alexametrics
mercredi 26 janvier 2022
Heure de Tunis : 05:33
Dernières news
Noureddine Taboubi à Najla Bouden : L'UGTT est optimiste à la suite de la formation du gouvernement
11/10/2021 | 19:23
1 min
Noureddine Taboubi à Najla Bouden : L'UGTT est optimiste à la suite de la formation du gouvernement

 

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, a appelé ce lundi 11 octobre 2021, la nouvelle chef du gouvernement Najla Bouden, pour lui adresser ses félicitations, soulignant que la centrale syndicale est optimiste à la suite de la formation du gouvernement.

 

Le responsable syndical a assuré que cette étape franchie permettra de faire face aux dossiers accumulés et de résoudre les problèmes qui se sont aggravés au cours de la période exceptionnelle.

 

Dans son entretien avec le chef du gouvernement, le secrétaire général a souligné que l’UGTT était attachée à la continuité de l'Etat, l’invitant à poursuivre tous les engagements conclus avec l'Union générale tunisienne du travail.

Par ailleurs, Noureddine Taboubi a assuré que le syndicat ne peut être que positif lorsque le gouvernement tient ses promesses et ses engagements.

 

Pour sa part, la cheffe du gouvernement s'est félicitée de cette communication, confirmant sa ferme conviction de l'importance du rôle de l'UGTT, notamment en ce qui concerne l’impulsion de l’action gouvernementale pour la réalisation des résultats positifs dans tous les dossiers en cours.

Les deux parties ont confirmé que la communication entre le gouvernement et le syndicat se poursuivra au cours de la période à venir.

 

S.H

11/10/2021 | 19:23
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
L'UGTT a compris qu'elle n'a plus aucun pouvoir populaire en Tunisie.
a posté le 12-10-2021 à 11:49
Les observateurs politiques ont remarqué la ruse enfantinement caméléonesque de L'UGTT, depuis longtemps. Avant chez le défunt dictateur déchu Ben Ali, leurs dirigeants Sahbani et Jérad, faisaient les va-et-vient presque quotidiens au palais de Carthage. Leur théâtre ne se limitait pratiquement qu'à donner l'impression, qu'ils étaient la force populaire incontournable du côté de Ben Ali, comme du côté de l'opinion publique tunisienne. Mais hélas pour eux, tout le monde l'a vu de soi-même. Du 17 décembre 2010 au 14 janvier 2011, L'UGTT n'avait même pas le poids d'une plume, de part du régime ni du côté de la population tunisienne. Ce ne fut que lorsque la Troïka eut réussi à calmer la population et à restituer peu à peu l'Etat perdu de la Tunisie, que L'UGTT revint aveuglement du côté de n'importe qui voudrait tenir une grève ou une manifestation ou même de barrages de routes, de voies ferroviaires et de fermetures d'usines. Des milliers et des milliers de sabotages contre l'avance de la transition démocratique de la Tunisie, trouvent leurs acteurs au sein de L'UGTT. J'ai tant ri, lorsque j'ai vu ce comique Sami Tahri, prendre la parole lors de la dernière grève des médecins à Tunis, ayant oublié que son UGTT, représente ceux qui travaillent chez les médecins, non pas le contraire.
Après le putsch du 25 juillet dernier, L'UGTT a compris qu'elle est la vraie source de la corruption, de la mauvaise gestion et presque de l'ensemble du malheur en Tunisie.
Taboubi et compagnie ont fait un plongeon dans un puits profond en eau glacée, d'où ils ne montrent leurs têtes de destructeurs-voleurs que furtivement, pour dire ce qu'ils n'ont pas besoin de dire. Sami Tahri s'est trahi de lui-même, en ayant dénoncé l'appel contre le putsch du président Moncef Marzouki, comme étant un "tartour". L'UGTT s'est transformée en un paillasson, pour faire essuyer les souliers du président Kaïs Saïed,dans l'espoir qu'il ne leur ouvre pas leurs dossiers.
Où sont leurs milliers de grèves et de barrages de routes et du transport ferroviaire de phosphate, que L'UGTT soutenait inconditionnellement depuis janvier 2011, elle qui crie à un pouvoir inexistant d'Ennahdha!!!
Vous allez voir lorsque le président Kaïs Saïed sera destitué, comment cette même UGTT, va changer à 180°. Ils vont changer Taboubi par un autre, comme ils le firent avec Abdesselam Jrad, afin de nous revenir, à la manière des serpents qui changent de peau.
L'UGTT est un syndicat qui ne doit défendre que les droits de ses propres adhérents, qui lui paient leurs cotisations parmi les travailleurs au sein de leurs lieux de travail. Non pas en dehors dans la vie publique ou dans la vie politique de tout le peuple tunisien. Un peuple tunisien qui ne l'aime ni ne la respecte, ni même qu'il n'en a confiance en elle.
Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire.
Vive la Révolution tunisienne.
Tunisino
l'Ugtt
a posté le 12-10-2021 à 09:00
L'Ugtt est devenue un fardeau pour la Tunisie, elle est responsable des augmentations anarchiques des salaires et des prix depuis 2011, suite à des motivations internes. La voici actuellement qui ne parle que de ses accords avec l'Etat, les soucis financier, économique, et de planification ne sont pas à l'ordre du jour. L'Ugtt est à transformer en toute vitesse en parti politique, et laisser la justice défendre les travailleurs tunisiens.
Ennak
Tabouby met son grain de sel d'emblée
a posté le 12-10-2021 à 08:14
Il gâche tout ce mec, même la fête qu'on apprécie avec l'arrivée de ce nouveau gouvernement 6 étoiles. Comment ose-t-il poser ses fesses de boucher devan des docteurs des énarques des génies en tout ? Mê ya7chemch 3lê rou7ou? Mêêêllê roq'3a
H.2n
Le prédateur à l'affût.
a posté le 12-10-2021 à 07:43
Tout ce qui l'intéresse c'est les engagements extorqués aux gouvernements précédents qui ont cédé facilement à ses exigences pour avoir la paix et se maintenir au pouvoir . il ment quand il nous parle de patrie , d'avenir .... de la Tunisie au dessus de tout .
Le pluralisme syndical serait à encourager pour calmer les ardeurs et les excès débordants des dirigeants actuels de l'ugtt
Tabarkienne
Optimiste!!
a posté le 12-10-2021 à 06:42
Taboubi restez à votre place, l ugtt n a jamais fait du bien ni au peuple ni au pays...
zozo Zohra
Quel hypocrite
a posté le 11-10-2021 à 20:28
Vous étiez pour rien vous ?

Surtout vous foutez lui la paix, elle va réussir.