alexametrics
vendredi 09 décembre 2022
Heure de Tunis : 20:40
Dernières news
Mohamed Frikha devant le juge d'instruction
22/09/2022 | 08:36
2 min
Mohamed Frikha devant le juge d'instruction


L'homme d'affaires, fondateur de la compagnie aérienne Syphax Airlines et directeur général de l'entreprise Telnet, Mohamed Frikha a été interpellé et placé en garde à vue depuis le 12 septembre 2022. Sa détention a eu lieu sur ordre du ministère public près le pôle antiterroriste. Son avocat, Mohamed Ali Gherib a expliqué, dans une déclaration accordée le 22 septembre 2022 à Express FM, qu'il comparaîtra à la même date devant le juge d'instruction. Ce dernier décidera soit de le libérer soit de maintenir sa détention. Mohamed Ali Gherib a indiqué que les accusations seront définies et fixées suite à la comparution de son client devant le juge d'instruction. 


L'avocat de Frikha a expliqué que son client était soupçonné d'avoir participé à l'envoi de Tunisiens vers les zones de conflit, notamment, la Syrie. L'homme d'affaires est accusé d'avoir mis sa compagnie aérienne à disposition des circuits de déportation. Il aurait mis en place un réseau d'avions servant uniquement à transporter les Tunisiens vers la Turquie. Ce pays est connu pour avoir servi de point de passage à de nombreux djihadistes vers la Syrie.




L'avocat a révélé qu'un accord devait être signé avec une entreprise américaine, afin de procéder au sauvetage de la compagnie Syphax Airlines. L'homme d'affaires avait proposé de louer plusieurs avions dans le but de rétablir les activités de l'entreprise. Il avait, aussi, entamé les préparatifs de renouvellement de l'autorisation de Vol. Les Américains ont préféré suspendre l'accord suite à l'arrestation de Frikha. Le dossier de renouvellement de l'autorisation de vol est, lui-aussi, en stand-by.


Pour rappel, l'enquête sur la déportation de Tunisiens en Syrie concerne plusieurs personne dont le président d'Ennahdha Rached Ghannouchi, l'ancien chef du gouvernement Ali Laârayedh, l'ancien ministre de la Justice Noureddine Bhiri, l’ancien ministre des Affaires religieuses, Noureddine Khadmi, les députés et imams, Mohamed Affes et Ridha Jaouadi, l’homme d’affaires, Mohamed Frikha et certains sécuritaires comme Mehrez Zouari.


S.G

22/09/2022 | 08:36
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Un citoyen
Les US ne sont jamais très loin dans. E genre d'embrouille
a posté le 22-09-2022 à 10:42
Et ce frikha qui se croyait déjà dans les étoiles a été utilisé comme larbin de toute cette misérable affaire avec les traîtres de la Nakbah en support de basses '?uvres