alexametrics
dimanche 21 avril 2024
Heure de Tunis : 09:54
Dernières news
Ordre des médecins vétérinaires : Ahmed Rejeb a exprimé l’opinion de tous les affiliés
21/02/2024 | 11:22
1 min
Ordre des médecins vétérinaires : Ahmed Rejeb a exprimé l’opinion de tous les affiliés

 

Le trésorier de du Conseil de l'ordre des médecins vétérinaires, Raouf Dhaouadi, est intervenu, mercredi 21 février 2024, sur IFM pour revenir sur l’arrestation du président du conseil, Ahmed Rejeb.

Il a expliqué, au micro de Mourad Zeghidi, que le président du Conseil de l’ordre est accusé de diffusion de fausses informations concernant notamment le sujet de la rage et des maladies présentes en Tunisie.

« Ahmed Rejeb a exprimé l’opinion des vétérinaires affiliés et non uniquement la sienne (...) La campagne de vaccination a bien démarré auprès des vétérinaires du secteur public, ce sont les vétérinaires privés qui ont lancé un boycott », a ajouté Raouf Dhaouadi.

Le Conseil national de l’ordre des médecins vétérinaires de Tunisie a annoncé, le 19 février, que son président, Ahmed Rejeb a été arrêté à la suite d’une plainte déposée par le ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Abdelmonem Belati.

L’ordre des médecins vétérinaires a indiqué que la plainte avait été déposée à la suite d’un article de presse portant sur la question du mandat sanitaire vétérinaire. Il s'agit d'une habilitation accordée par le ministère de l'Agriculture aux vétérinaires de libre pratique afin d'effectuer des opérations sanitaires, à savoir la vaccination des animaux.

 

 

M.B.Z

 

21/02/2024 | 11:22
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abir
Il a passé par tous les professions
a posté le 21-02-2024 à 13:41
Il lui reste que les professeurs de droit excepté lui, aah j'ai oublié, les professeurs sont en hibernation et la peur au ventre ! Il leur faudra mieux se faire oublier , si non , il passeront par l'attrape
SALIM
APRES LES COMITES DE DEFENSE DE NAHDHA, DES DETENUS DU COMPLOT, DE ABIR ET DES ABOU OUBEIDA DE L'UGTT, VOICI.....LES TRESORIERS!!!!!.
a posté le 21-02-2024 à 13:12
Peut etre pour ...les CAUTIONS et les AMENDES. Et c'est valable aussi pour ABIR!!!!!. Et toujours CHEZ IFM et DIWAN FM!!!! (Y TAWAL FI OMRHOM) aprés le decés de SHEMS FM (R.I.P). Mais WINOU BORHENE.On l'entend peu sur IFM aprés le discours du PRESIDENT sur l'homme d'affaires, le média et le journaliste .

POUR COMPRENDRE L'AFFAIRE DE CE CITOYEN TUNISIEN.

Contrairement à ce que prétendent quelques 'journalistes', 'animateurs' et 'chroniqueurs' mediocres, subjectifs et aveuglés par la rancune, ce citoyen n'a pas été arreté pour une publication dans un journal .Pour comprendre l'affaire il faut écouter l'intervention du ministre de l'agriculture lors ,hier à l'ARP (39ème minute). Il a dit TEXTO (vous pourriez l'écouter sur TN ou sur YOUTUBE) : Nous sommes un ETAT ou nous avons cessé de l'etre. Celui qui veut traiter avec l'ETAT de manière qu'elle ne sentira qu'elle est un état, on ne peut pas TRAITER AVEC LUI..Celui qui veut seulement MARCHANDER avec nous (IBII W YECHRI BARK). Et il ajoute la campagne de vaccination a commencé le 1 er FEVRIER grace aux véterinaires du ministére. Et il y a des vetrerinaires privés qui se sont plaints au ministère car ils voudraient participer à la campagne de vaccination, MAIS ILS ONT RENCONTRé DES PROBLEMATIQUES.....

Donc pour comprendre l'affaire, ce citoyen a demandé de BOYCOTTER LA CAMPANGNE DE VACCINATION trés cruciale et urgente pour la survie du cheptel ,tant qu'il n'y a pas d'augmentation des tarifs de vaccination!!!!.Imaginez ,en plein COVID, un doyen demande le boycott des vaccination(surement il ne fera pas) .Ou des medecins ferment leurs cabinets sous pretexte de la non revision de leur honoraires(surement ils ne feront pas).

Mais je pense que l'affaire ne s'est pas arreté à ce stade. Ce citoyen sera suspecté (je dis bien SUSPECTé)pour tenter de semer la panique (propagation de fausses informations) afin de perturber l'ordre public (prétendant qu'il n'y aura pas de campagne de vaccination et qu'il y aura prolifération de maladies transmises par les animaux ,vu le non commencement de la campagne de vaccination).Probablement, ceci a été interpreté par le ministre et le parquet comme une sorte de pression, et eventuellement de 'marchandage' .

Une question à ces sites, radios, pourquoi vous relayez seulement les declarations d'une seule partie. Ou est l'impartialité. Et attendons la décision du parquet d'aujourd'hui.
Nephentes
Il faut emprisonner tous les médecins vétérinaires
a posté le 21-02-2024 à 12:17
C'est donc bel et bien un complot de lobbyistes tentant de saboter l'effort héroïque de Monsieur le Ministre de l'Agriculture