alexametrics
mercredi 21 février 2024
Heure de Tunis : 00:07
Dernières news
Kaïs Saïed : Arrêtez vos machinations et dites-moi ce que vous voulez !
18/06/2021 | 18:24
1 min
Kaïs Saïed : Arrêtez vos machinations et dites-moi ce que vous voulez !

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a donné un discours, jeudi 17 juin 2021, lors d’une rencontre avec des représentants des Tunisiens en Italie, en marge de sa visite dans ce pays voisin. 

 

Le chef de l’Etat a réitéré sa disposition au dialogue, rappelant encore une fois que cela ne peut se dérouler comme c’était le cas en 2013 et 2014. 

« Je ne suis pas prêt à dialoguer avec ceux qui ont volé les acquis du peuple tunisien (…) Nous sommes en 2021 et non en 2013 ou 2014. Jamais je n’accepterai de conclure des accords dans l’ombre. Le plus important est de réaliser les attentes du peuple tunisien. Et je le ferai. Et jamais je ne conclurai aucun marché (…) Que voulez-vous in fine ? Où allez-vous ? Vous ne faites que détruire l’Etat ! J’ai passé des heures à discuter avec des gens qui ne maitrisent que l’art de la manipulation. Dites-moi clairement et dès le début que vous n’êtes pas d’accord avec moi, vers quoi vous souhaitez aller. Les gens n’ont malheureusement pas tiré de leçon du passé. Examinez un peu l’histoire. La vie n’est que moment et position », a-t-il martelé.

 

Le président de la République a, par ailleurs, annoncé la création d’un nouveau consulat à Bologne dans la région d'Émilie-Romagne en Italie. 

 

N.J. 

18/06/2021 | 18:24
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Manque de civilité.
a posté le 20-06-2021 à 08:31
A lire les condensés de petitesses et de vulgarité, le manque de respect dans des adresses directes au Président, on comprend qu'il y a des gens qui manquent de civilité et ignorent ce qu'est la démocratie.
Certains lui demandent d'agir, d'autres lui commandent de partir.
Or, la plus belle constitution du monde a logé tout le pouvoir ou presque au Parlement, faisant du Chef de l'Etat une figure presque symbolique....
Ceux qui nous parlent de dialogue de 2013 qui nous aurait épargné d'une guerre civile font une lecture qui les arrange. La question qu'ils laissent de côté est celle de celui où ceux qui voulaient cette guerre, et qui l'ont déclenchée par la terreur et les assassinats.
S'ils y prêtent attention, ils verront pourquoi certains ont déplacé la guerre au sein de Parlement après avoir accepté le dialogue.
Maintenant que la guerre du parlement a satisfait leur attente, au moins provisoirement, ils ont organisé la guerre contre carthage.
Non point, pour dialoguer mais pour vaincre. Et, s'il le fallait on brûlera carthage.
Or, il se trouve encore un Chef qui refuse de se rendre. On déploie des moyens et on avance. L'objectif est de forcer le Palais.
Ceux qui ont permis aux islamistes de s'en sortir par le dialogue et sans payer le prix de leurs forfaits d'alors
se prennent pour des héros intouchables.
C'est vrai qu'on leur a décerné un Nobel.
La belle affaire.
L'Europe distribuant les bons points ou les brevets de civilité aux indigènes en manque de tout.
On croirait revivre ou vivre une époque qu'on pensait révolue.
Franchement.
'? quel moment le Nobel a récompensé un homme une femme politique original?
Ho Chi Minh, Mao, Fidel, un leader africain Boumedienne... Non.
Il n'y a pas de quoi se vanter.
La valeur d'un homme, d'un leader, d'un mouvement politique se mesure à l'aune du crédit accordé par le peuple.
C'est le fondement de la démocratie.
Et, à cette aune, personne ne fait le poids face à Kais Saied. Ni en probité, et cela a son importance à mes yeux.
Alors, vous qui avez le verbe haineux, la vulgarité congénitale, continuez vos délires.
Tunisien de Washington
Monsieur le Président, démissionnez svp
a posté le 19-06-2021 à 16:34
Personne ne comprend ce que vous dites y compris vous même.

Merci de partir sur les pointes des pieds si vous êtes vraiment honnêtes.

Vous avez évalué toute votre vie des étudiants.

