alexametrics
jeudi 01 décembre 2022
Heure de Tunis : 13:56
Dernières news
Mehdi Ben Gharbia : 157 associations ont été classées terroristes
22/11/2016 | 10:07
1 min
Mehdi Ben Gharbia : 157 associations ont été classées terroristes

 

Le ministre chargé des Relations avec la société civile, Mehdi Ben Gharbia, est revenu, en réponse aux questions des députés lors de la séance plénière consacrée aux débats relatifs à la Loi de finances 2017, sur le sujet des associations en Tunisie.

 

M. Ben Gharbia a précisé que le suivi et le contrôle du respect de la loi par les associations ainsi que l’octroi des visas sont assurés par le secrétariat général du gouvernement. Il a indiqué que le rôle de son ministère est de trouver des mécanismes de communication pour faciliter le travail de la société civile avec le pouvoir exécutif.

 

Le ministre a affirmé, également, que 157 associations illégales ont été classées terroristes, en se référant à leurs membres et à leurs activités. Le secrétariat du gouvernement a poursuivi en justice 84 associations. Il a mis en garde 84 autres. Il a réclamé la dissolution de 74 associations. Les activités de 77 associations ont été gelées alors que des jugements de dissolution ont été prononcés contre 3 autres.

Concernant le financement, un jugement pour la dissolution de deux associations a été prononcé pour avoir reçu des financements étrangers : il s’agit de Marhaba Lil Machariî Al Khairia (Bienvenue aux projets de charité) et Tounes Al-Khayria (Tunisie Charité dirigée par Abdelmonem Daïmi).

 

Mehdi Ben Gharbia a souligné, d’autre part, que plusieurs problématiques demeurent notamment le financement des associations et l’organisation de l’activité. C’est dans ce cadre, que des concertations ont débuté avec la société civile, l’objectif étant d’amender le décret régissant les associations.

 

I.N

22/11/2016 | 10:07
1 min
Suivez-nous

Commentaires (6)

Commenter

kameleon78
| 23-11-2016 00:52
Si 157 associations ont été classées terroristes, que fait-on? On les dissout sur le champ? On emprisonne leurs membres? On coupe leurs financements? Mais que fait-on concrètement, c'est beau les jolies phrases, les concepts mais au concret qu'est-ce qu'on fait?

Famous Corona
| 22-11-2016 20:31
Tounes Al-Khayria dirigée par Abdelmonem Daïmi!
C'est de toute évidence une épidémie familiale qui se propage! Déjà que le pays a du mal avec Imed Daïmi qui de par son historique riche en incidents surclasse Science of Stupid, alors il y'a de quoi s'alarmer avec des associations mal intentionnées qui poussent ça et là fondées par d'autres Daïmi's.

ommiaziza1912
| 22-11-2016 16:56
Bravo Mr Le Super Ministre qui n a pas su gerer un petit club de foot.

Jimmy
| 22-11-2016 14:19
Car si ce ministre avoue qu'il y'a en Tunisie 157 associations classées terroristes, on lui pose la question suivante: qu'attend votre gouvernement pour les dissoudre et emprisonner leurs membres vu qu'ils sont des terroristes à l'image de leurs associations??? C'est rigolo !!!

citoyen averti
| 22-11-2016 12:51
Il est extrêmement important de communiquer cette liste d'associations douteuses au public pour que les citoyens puissent prendre leurs précautions car elles sont dangereuses pour notre pays .

Le sage
| 22-11-2016 11:49
L'ancien SG du gouvernement sous la Troika R.Abdelhafidh doit être poursuivi ainsi que les PDG et hauts responsables du secteur public qui ont financé ces associations terroristes .