alexametrics
mercredi 07 décembre 2022
Heure de Tunis : 05:25
Dernières news
Les partis du boycott du référendum accusent l'Isie de fraude
27/07/2022 | 11:41
2 min
Les partis du boycott du référendum accusent l'Isie de fraude

 

Les représentants des partis de la campagne du boycott du référendum (Al Jomhouri, Al Qotb, le parti des travailleurs, Attayar, Ettakatol) ont tiré à boulets rouges, mercredi 27 juillet 2022, sur le président de la République, Kaïs Saïed, en réaction aux résultats préliminaires du référendum, lors d’une conférence de presse.  

 

Les résultats préliminaires annoncés dans la nuit de mardi à mercredi 27 juillet 2022 donnent l’avantage au « oui ». Le nombre de vote « oui » était de 2 607 484 soit 94,6% et celui du « non » était de 148 723 soit 5,40%. Le taux de participation a, lui, été estimé à 30,5% du total des électeurs. 

 

Prenant la parole un à un, Issam Chebbi, Riadh Ben Fadhel, Hamma Hammami, Ghazi Chouachi et Khalil Zaouia, ont condamné le déroulement de l’opération notant plusieurs écarts dans les chiffres communiqués par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie). Plusieurs irrégularités ont, en effet, été relevés entre le nombre des électeurs inscrits et ceux qui ont participé au vote. A titre d’exemple, le gouvernorat de Tozeur ne compte que 85.035 électeurs inscrits, selon les chiffres de l’Isie. Cependant, la même instance annonce un nombre de participants de 105.515. 

Les représentants des partis du boycott ont crié au scandale accusant l’Isie de fraude. Ils ont, également, dénoncé les nombreuses violations commises par le président de la République estimant que le chef de l’Etat se considère au-dessus de la loi. 

Revenant sur son discours prononcé à l’avenue Habib Bourguiba dans la nuit de lundi à mardi avant même que les résultats préliminaires ne soient communiqués par l’Isie, ils ont signalé que le président de la République n’avait guère de considération au caractère civil de l’Etat. 

 

Notant que la Tunisie fait à présent face à une « dictature odieuse », ils ont assuré que le référendum n’était que le commencement de la chute de Kaïs Saïed. 

 

N.J. 

27/07/2022 | 11:41
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Letranger
vous voyez la mal partout...
a posté le 27-07-2022 à 19:08
"... le gouvernorat de Tozeur ne compte que 85.035 électeurs inscrits, selon les chiffres de l'Isie. Cependant, la même instance annonce un nombre de participants de 105.515..."
Cela s'appelle "voter massivement"
95 % de oui, c'est "un oui franc et massif" (accent gaullien)
Rien que de très normal, surtout en Tunisie.
De toutes façons, le non l'aurait-il emporté que le résultat aurait été le même.
Tintin
UN RAMASSIS....
a posté le 27-07-2022 à 12:35
De chleyiks ce groupe I.C, R.B.F, H.H, G.C et K.Z. On leur dit GAME IS OVER. Ya HH, JLM t'invite en France pour partager avec toi ta défaite.
Tunisino
Zakafouna se croit seul
a posté le 27-07-2022 à 12:12
Zakafouna se croit seul, il fait ce qu'il veut, en exploitant l'Etat et en achetant des imbéciles idéologiquement malades, de 25, à 27, à 30% de taux de participation, il finira peut-être par 33.3%! De plus, c'est quoi cette histoire de 95%-5% de Oui-Non, c'est très curieux, les littéraires politisés ne sont que des imbéciles!