alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 00:37
A la Une
Le scandale du Croissant rouge
29/05/2024 | 12:00
5 min
Le scandale du Croissant rouge

 

Les photos et vidéos des dons des Tunisiens en faveur des victimes palestiniennes qui s’entassent dans les entrepôts du Croissant rouge ont choqué la toile. Les soupçons de mauvaise gestion de ces dons ont pris une nouvelle tournure avec la diffusion de l’émission Les Quatre vérités de Hamza Belloumi. Les faits sont loin d’être reluisants.

 

Comme l’a révélé Business News dans un précédent article intitulé « Où est passé le Croissant rouge tunisien ? », du 10 avril 2020, le Croissant rouge tunisien a vu sa crédibilité s’éroder au fil des années.

Sur les images filmées par l’équipe des Quatre vérités, on pouvait voir d’importantes quantités de dons jetés à même le sol. Des médicaments, nourriture, vêtements, équipements médicaux, matériel électronique, nécessaires pour nouveau-nés… et plein d’autres produits, pas nécessairement périssables, étaient entassés dans les entrepôts du Croissant rouge dans un état de parfait abandon.

Des images difficiles compte tenu de l’énorme élan de solidarité enregistré chez les Tunisiens depuis le début de la guerre à Gaza en octobre dernier. Depuis le mois d’octobre, les Tunisiens, frappés par l’horreur des frappes en Palestine, avaient donné, parfois sans compter, en faveur des victimes. Dons en nature, en numéraire, journées de salaire et équipements en toute sorte ont été donnés par les Tunisiens pour participer à leur manière à apaiser la douleur des victimes de la guerre.

Dans ces images, qui ont d’abord circulé sur la toile, on pouvait voir s’entasser couches pour bébés, chaises roulantes pour personnes handicapées, médicaments, générateurs électriques et nombreux autres produits. Plusieurs de ces produits ont été endommagés à cause de mauvaises conditions de stockage.

« Des milliards [de dinars] jetés dans les poubelles. Des médicaments ont fini dans les poubelles et n’ont pas été acheminés à ceux à qui ils étaient destinés » a commenté Mohamed Hedi Manaï, bénévole au Croissant rouge, à la caméra des Quatre vérités.

 

La valeur de ces dons n’a jamais été officiellement révélée par le Croissant rouge. Tout porte à croire qu’elle ne le sera jamais.

En tout, la Tunisie a envoyé quatre cargaisons de dons, acheminés par avion à destination des victimes de la guerre de Gaza pour un total de trente tonnes de produits en tout genre. Un montant dérisoire comparé à la quantité de dons déjà triés par le Croissant rouge et qui s’élève à 500 tonnes d’après Les Quatre vérités. Le pire, c’est que les dons non encore triés sont, eux, estimés à plusieurs centaines de tonnes, toujours selon le reportage.

L’un des problèmes derrière l’entassement des dons est la fermeture des frontières de Gaza et l’interdiction d’entrée des dons aux territoires touchés par la guerre.

« Si vous n’avez pas été en mesure d’acheminer les dons, pourquoi ne pas en avoir fait bénéficier des nécessiteux en Tunisie ? […] Ces agissements sont criminels. On peut même parler d’abus de confiance » s’est indigné Ali Kalaï, chargé de communication au Croissant rouge. Il ajoute par ailleurs qu’il existe d’autres entrepôts, encore plus grands, dans lesquels des produits sont stockés. « Essayez d’aller filmer, vous rencontrerez une grande résistance, on vous en empêchera », ajoute-t-il.

  

Réagissant à la polémique, Boutheina Graba, porte-parole du Croissant rouge a tenu une toute autre version. Elle a affirmé qu’il est normal que, comme dans chaque entrepôt, il existe des produits qui ont dépassé leur validité, notamment les médicaments.

Une version réfutée par des membres du Croissant rouge qui pointent l’absurdité de tels propos étant donné que plusieurs cartons sont encore scellés et qu’il est donc impossible de vérifier la validité des produits qu’ils contiennent.  

 

Boutheina Graba avait déjà réagi à ces images, quelques jours avant la diffusion de l’émission de Hamza Belloumi. Sur Diwan Fm, la porte-parole du Croissant rouge a d’abord dit que les images circulant sur la toile sont « fabriquées ». « Certaines de ces photos sont fabriquées et datent du début de la campagne […] Il s’agit de produits périmés et qui attendent les PV permettant leur destruction », a-t-elle dit. « Les opérations de tri prennent beaucoup de temps, compte tenu des quantités importantes. Le Croissant rouge a une stratégie d’acheminement des dons dont la date de péremption est proche, aux nécessiteux tunisiens », ajoute la responsable de l’organisation, précisant que toutes les procédures ont été respectées, en toute transparence.

Elle a ajouté avoir été, le 21 mai, victime d’une agression physique, pointant du doigt une campagne orchestrée pour porter atteinte à l’organisation tunisienne afin de « servir des agendas personnels ».

 

Alors que le régime mène une guerre contre les associations en Tunisie, le Croissant rouge ne figure pas parmi les organisations visées. L'organisation avait même, rappelez-vous, mobilisé un bus pour transporter les participants à la manifestation pro-Kaïs Saïed organisée à Tunis le 19 mai.

