alexametrics
lundi 03 octobre 2022
Heure de Tunis : 06:11
Dernières news
La LTDH dénonce les évènements survenus à Sfax lors du spectacle de Lotfi Abdelli
09/08/2022 | 09:55
2 min
La LTDH dénonce les évènements survenus à Sfax lors du spectacle de Lotfi Abdelli

 

La section de Sfax de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) a publié, lundi 8 août 2022, un communiqué dénonçant les évènements survenus dimanche lors du spectacle de Lotfi Abdelli au Festival international de Sfax. 

 

De violents accrochages entre l’humoriste et les agents de sécurité déployés pour sécuriser le spectacle ont eu lieu ce soir-là. Les sécuritaires et leurs syndicats ont réagi à ce qu’ils ont considéré comme une offense à l’institution sécuritaire menaçant de ne plus sécuriser les spectacles qui « portent atteinte au goût public ». Les critiques de l’humoriste envers les sécuritaires et les politiciens ont été très mal prises, bien que dans le cadre d’une prestation comique. 

La LTDH a mis en garde contre une éventuelle transformation des forces de l’ordre en des milices de « la promotion de la vertu et de la prévention du vice ». 

 

L’organisation a condamné, par ailleurs, les communiqués publiés par le ministère de l’Intérieur et la direction du Festival de Sfax estimant que cela a contribué à médiatiser les dépassements commis par les sécuritaires déployés pour sécuriser les soirées du festival. Ceux-ci ont, rappelons-le, tenté d’interrompre à plusieurs reprises le spectacle de Lotfi Abdelli et auraient attaqué le producteur de l’humoriste, selon la version de ce dernier.  

 

La LTD a, également, appelé à sanctionner les contrevenants soulignant son attachement à son droit de défendre les victimes de ce type d’agressions. Le ministère de l’Intérieur a, notons-le, annoncé l’ouverture d’une enquête sur les évènements survenus hier déplorant les attaques de Lotfi Abdelli contre les sécuritaires. 

N.J. 

09/08/2022 | 09:55
2 min
Suivez-nous
Commentaires
cesarios
des rires qui n'amènent que des ..........................
a posté le 10-08-2022 à 08:25
chacun pour soi et rien pour tous, abdelli profite de cette morose situation, il a trouvé l'occasion de verser de l'essence sur le feu, il n'est pas conscient que sa marchandise est pourrie,, il est le seul gagnant, ses grimaces et ses gestes restent archaïques et répétitifs, son humour stagne dans les nullités , aucune recherche fiable et viable , des rires hypocrites et artificiels qui poussent à aggraver nos fléaux et nos fiascos que notre chère TUNISIE les subit depuis une belle lurette, la fin de la récréation est sonnée depuis longtemps, et malheureusement le profond gouffre continue de s'élargir et de s'approfondir et on se contente d'entendre un charlatan qui radote des faux et hypocrites rires qui n'apportent que des malheurs et des misères plus envenimés
Contributeur
Du calme !
a posté le 09-08-2022 à 11:31
La police pense redorer de nouveau son blason en renouant avec ses méthodes répressives du temps de Ben Ali. Elle oublie souvent sa mission essentielle de protéger la population et leurs biens et tente de créer de toutes pièces des ploémiques à ne plus en finir comme si elle était encore et encore au dessus de la loi. Restons vigileants....
MAD
CE N`EST QUE LE DEBUT.
a posté le 09-08-2022 à 10:57
bande de moutons
MH
"'? quoi sert une chanson si elle est désarmée?"
a posté le 09-08-2022 à 10:31
Parole de Julien Clerc dans "Utile". Le nouveau pouvoir veut dresser le peuple à une marche forcée vers la pensée unique comme jadis autrefois. Les artistes auront le devoir de délivrer un seul son de cloche à la gloire du bienfaiteur bien entendu. Préparez vous, un changement radical est imminent.
Arbitre
C'est l'Anarchie...
a posté le 09-08-2022 à 10:22
C'est l'Anarchie dans le pays;
Les derniers événements produits à Sfax le prouvent.....
Les Forces de sécurité sont là pour sécuriser un spectacle de quelque nature qu'il soit;Ils sont responsables de la bonne tenue du spectacle et de tout ce qui se passe EN DEHORS DE LA SC'?NE;
Ce qui se passe sur la scène,du fait de l'artiste ,ne les regarde pas....
Plus tard,il y a des comités de censure,des médias,des organisations et le Public même,pour ovationner ou huer les artistes;Il en est ainsi partout dans le monde.....
Chez nous,les sécuritaires ont l'ouïe branchée sur ce qui se dit sur scène alors que cela ne les regarde pas.
C'est ainsi que l'anarchie naît dans le pays;
Si un comédien ne peut plus s'exprimer librement,alors qu'il joue un rôle,qu'en sera-t-il du simple citoyen lambda lorsqu'il voudra émettre un avis?
Méskinè Tounès.