alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 15:14
Dernières news
Kaïs Saïed à Leïla Jaffel : nul n'est au-dessus de la loi !
03/08/2023 | 20:32
1 min
Kaïs Saïed à Leïla Jaffel : nul n'est au-dessus de la loi !

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, ce jeudi 3 août 2023, la ministre de la Justice, Leïla Jaffel.

La réunion a porté sur le travail du ministère et le rôle assigné au ministère public pour poursuivre quiconque s'est permis de violer la loi, « en particulier ceux qui cherchent à aggraver la situation se considèrent à l'abri de toute poursuite ».

Kaïs Saïed a souligné que nul n'est au-dessus de la loi et certainement pas « ceux qui se jettent dans les bras de certains cercles à l'étranger ou qui ont des fortunes dont l'origine est inconnue ».

Au cours de cette réunion, le projet de révision de l'article 411 du Code du commerce a également été discuté. Ce projet a été confié à une commission spéciale, qui est sur le point d'achever ses travaux.

 

M.B.Z

03/08/2023 | 20:32
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Larry
ENLEVEZ LUI LES PILES....
a posté le 04-08-2023 à 18:05
Débranchez le !....

Trop c'est trop .....
Hammadi
Paroli paroli
a posté le 04-08-2023 à 17:56
Que du bla bla rien de concret
HEDI
Nous nous faisons massacrer en direct et nous assistons à la scène avec une grande extase !
a posté le 04-08-2023 à 17:29
Tous les Tunisiens regardent fixement comme un lapin devant un serpent.
(Alle Tunesier starren wie ein Kaninchen vor einer Schlange)

Mais pour combien de temps encore ?

Juan
un despote mal éclairé
a posté le 04-08-2023 à 12:11
nul n'est au-dessus de la loi .... sauf le despote qui a piètiné la constitution qu'il a juré respecter.
Houcine
La justice et la loi.
a posté le 04-08-2023 à 11:45
Benveniste soutenait que la langue est un système où rien ne signifie en soi et par vocation naturelle, mais où tout signifie en fonction de l'ensemble.
On peut abonder dans sa thèse en soulignant l'historicité des faits et leurs relations en terme de causalité.
Ainsi, ce qu'il est convenu de nommer Justice est l'institution qui recel ait en son sein des gens comme Bechir Akremi, très haut magistrat, procureur général à Tunis, qui vient de se voir notifier, il etalt temps, son inculpation dans le dossier des meurtres de Belaid et Brahmi.
D'autres sommités de cet appareil ont mis les mains, oarfous les bras entiers, dans les petites combines, les affaires, les prédations, les vols.
Ils ont servi l'agenda islamiste, et beaucoup de ceux-là sont encore actifs et jugent des citoyens, alors que ce sont eux qui méritent d'être au ban des accusés.
Lorsqu'un ministre se fait rappeler les principes, ce n'est pas la personne qui est visée, mais son travail, et le travail de l'institution qu'elle a en charge.
Il y a tant des fripouilles qui n'ont aucun égard pour le citoyen, ni pour les droits des gens, ni pour la loi qu'ils ont mission de dire.
Il y a, aussi, leurs amis et très chers commanditaires auxquels ils ont obéi et exécuté les ordres, qui veillent au grain, et attendent le retour sur investissement.
En plus clair, puisqu'ils les ont rémunérés, ils les tiennent.
Un peu à la manière de ces très démocrates du Front du Salut.
Il y a des vocations qui éclosent chez des individus, hier très occupés à faire leur besogne, qui les transforme, en fait des
activistes, des héros en tête des affiches, des exemplaires à qui l'on donnerait le Bon Dieu sans confession, et qui s'avèrent de petits margoulins, sans probité ni honneur, disposés à se vendre au premier qui paie le plus.
Tout ce beau monde nuisible, ennemi du droit et de la société, mérite d'être poursuivi sans trêve ni répit.
J'entends d'ici les démocrates....
Zarzoumia
L'étourdi
a posté le à 18:19
Le philosophe de la charabia a encore frappé. L'historicité des faits et leurs relations en terme de causalité, quelle formule pour justifier la dérive d'un pouvoir fou. Et la décision de justice qui réintegre les juges limogés et la juge accusée d'adultère injustement mais limogé. En terme d'historicité les boulets sont nombreux mais la charabia et la mauvaise foi refuse de voir. L'esprit de la loi tué par l'esprit du despote pour le plaisir de l'esprit simplet, voilà l'état de la justice dans ce pays.
Oui
Sauf un !
a posté le 04-08-2023 à 09:51
"All animals are equal, but some animals are more equal than others."

George Orwell
Forza
Et ceux au dessus de la constitution ?
a posté le 04-08-2023 à 08:23
.
FALLAG
@Forza: Alles hat sein Zeit!
a posté le à 11:09
Et M. Trump pensait qu'il était au-dessus de la Constitution !
Djodjo
Il me casse les oreilles et les yeux
a posté le 03-08-2023 à 23:03
A force d'entendre les mêmes âneries tourner en boucle.

La Tunisie est devenue un cirque et kais est son clown.
Fares
Le boss ne voit jamais sa bosse
a posté le 03-08-2023 à 22:39
Même ceux qui se jettent dans les bras de Melloni et de Tadjani ou qui nomment un français à la tête du gouvernement tunisien?
SAHLI
La marionnette doit fonctionner toujours et rapidement !
a posté le 03-08-2023 à 21:14
Elle n'a pas le choix, elle doit suivre ce que dit Kaiis Saied, sinon elle subira rapidement le même sort que Mme Bouden.
AMMAR BEZZOUIR
Oh La La, Il y aura bientôt beaucoup de sujets chauds à lire sur BN..
a posté le 03-08-2023 à 21:08
Beaucoup de tunisiens doivent s'habiller chaudement, car Kaiis Saied a léché le sang et est incité à passer en deuxième vitesse...
Citoyenne
Après les politiques et les journalistes vient le tour des hommes d'affaires, logique et attendu
a posté le 03-08-2023 à 21:08
On peut reprocher à KS bc de choses, pas celui de la cohérence dans la destruction et le demantelement des institutions (privées ou publiques), demantelment qu'ils nomment mouhassaba ou nettoyage. Et la "détergente" se charge d'executer le plan. Il parle, dicte, oriente, elle écoute bouche close, ds une position qui dit la soumission et la stupide servitude. Avec, en parallèle, les assertions de KS sur l'independance de la justice. Ou ils ne se rendent pas compte qu'ils se contredisent ou ils prennent les gens pour des idiots.