alexametrics
mardi 28 juin 2022
Heure de Tunis : 19:53
A la Une
Kaïs Saïed limoge les gouverneurs de Sidi Bouzid et de Kébili
25/11/2021 | 17:13
1 min
Kaïs Saïed limoge les gouverneurs de Sidi Bouzid et de Kébili

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a décidé, ce jeudi 25 novembre 2021, par décret présidentiel, de limoger le gouverneur de Sidi Bouzid Mohamed Sedki Bouaoun et celui de Kébili, Moncef Chelaghmia, a indiqué Carthage dans un bref communiqué. 


Mohamed Sedki Bououn a été muté de Jendouba  à Sidi Bouzid, lors du mouvement dans le corps des gouverneurs opéré par Youssef Chahed, le 13 février 2019.

Quant à Moncef Chleghmia, il a été désigné en tant que gouverneur de Kébili par Elyes Fakhfakh, le 3 juillet 2020. 



 

25/11/2021 | 17:13
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
Limoges, capitale de la Tunisie...
a posté le 26-11-2021 à 11:38
Naturellement, vous n'êtes pas dignes de connaître les raisons de ces limogeages, pas plus que celles qui ont conduit aux limogeages précédents, ou celles qui ont envoyé aux oubliettes tel ou tel pauvre citoyen tunisien... Vous n'avez non plus aucun titre à savoir quand prendra fin cette fureur de destitutions sans fin, et sans motivations claires et publiques !
Nous en arriverons à déclarer Limoges comme capitale de cette pauvre Tunisie, qui n'est décidément PAS ma Tunisie !!!
AT
Et quand limogera Kaiis Saied , Kaiis Saied ?
a posté le 25-11-2021 à 19:48
-
Akoubi Ammar
Assainissement de l administration régionale . Purge nécessaire.
a posté le 25-11-2021 à 19:36
C est l heure pour purger le corps des responsables régionaux et locaux et surtout au niveau des délégués et des gouverneurs en procédant à la nomination de compétences jeunes et expérimentées tout en écartant ceux qui ont des appartenances politiques. L affectation dans les régions doit tenir compte de leurs spécificités et de la nature de la formation des personnes choisies( domaines de formation, compétences requises, compétences exigées, qualités humaines etc...). Fini le temps de l appartenance politique, du népotisme, du copinage et des nominations des flagorneurs et des personnalités amorphes qui ne peuvent pas gérer les crises. Les CV doivent être étudiés à un haut niveau et publiés avant la prise de fonction pour permettre à la société civile de les auditer et vérifier la véracité des données. Attention aux diplômes et aux diverses pièces justificatives falsifiées. En ce temps des obscurantistes tout est possible.
Tunisino
Il ne suffit pas de limoger
a posté le 25-11-2021 à 17:39
Il ne suffit pas de limoger, il faut aussi nommer, des compétences patriotes évidemment! Le nombre de gouvernorats sans gouverneurs est actuellement de l'ordre de 10. Saied est vraiment désolant, les tunisiens pour lui ne valent rien!
BOUSS KHOUK
T ' AS SIGNES , TU ASSUMES
a posté le 25-11-2021 à 17:21
tu merdes , tu dégages . /
BOUSS KHOUK
LA REPONSE N'AS PAS MIS TROP DE TEMPS POUR PARVENIR !!
a posté le à 18:51
Par contre ça doit en plus lourd de ce je pensais , là c'est dans le même wagon POUR CHEZ TATA MORNAGUIA , OU ALORS KHALTI LAAOUINA ( très chic face au lac )