alexametrics
samedi 29 janvier 2022
Heure de Tunis : 08:44
Dernières news
Limogeage du porte-parole du ministère de l’Intérieur Yasser Mesbah
03/12/2021 | 10:16
1 min
Limogeage du porte-parole du ministère de l’Intérieur Yasser Mesbah

 

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Yasser Mesbah, a été limogé, vendredi 3 décembre 2021.

M. Mesbah a annoncé la nouvelle sur son compte Facebook.

 

Chargé de mission au sein du cabinet du ministère de l’Intérieur, il a été nommé, jeudi 21 octobre 2021, chef du bureau de presse et de la communication et porte-parole officiel du ministère.

 

N.J. 

03/12/2021 | 10:16
1 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
KHOUYA LAAZIZ
a posté le 04-12-2021 à 03:46
si tu es limogé , ce n'est pas gratuit '? rakkeh ROUHIK ROUHIK .
takilas
Un traître qui a su camouflés à connivence acen nahdha durant trois mois.
a posté le 03-12-2021 à 13:51
On ab'vait dit dès le 25 juillet qu'il faut se méfier des traîtrises et des coups bas des affamés nahdha.
Et cela va perdurer davantage,; ils se sont affolés en sachant qu'ils ne peuvent plus appliquer leur abus de pouvoir et arnaquer et de plus de cacher et éviter les enquêtes relatives aux assassinats de Feus Belaid et Brahmi.
Ya wilda mafia rahi.
l'idiot du bled
Il faut bien porter quelque chose quelque
a posté le 03-12-2021 à 12:12
Après avoir porté la parole il prend la porte.
Abel Chater
Eh oui, ce bonhomme mérite bien le coup de pied du putsch qu'il a soutenu par toutes les désinformations enfantines, qui ne passeraient même pas chez les enfants de la maternelle.
a posté le 03-12-2021 à 12:05
Des manifestants contre le putsch du 25 juillet dernier, n'ont pas été bloqués aux entrées des routes et des autoroutes de Tunis la Capitale, ni qu'ils ne furent barricadés pour les étouffer.
Des armes blanches dangereuses "coupe-ongles et ciseaux de papier", ont été saisies chez les criminels qui manifestent pour la restitution des institutions constitutionnelles en Tunisie.
Il n'y a eu que mille, puis corrigé à trois mille manifestants contre le putsch, bien qu'ils connaissent l'existence de photos et de vidéos satellitaires, live en direct.
Le terroriste au couteau et à la hache, de l'avenue de la Révolution (ex avenue Bourguiba) à Tunis, était bien surveillé par la police, photos des caméras de surveillance à l'appui. Sauf qu'il a pu arriver jusqu'à l'entrée du ministère de l'Intérieur, sous les cris et les hurlements des passants.
L'homme ne sait même pas mentir, en ces temps du Facebook et des téléphones portables avec plusieurs caméras.
De quoi se plaint-il donc yè Tounes!!!
nazou de la chameliere
Je crois que ce malheureux
a posté le 03-12-2021 à 10:43
A eu le tort de parlé.
Ce qui est tout à fait normal, pour un porte parole.
Sauf que pour le facho, ça n'est pas comme ça, que ça fonctionne !!!

En même temps, quelle idée de vouloir bosser pour un cinglé ?!!!

Les dégénérés pseudos progressistes ,attendent un miracle d'un débile profond !!!
Bientôt on leur balancera du pain par dessus des camions, pour leur éviter la famine !!!
BOUSS KHOUK
PAS ASSEZ SUR LE TERRAIN
a posté le 03-12-2021 à 10:26
il faut relevé les manches et aller au charbon WITHNI EROUKBA ! ! PEDICURE MANUCURE pas pour le ministère de l'interieur , sinon