alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 13:29
Dernières news
Les prix de l’alcool et du tabac augmentent de 21% en un an !
06/04/2022 | 10:14
2 min
Les prix de l’alcool et du tabac augmentent de 21% en un an !

 

L’indice des prix à la consommation familiale en Tunisie a augmenté passant à 7,2% au mois de mars 2022, alors qu’il n’était que de 6,7% au mois de janvier. Et même ce chiffre est approximatif comme l’explique l'Institut national de la statistique (INS) dans son communiqué : « L’indice des prix de février (qui couvre une période touchée par le mouvement social à l’institut) a été estimé en faisant recours aux prix collectés durant la période de référence par les agents non-grévistes et complétés par une collecte rétrospective effectuée lors des passages dans les points de vente en mars. Les prix manquants ont été imputés en respectant les lignes directrices du manuel de l’indice des prix à la consommation du FMI ».

 

Cette progression est expliquée essentiellement par l’accélération du rythme des hausses des prix des boissons alcoolisées et tabac (21% contre 19,4% en février) ainsi que des prix du groupe des articles d'habillement et des chaussures (9,8% contre 8,9%) et des prix du groupe des meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer (6,1% contre 5,7%).

Sur un an, les hausses ont aussi touché les prix de l’enseignement (+9,4%) ainsi que ceux des produits alimentaires et boissons (+8,7%). Cette dernière hausse provient principalement de l’augmentation des prix des œufs de 22,2%, des huiles d’olives de 20,6%, des fruits frais de 18,9%, des prix des volailles de 14,1%, des lait et fromage de 8,8%, des poissons frais de 8,6% et des dérivés de céréales de 7%. Par ailleurs les prix des fruits secs sont en baisse sur un an (-4,3%).

En outre, les prix des produits manufacturés augmentent sur un an de 8,4% en raison de la hausse des prix des produits pharmaceutiques de 4,1%, des matériaux de construction de 11,2%, des produits de l’habillement de 9,8% et des produits d’entretien courant du foyer de 5,9%. Pour les services, les prix sont en augmentation de 4,7% sur un an, expliquée par la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels de 7,1%, des services de santé de 4,1% et des loyers de 4,4%.

 

Par rapport à un mois auparavant, les prix à la consommation augmentent de 0,8% après 0,3% au mois de février et 0,7% en janvier. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix de l’alimentation de 1,1%, des prix des boissons alcoolisées et tabac de 1,4%, des prix des articles d'habillement et chaussures de 1,3%, ainsi que les prix des biens et services de transport (+1%).

En variation mensuelle, les prix des produits alimentaires augmentent de 1,1%, principalement en raison d’une hausse des prix du groupe « eaux minérales, boissons gazeuses et jus de fruits » de 2,7%, des prix des viandes bovines (2,3%), des prix des légumes frais (2,2%) et des prix des produits dérivés de céréales (1,3%).

Ceux des prix des produits de l’habillement augmentent de 1,3% en raison de la hausse des prix des articles d’habillement de 1,4%, ceux des chaussures de 1,2%, ceux des tissus de 1,3% et ceux des accessoires divers de 1,4%.

Par ailleurs, les prix des biens et services de transport augmentent de 1%, principalement en raison de la hausse des prix des dépenses d'utilisation des véhicules de 1,8% suite à la mise en application de la nouvelle tarification des carburants.

 

L’institut signale que le taux d’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) augmente à 6,8% après 6,6% le mois précédent. Les prix des produits libres (non administrés) augmentent de 7,4%. Les produits alimentaires libres ont connu une augmentation de 9,7% contre 3,6% pour les produits administrés.

 

I.N avec communiqué

 

06/04/2022 | 10:14
2 min
Suivez-nous
Commentaires
URMAX
Oui, c'est une bonne chose. C'est logique.
a posté le 06-04-2022 à 23:42
L'alcool et le tabac sont des fléaux a réduire au max, puis a supprimer.
Je suis aussi (petit) consommateur ...
Mais je suis quand meme d'accord.
observator
Très peu de commentaires et pour cause
a posté le 06-04-2022 à 16:58
Les buveurs sont en congé en ce moment.
B.N. Veuillez republier cette information après Ramadan.
Tn
L'ingéniosité du Ministère des finances.... n'a pas de limite..
a posté le 06-04-2022 à 11:50
Les solutions de facilité......sont les réflexes..
La Tunisie mérite mieux