alexametrics
Dernières news

Naoufel Saïed : mes opinions n’engagent que moi-même !

Temps de lecture : 1 min
Naoufel Saïed : mes opinions n’engagent que moi-même !

 

Naoufel Saïed, frère du président de la République a été fortement critiqué ces derniers jours pour ses positions exprimées sur les réseaux sociaux. Certains se questionnant à propos du rôle qu’il joue au palais de Carthage et si ses sorties « facebookiennes » reflètent les idées du chef de l’Etat.

Un statut en particulier a chiffonné les personnes qui le suivent de près. C’était au lendemain de la désignation d’Elyes Fakhfakh pour former le gouvernement : « Il est étrange que le chef du gouvernement doive rendre des comptes à un parlement en crise et qui a échoué, et non pas au président de la République qui l’a désigné ».

 

Ses détracteurs y voient une façon pour le chef de l’Etat d’exprimer ses frustrations à travers des canaux non-officiels. Et puis la perpétuation de cette tradition d’un membre de la famille du président de la République influent dérange.

 

Naoufel Saïed a tenu à se défendre assurant que ses opinions n’engagent que lui et lui seul. « Je suis un citoyen libre, dans un pays libre et démocratique. J’ai le droit d’exprimer librement mes opinions comme tout citoyen ordinaire. Tant que je m’exprime dans le respect de la loi, personne ne peut m’en empêcher. Je ne parle au nom d’aucune partie, quelle qu’elle soit ».

 

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (22)

Commenter

amt
| 03-02-2020 21:25
J'espère que ce monsieur, le frère de President Said ne deviendra pas un jour comme le frère du Président Boutefleka... On connaît la fin tragique de ce Monsieur. Dans l'histoire, des présidents du tiers-monde, il ya eu toujours quelqu'un qui a contribué à la chute du président.

zilos
| 24-01-2020 10:28
KS a son petit jardin comme tout responsable politique ,certes son jardin ne doit pas s'étendre aux dimensions infinies poussant son frère de cultiver sa politique ,son arnaque voire son opportunisme .ya KS ,ton doux agneau aura le même sort que celui du président algérien BOUTEFLIKA . IL N' Y A PAS DE PRISON VIP en Tunisie .tôt ou tard .question de temps .apprendre de l'histoire est une bonne initiative .attention à la tentation .le diable guette les faibles .

khaloucha
| 24-01-2020 07:20
Ou était-il ce héros de la 25 m heures lors des années de braise contre Ben Ali.Ils sont devenus tous des héros aujourd hui !!!!

toujours utile tu es un nakkbaoui pur sang
| 24-01-2020 05:48
il y a une trés grande différence entre la théorie et la pratique ,comme quoi vous ne pouvez pas influencer votre frére,mon oeil ya naoufel mon frére ,tout le monde le dit ,toi et kais vous savez meme qque vous aimez c'est grave pour nous

Alya
| 23-01-2020 23:29
Tout proche d un homme politique fils frère oncle etc doit se retenir d intervention a visée politique pour ne pas nuire à la personne proche d autant plus que la plupart du temps la personne politique ne partage pas notre optique. Mais c est tout la le problème des intellectuels

Maxula
| 23-01-2020 19:10
"J'ai le droit d'exprimer librement mes opinions comme tout citoyen ordinaire."

Certes. . . mais rien ne vous oblige à dire des conneries(*), car le chef du gouvernement(**) n'a (selon les termes de notre Constitution) à "rendre des comptes" QUE devant l'Assemblée qui est la SEULE autorité à être habilitée à le censurer et partant, à l'acculer à la démission.
Charge restera toujours au Président de "censurer" lui-même l'Assemblée s'il le juge bon et en conformité avec la Loi Organique, en la dissolvant !
Point.
Maxula.
(*) Si BN censure ce mot, il peut être remplacé par "bêtises", "idioties", "imbécillités", etc.
(**) Même s'il a été désigné (ou chargé) par le PR pour composer le gouvernement.

foulen
| 23-01-2020 19:01
Je recommande à tous les responsable de bien vérifier l'état des biens de ce mec et de les re-vérifier dans quelque temps.
On verra

Naoufel Saied degaaaage
| 23-01-2020 16:40
Ce Naoufel Saied était un illustre inconnu comme son frère d'ailleurs .
Il n'a aucune légitimité.
Il ne doit pas aller au palais de Carthage.

Les informations qui courent , il est tous les jours au palais de Carthage.

Les tunisiens ne veulent plus ce genre de personnage

Stop et dégage

Naoufel Saied ne met plus tes pieds au palais de Carthage
| 23-01-2020 15:22
C'est un mélange de genre que les tunisiens refusent catégoriquement
les tunisiens ont souffert de la famille de leur président
il est totalement exclu de les faire vivre cette expérience malheureuse
vous n'êtes pas libre quand votre frère est président
ne m'éttez plus les pieds au palais de Carthage ça suffit ce mélange de genres détestable .

Jilani
| 23-01-2020 15:21
Ceci rappelle Bouteflika et ses frères qui ont installé une mafia en Algérie, et bientôt on va entendre le fils la fille et pourquoi pas aussi l'épouse. On vient d'enterrer BCE avec ses problèmes de famille et voilà que le nouveau président surgit avec ses frères et demain les cousins ...

A lire aussi

J’ai contacté notre ambassadeur en Italie, Moez Sinaoui qui m’assure qu’aucun tunisien n’est atteint

23/02/2020 11:43
0

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
14

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
4

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
16

Newsletter