alexametrics
jeudi 01 décembre 2022
Heure de Tunis : 14:55
Dernières news
Le gouvernement et l’UGTT seraient parvenus à un accord sur les augmentations salariales
14/09/2022 | 11:03
1 min
Le gouvernement et l’UGTT seraient parvenus à un accord sur les augmentations salariales

 

Le gouvernement et l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) se seraient mis d’accord sur une augmentation salariale dans le secteur public et la fonction publique de 3,5%, selon des sources syndicales ayant préféré garder l’anonymat et rapportées par la Tap.

Les mêmes sources auraient affirmé, mercredi 14 septembre 2022, que l’accord qui sera signé concerne les augmentations salariales de 2023, 2024 et 2025, avec comme condition que le versement commence début 2023.

 

Rappelons que cette hausse était le point de discorde essentiel entre les deux parties, selon le propre aveu la veille du porte-parole du gouvernement, Nasreddine Nsibi. Ce dernier avait aussi affirmé que l’accord que conclurait le gouvernement Bouden avec le Fonds monétaire international serait tributaire de celui qu’il conviendrait avec les parties sociales en référence aux négociations avec la Centrale syndicale.

Dans la nuit de lundi à mardi 13 septembre 2022, au terme de la réunion entre la délégation de l’UGTT et les représentants du gouvernement, la Centrale syndicale a annoncé que les négociations avaient échoué pointant du doigt « une proposition surprise » avancée par le gouvernement.

 

I.N

14/09/2022 | 11:03
1 min
Suivez-nous
Commentaires
TAHAR
Trop inutile et superflu comme un goitre
a posté le 15-09-2022 à 15:26
Un hafterich a demandé au poissonnier "dans quels organes la plupart des parasites s'accumulent ?"
Le marchand de poisson a répondu : "dans les organes administratives !"
Flore
De grâce
a posté le 15-09-2022 à 13:28
De grâce épargnez nous ces trompe l'oeil
De grâce pas d'augmentation essayez plutôt d'enrayer l'inflation
De grâce cessez de nous manipuler
Pas d'augmentation......pas d'augmentation
Ne nous prenez pas en otages....
On ne veut pas d'augmentation
DHEJ
3,5% c'est déjà beaucoup...
a posté le 14-09-2022 à 20:46
Il n'y aura plus rien à acheter ...
Tounsi
La honte
a posté le 14-09-2022 à 15:25
Si c'est ça l'accord de l'augmentation salariale je ne peux dire : quand la montagne accouché d'une souris
On se moque du citoyen qui subit des augmentations des prix jamais connues en Tunisie
Les 3,5 % ne suffisent même pas a couvrir l'inflation reconnue officiellement par les autorites
Gaby
Pauvre UGTT !!
a posté le 14-09-2022 à 15:02
L'UGTT rentre dans les rangs et obtient des miettes.
Pauvre UGTT c'est le début de la fin de cette organisation oh ! combien salutaire pour la Tunisie, à moins d'un sursaut de la base pour balayer l'actuelle direction dont le souci majeur est de rester en place le maximum de temps possible.
Hached, Achour.. doivent se retourner dans leur tombe
Un citoyen
Il faut réduire la masse salariale
a posté le 14-09-2022 à 14:06
Et réduire tous ces centaines de milliers de fonctionnaires payés à rien foutre qui grève le budget de l'état et embauches à tour de bras par la Nakbah pour conforter leur électorat voilà le vrai problème de fond tout le reste n'est que spéculation
Petit x
Une augmentation insignifiante, mais...
a posté le 14-09-2022 à 13:03
Y a-t-il une marge de manoeuvre pour le Gouvernement pour faire autrement ?

Certainement aucune, surtout que le FMI l'attend au tournant pour bloquer toute issue, aux négociations en cours qui ne font que s'éterniser, si jamais il continue la même politique de fuite en avant; déjà adoptée par tous les Gouvernements qui l'ont précédé.

A mon avis, le taux des augmentations salariales de 3,5% à conclure entre les deux parties aurait été retenu en fonction de la moyenne de la croissance économique projetée pour le pays pour la période de 2023, 2024 et 2025; chose qui peut constituer un bon compromis avec le FMI par rapport à cette histoire d'augmentation des salaires.

Enfin, peut-être que le pays va ouvrir une petite fenêtre pour respirer un tant soit peu avec l'ouverture des robinets de financement des différents bailleurs de fonds habituels en attendant que les tunisiens se mettent sérieusement au travail pour sortir le pays de cette situation catastrophique.
Ali
Et le SMIG?
a posté le 14-09-2022 à 12:10
Est ce que le SMIG sera augmenté ou non?
Ceci concerne tous les retraités de la CNSS.
Tunisino
L'Ugtt a parfois raison!
a posté le 14-09-2022 à 11:51
Les simples tunisiens, environ 90%, applaudissent certainement toute augmentation de salaires sans se rendre compte que toute augmentation se répercute négativement sur le pouvoir d'achat si elle n'est pas consistante, ce qui est généralement le cas. Les tunisiens oublient souvent que les prix doivent augmenter pour que les employeurs arrivent à payer leurs salariés, publics et privés. L'Ugtt est certainement consciente de cela, mais elle persiste a demander des augmentations tant que l'Etat est mal géré, ce qui est légitime. L'Etat trouve toujours de l'argent pour le gaspiller depuis 2011, alors pourquoi ne pas trouver de l'argent pour les augmentations salariales?! Récemment, il y a eu une consultation et un referendum inutiles qui ont couté à l'Etat les yeux de la tête, le psychopathe Saied ne peut pas alors dire à l'Ugtt que l'Etat est en faillite! Le traitre Ghannouchi a inondé presque à 100% la fonction publique de fonctionnaires, alors il n'a pas pu dire à l'Ugtt non aux augmentations salariales! L'irresponsable BCE à accordé une augmentation spécifique à la présidence du gouvernement en 2011, ce qui a déclenché une boule de neige alors que pays été à genoux. Le comportement de l'Ugtt face à l'irresponsabilité des politiciens n'est que justifié, malgré qu'il est aussi irresponsable.
Indigné
Pension de retraite
a posté le 14-09-2022 à 11:43
Les retraités du secteur privé qui voient de jour en jour et à l'instar du reste des contribuables actifs , mais davantage, leurs conditions matérielles se détériorer voire même basculer dans la précarité.
Un point qui demeure très souvent occulté par les pouvoirs publics, il s'agit de la retraite complémentaire servie aux cadres retraités du secteur privé.
La dite complémentaire indexée sur la valeur du point de base de calcul est bloquée depuis des années. La terrible mécanique pour ces retraités, qui ont trimé durant leur activité, est le nivellement permanent de leur pension.
Dans les communiqués et lors des négociations les retraités représentent le parent pauvre des citoyens ...
'? bon entendeur...
Bizertin
3.5%
a posté le 14-09-2022 à 11:40
un employé qui touche 1000 Dinars touchera 35 Dinars de plus.
1 kg de viande/mois
ou
2 poulets/mois
ou
1 ivresse au bières ou au vin rouge frelaté /mois

L'UGTT devient l'ombre d'elle meme.
Bruno
La vérité
a posté le 14-09-2022 à 11:29
Il aurait été plus judicieux de ne pas augmenter les salaires et de pénaliser la contrebande et la spéculation d'une manière radicale. l'UGTT a poussé le pays vers le chaos en augmentant à chaque fois les salaires et provoquant la dépréciation de la monnaie locale.