alexametrics
Dernières news

Oussama Khelifi : celui qui pense pouvoir exclure Qalb Tounes est un peu stupide !

Temps de lecture : 2 min
Oussama Khelifi : celui qui pense pouvoir exclure Qalb Tounes est un peu stupide !

 

Le député Qalb Tounes, Oussama Khelifi a précisé, lors de son passage sur les ondes de IFM ce lundi 27 janvier 2020, que son parti ne demande pas à participer au gouvernement d’Elyes Fakhfakh mais qu’il souhaite être inclus dans les concertations autour de sa formation.

Pour M. Khelifi, la démarche du chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh n’était pas démocratique et visait à exclure catégoriquement certains partis politiques avant même de se conférer avec eux.

« Une pratique qui représente un danger pour le pays et qui est un peu stupide », selon M. Khelifi car écarter Qalb Tounes n’est pas possible même mathématiquement.

 

Toutefois, Oussama Khelifi a assuré que l’idée d’exclure Qalb Tounes n’émanait pas d’Elyes Fakhfakh mais plutôt de Naoufel Saïed, frère du chef de l’Etat, de Kaïs Saïed  lui-même ainsi que du coordinateur du réseau Destourna, Jaouher Ben Mbarek et que leurs positions étaient claires à travers leurs déclarations médiatiques.

L’élu a, ainsi, déclaré que Qalb Tounes sera honoré de s’opposer à ce gouvernement s’il s’avère être réellement exclusif.

« Le soutien d’Ennahdha et d’autres partis à Qalb Tounes en rapport avec le rejet de son exclusion des concertations gouvernementales est un état de conscience. Ces partis ont compris que le pays ne peut pas être fondé sur l’exclusion. Pour ce qui est des élections législatives, tout est probable. Nous sommes prêts pour des législatives anticipées et nous n’en avons pas peur ! », relève Oussama Khelifi.

 

Rappelons que le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh avait annoncé que Qalb Tounes et le Parti destourien libre (PDL) seront écartés des concertations autour de la formation du gouvernement.

Il avait justifié sa décision par les résultats de l'élection présidentielle qui avaient démontré que les deux partis susnommés adoptaient des programmes qui ne sont pas en concordance avec les priorités des Tunisiens.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Justinia
| 28-01-2020 14:37
" Les critères basés sur la symbolique du deuxième tour de l'élection présidentielle et la volonté du peuple" Dixit M. E.FF. On est mort de rire...
Le ridicule achevé.En plus il prend les gens pour de parfaits imbéciles,et ça veut devenir chef de gouvernement...Sans le million de citoyens qu'ils veulent exclure.
La réalité est autre qu'il faut communiquer à E.FF.
E.FF 0,34%+0,00 député
Qalb :38 députés.
Je répète la citation de Voltaire:
" La politique a sa source dans la perversité plus que dans la grandeur de l'esprit humain". (Voltaire)

Maxula
| 27-01-2020 22:40
"Nous sommes prêts pour des législatives anticipées et nous n'en avons pas peur"

C'est ce que dit toujours au bord de la piscine celui qui ne sait pas nager, tant qu'il aura ses vêtements sur le dos !
Ne serait-ce que pour épater la galerie et les nanas en bikini. . .
Maxula.

moha
| 27-01-2020 21:57
faites confiance au diable mais pas pas à YC...

max
| 27-01-2020 20:51
Qui veulent absolument couler avec Nahdha. Ce gouvernement, s'il voit le jour sera mort-né.
Vous reviendrez tous chez Papa KS !!

MFH
| 27-01-2020 19:10
Il vaut mieux éviter toute participation dans un gouvernement où Ennahdha est tête de file. La seule solution pour se débarrasser du parti obscurantiste est qu'il gère seul les affaires de l'état et supporte seul la responsabilité.

Famous Corona
| 27-01-2020 18:54
Une approche qui exclut quelques centaines de milliers de tunisiens ayant voté Qalb Tounes est inacceptable. Que le front qui a voté contre le gouvernement Jemli prenne position contre cette démarche injuste et anti-démocratique!!!

Tunisino
| 27-01-2020 18:37
Des nuls qui se boxent. KS est si nul qu'il a exclu Qalb et NK est si nul qu'il résiste à l'exclusion. Nakba de sa part ne veut pas se trouver seule face à Tayar et Chaab, et Tahya est devenu le parti du président! Nos politicards sont tellement enfantins qu'il vont finir par faire perdre aux tunisiens leur patience.

A lire aussi

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
5

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
2

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
15

l’intérêt de la Tunisie réside en un gouvernement d’union nationale mais nous avons échoué à en

22/02/2020 16:05
16

Newsletter