« Le Croissant rouge tunisien accomplit sa mission de manière optimale et offre les meilleurs services » avait déclaré Kaïs Saïed début mai, en critiquant les associations visées par son pouvoir. Des associations dont le Croissant rouge ne fait indéniablement pas partie...

 

Synda Tajine

 

29/05/2024 | 12:00
5 min
Suivez-nous
Commentaires
kamel
Croix rouge
a posté le 01-06-2024 à 19:14
donc Il faut faire confiance à la croix rouge.
Citoyen_H
DE LA TAULE, UNIQUEMENT DE LA TAULE,
a posté le 30-05-2024 à 14:34
rien que de la taule, et immédiatement pour L'ENSEMBLE des responsables de cette ode à la goujaterie, à la crapulerie sans nom qui nous est offerte par la photo illustrant cet article.
Des khomméjes, des ouledes el Hram, des bougnoules de la pire espèce.
Galou, Kaissoune, il i michan.
Bagla t'hizkom, ouwéhid, ouwéhid ya soukattes, ya chléyéke, ya b'garr...............
Galou, nou soume bri bour li doumoucrassie !!!!!
Vous n'êtes bri bour rien, les g3arr, les pingouins.
Il n'y a que le zoullatte qui vous apprendra à marcher droit, en tant qu'humains.
Khafou méne Rabbi ya j7oucha.
Ne venez pas chialer par la suite !!!


bouraoui
la tunisie ne verra jamais la prosperité
a posté le 30-05-2024 à 11:53
des citoyens qu'on ne peut dire que des voleurs et des trafiquant des malhonnettes
horrible dégoutant

BOUSS. KHOUK
bn ! N'EST CE PAS QUE LE PRESIDENT SAID A RAISON
a posté le 30-05-2024 à 05:10
de mener la guerre à touts ses organismes ou associations et leurs responsables , EN VOULEZ VOUS + DE PREUVES !! les sanctions doivent être d'aucune pitié , .
Pitbull
Réponse
a posté le à 09:08
'?a se voit que tu n'as pas lu l'article....
Citoyen_H
AVEZ-VOUS ENFIN COMPRIS, POURQUOI, DANS NOTRE FICHU PAYS,
a posté le 29-05-2024 à 21:10
tout est à reconsidérer, tout est à restructurer, tout est à remodeler, tout est à reconstruire, tout est à rebâtir, en bref, tout est à refaire, dès le début !!!!!!!!!!!!!!!
La chméta, le sabotage, le m'en foutisme, le après-moi le déluge, sont devenus légion, dès le 1er jour d'investiture des "sourréh él m3ize, qui eurent le pouvoir absolu, deux années durant (2011 - 2014).
La première chose à faire, serait d'investir dans des prisons géantes et de libéraliser le Zollate, moyen et mode de communication des plus efficaces !!
Galou, ou ni bri bour lou doumoucrassie !!!!!!!!!!!
Bagla t8izkom, ya 7ayéwouénétte.....


Citoyen de Tunisie
Même rengaine
a posté le 29-05-2024 à 20:05
Nous, tunisiens en majorité, cherchons à être responsables puis plus rien.
Comment ça se fait que des produits de tout genre, surtout des médocs, ne sont pas gèrés par la méthode FIFO et suivis par ordi
Et le pognon !!! il est où
Nad
Scandaleux !
a posté le 29-05-2024 à 19:40
SCANDALEUX ! Révoltant !Quel gâchis, alors que des milliers de tunisiens nécessiteux auraient pu en bénéficier . De quoi perdre confiance en le Croissant Rouge Tunisien . Aucune information ni transparence. Voilà un véritable dossier de mauvaise gestion, d'incompétence et de corruption !
le déçu
J'EXIGE UN PROCES EXEMPLAIRE DES RESPONSABLES DE CE CE GACHIS INNOMABLE§§§
a posté le 29-05-2024 à 16:07
En tant que donateurs réguliers avec ma famille, ET de longue date(celà remonte aux années 70 du siécle dernier), j' exige que le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ordonne un procés en dilapidations de biens publics ,afin que les responsables de ce monstrueux scandale soient condamnés à la plus lourde peine avant d'avoir a rendre compte au JUGE SUPREME
JE remercie "les quatres' vérités,d'avoir dévoilé ce scandale.IL REVIENT MAINTENANT au chef de l'éxécutif de prendre les mesures nécessaires contre les responsables de l'association et de l'autorité de tutelle défaillants pour que nos futures aides ou dons puissent parvenir à qui de droit
FG
Yepta chweya
a posté le à 18:19
Envoyez votre requête à la présidence qui vous répondra quand elle pourra elle est très occupée comme vous le savez en ce moment !
Un lecteur
Il aurait mieux valu les dédier aux tunisiens et tunisiennes en état de pauvreté avancée
a posté le 29-05-2024 à 15:48
Au moins ces ressources aurait servis à quelque chose pour notre pays !
bref un beau gâchis comme tant de choses dans ce pays à la dérive '?'