère de la Santé. « J’ai mon pass sur mon téléphone. On m’a demandé d'imprimer le document ! Allons-nous voir la même rigueur lors des festivités à l’occasion du nouvel an dans les hôtels ? Je me suis rendue à l’hôpital à six heures du matin ! C’est inconcevable ! », s’est-elle exclamée.

« On nous a interdit l’accès à l’hôpital d'enfants Béchir-Hamza. J’ai été mis à la porte et on m’a demandé un pass vaccinal malgré une panne au niveau de la plateforme depuis trois jours ! Nous sommes en faveur de l’application de la loi mais à condition de fournir les moyens nécessaires à cela ! On nous a fermé la porte au nez ! On n’a même pas pris en considération la situation dans laquelle nous nous trouvions ! Que devons-nous faire pour les enfants qui n’ont pas pu accéder aux soins ? Ils vont mourir ! », a déclaré un citoyen au micro de Business News.

 

Le même constat nous a été communiqué par une citoyenne se trouvant devant le ministère et qui devait accompagner sa fille à une visite médicale. Ni elle ni son mari n’ont pu accéder à la plateforme Evax.

Les témoignages nous parviennent de partout. Des citoyens sont interdits d'accès dans certains établissements, toutefois, dans plusieurs endroits, le pass vaccinal n'est pas pris en compte.

 

Amnesty International a appelé les autorités tunisiennes à suspendre l’application du décret-loi n°2021-1 du 22 octobre 2021, relatif au pass vaccinal jusqu’à sa révision en raison de la privation d’exercer son travail, d’accéder aux espaces privés et publics et de voyager.

 

S.G

22/12/2021 | 11:54 , mis à jour à 11:54
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Byrsa
Hmm....
a posté le 11-01-2022 à 20:32
L'entrée en vigueur de l'obligation de présenter un pass vaccinal en Tunisie a reflété le flou vers laquelle nous ne cessons d'avancer...VERS LEQUEL ya 7outa, LEQUEL et non pas LAQUELLE. Where the fuck do you learn French Je ne vais surtout pas aborder le sujet des paragraphes et spacing...
ourwa
Quelle pagaille !
a posté le 11-01-2022 à 15:20
" Une telle mesure (le pass vaccinal), qui théoriquement vise à garantir le bien-être collectif et à renforcer la lutte contre la propagation du Coronavirus, s'est transformée en un véritable calvaire pour les citoyens tunisiens." sic . C'est exact, car ces " citoyens", dont une bonne partie n'est pas vaccinée, refusent toujours de se faire vacciner et s'ils le sont, ils ne font aucun effort pour obtenir ce fameux pass; c'est bien connu, le Tunisien est né avec un poil dans la main et ensuite, du moment que la contamination par le covid ou une autre maladie ou virus, " c'est de la volonté allahique, la guérison aussi", alors ce pass vaccinal, c'est vraiment un calvaire, jhannamm avant terme...
Par ailleurs, " Ailleurs, c'est la police qui est chargée de contrôler les citoyens et les commerces. Des agents entrent dans un café, par exemple, et vérifient les pass des clients un à un. En Tunisie, rien de tout cela n'a été fait. Ni de campagne en amont, ni de contrôle a posteriori. Du coup, le pass sanitaire n'existe que sur le Journal officiel et le projet est mort-né." cf :
https://www.businessnews.com.tn/pass-sanitaire--un-projet-mort-ne,519,115568,3 C'est exact, pas seulement dans les cafés, mais aussi dans certains postes de la Garde nationale où je suis passé pour un problème administratif, c'est vous dire... Oui, " ailleurs ( qu'en Tunisie) c'est la police qui est chargée de contrôler les citoyens et les commerces.", pas en Tunisie et concernant ce problème de pass vaccinal, si les agents de la sureté nationale, police, garde nationale, qui en principe doivent donner l'exemple ne se conforment pas à la loi idoine, comme l'état oserait emmerder le citoyen à ce propos ? Tel Etat, tels citoyens.
AT
La societé numérique n'est pas pour les BenHill !
a posté le 11-01-2022 à 15:18
-
Dr. Jamel Tazarki
@Mr. @salahtataouine que j'adore et que je respecte
a posté le 23-12-2021 à 07:53
Très Cher Compatriote, Mr. salahtataouine

Je vous prie de faire abstraction de l'efficacité du vaccin anti corona, tout en vous assurant que je respecte votre position anti-vaccination.

Il faut voir plutôt le coté positif du pass vaccinal via le smartphone, en effet 99% des Tunisiens ont des smartphones les plus sophistiqués et les plus chers sur le marché international. Et il serait ainsi temps qu'ils l'utilisent dans un contexte sociale utile. C'est l'occasion ou jamais d'informatiser la Tunisie en passant par les smartphones. En Allemagne le micro-ordinateur, le Notebook, le laptop (ordinateur PC portable) ont laissé la place aux smartphones au sein de la famille allemande: les billets de métros, de trains, d'avion, les visites médicales, les cours universitaires et scolaires, le contact avec les institutions étatiques etc., etc. etc. se font via smartphone. Même les écoles scolaires allemandes ont opté pour le smartphone comme outil de communication est apprentissage... En un mot le smartphone a "asphyxié" le micro.ordinateur et le laptap & Noetbbok. 70% des familles allemandes n'ont plus de micro-ordinateurs ou de laptop à leur domicile, mais plutôt des smartphones...

je résume, il faut voir le coté positif du pass vaccinal, oui c'est un premier pas afin d'introduire un esprit d'utilisation des techniques digitales dans un monde à 100% informatisé. Oui, l'effort mental est souvent douloureux mais il est indispensable afin de faire sortir la Tunisie de l'impasse socio-économique

je voudrais donner une utilisation utile futur du smartphone afin de lutter contre la fraude au niveau du TVA en Tunisie --> oui la somme de chaque achat aux supermarchés et ailleurs pourrait être transmise via smartphone on the fly au serveur du ministère de finance --> et vous allez voir que la fraude au niveau de la TVA va diminuer de 99% (sans entrer dans les détails techniques).

Oui nous perdons des milliards de dinars pour l'importation des smartphones que l'on utilise que pour les bla bla bla inutiles. Oui je soutiens cette idée du pass vaccinal pour la simple raison que c'est un premier pas vers une informatisation intelligente de la Tunisie...

Très Cher Comptriote @Mr. salahtataouine, j'estime les valeurs sociales et éthiques de vos commentaires, Merci.

Je vous souhaite une bonne année 2022,

Très Cordialement

Jamel Tazarki
AHE
Aucune reaction d une ministere de la technologie
a posté le 22-12-2021 à 19:41
Pourtant Il a limogé un ministre competent a la tete du ministere de la technologie, qui a fait ses preuves par ou il passe. Et voila le resultat.
Momo
Liberté et sécurité
a posté le 22-12-2021 à 15:37
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux » est une citation apocryphe attribuée à Benjamin Franklin.