Aujourd'hui, les tunisiens vous ont évalué: vous avez échoué.
Lol
Observateurs aveugles
a posté le 19-06-2021 à 14:49
Le poste de président de la République est totalement inutile en dehors de la diplomatie et de la gestion d'une guerre militaire.
Même avec ses acrobaties constitutionnelles, il ne peut que bloquer quelques nomination et quelques loi.
Au lieu d'avoir des analyses qui pointent un gouvernement défaillant et un parlement qui ne vote plus de lois en dehors des prêt, on s'amuse à analyser les discours inutiles de KS et on tombe dans le populisme.
Même s'il était le meilleur président au monde, il ne peut rien faire avec cette constitution.
Il faut bien croire que les tunisiens avec un qi décent ont quitté ce pays depuis un moment...
Forza
C'est simple
a posté le 19-06-2021 à 13:22
Respectez la constitution et concentrez-vous sur vos prérogatives, ni plus ni moins.
In Vino
Excellent
a posté le 19-06-2021 à 12:59
Il est ce qu'il ne sont pas. C'est vrai pourquoi un dialogue (combine), ils n'ont qu'à nous dire ce qu'ils veulent en toute transparence.
Mike Kim
Amender la constitution ?
a posté le 19-06-2021 à 11:36
Le régime en Tunisie est essentiellement parlementaire, avec des prérogatives limitées à la présidence de la république (défense nationale, diplomatie'?'). C'est un régime moderne et il n'est pas mauvais. Mais il est un peu fragile, voir la 4ème république en France. Il a besoin d'ajustements.
Actuellement, il y a un problème au parlement : des partis plus ou moins représentatifs, pas très honnêtes, font ce qu'ils veulent'?' Et il devient nécessaire et urgent de limiter le rôle des partis dans le fonctionnement de cette assemblée.
De plus, les électeurs forment, à peu près, une population tripolaire, avec trois pôles antagonistes :
'?' 24 % des électeurs votent à un premier parti et jamais au second,
'?' 16 % des électeurs votent à un deuxième parti et jamais au premier,
'?' Le reste, soit la majorité des électeurs, ne votent jamais à ces deux partis.
Donc une piste sérieuse serait d'adopter un scrutin plurinominal majoritaire à trois tours aux élections législatives.
On en reparlera !
cesarios
ce que le peuple veuille....................
a posté le 19-06-2021 à 10:24
Ce que les TUNISIENNES et les TUNISIENS veuillent, soyez franc et explicite sur toutes vos constatations qui sont interprétés comme des tractations et des bobards ,passez à l'action avec courage et sans aucune hésitation selon les procédures du destour , de l'institution nationale de la sécurité , et de la justice, et de cesser de déclarer au peuple tout ce qui est vague et perturbe son vécu politique, faire face et affrontez avec courage les députés de l'ARP et exposez votre vision et votre manière de concevoir la gouvernance de notre TUNISIE, s'ils refusent votre thèse, donnez la voix au peuple selon la légalité démocratique, c'est le seul et l'unique qui a le pouvoir de trancher une fois pour toute
Ahmed
Un peu plus de clarté Monsieur le Président
a posté le 19-06-2021 à 10:08
Pas de discours circonlocutoire.
@Saied
Dégage : voilà ce que les tunisiens veulent
a posté le 19-06-2021 à 08:09
Tout le monde s'est rendu compte que tu n'as pas les compétences pour diriger la Tunisie .
Aucune expérience ni expertise ni projet .
Nous doutons de ton état de santé ( psychique) : beaucoup de médecins le confirment .

Crise sanitaire : des tunisiens qui meurent tous les jours .
Crise économique : les entreprises ferment et déposent leur bilan.
Crise sociale : des jeunes et des moins jeunes ne trouvent pas du travail.
Précarité : plus de 90 % des tunisiens vivent dans la pauvreté.

'?a fait deux , Said n'a strictement rien fait voir au contraire il est colérique et incompréhensible.
Pas de projet , pas de vision .

Merci de de démissionner dans tes moments de lucidité
Lectrice
President des ignorants
a posté le à 15:16
"Tout le monde s'est rendu compte" Desolee mais c'etait evident des le depart. On n'apprend pas en corrigeant des copies a la fac et en cumulant clopes et capucins. Il semble juste que c'etait la parfaite marionnette a mettre en place.
Tunisie libre et souveraine
Osons !
a posté le 19-06-2021 à 02:21
Pourquoi ne pas croire que le président et la Lionne Abir prenne en main les choses et laisse de côté leur différent jusqu'à la modification de la constitution, UN référendum puis de nouvelles élections avec de nouvelles lois électorales ?
Fares
Le tiercé gagnant
a posté le 18-06-2021 à 21:49
Arrogance, ambiguïté et médiocrité. Il en a vraiment marre.
Mêmepaspeur
A l'impossible nul n'est tenu
a posté le 18-06-2021 à 21:17
Ce qu'ils veulent ?
Au choix :
Tout et son contraire. . .
Démontrer la quadrature du cercle. . .
Découvrir la recette du beurre en broche. . .
Trouver le trésor caché dans le désert par les islamistes. . .
Il serait plus réaliste de viser la normalisation. . . avec les îles Fidji !
Et pourquoi pas établir des relations diplomatiques avec le Groenland. . .
MPP.
CONMPP
Connard @MPP
a posté le à 09:01
Hé ***de @MPP,ce que l'on veut,c'est qu'il respecte notre Constituion de 2014,tu sais,celle que tu n'as jamais tenu entre les mains,esprit roumi comme tu es,Ah tes profs n'avaient pas tort lorsqu'au Conseil,ils s'accordaient tous à dire à ton sujet:
Même pas peur,plus con tu meurs!
Mêmepaspeur
Pov'CONMPP
a posté le à 15:32
Plus con que CONMPP y a pas !
Mamout
Un vrai Président!
a posté le 18-06-2021 à 20:34
Ce que nous voulons de vous Monsieur le Président, eh ben voici quelques suggestions.

-Etre le président de tous les Tunisiens. Un président rassembleur, disponible, modeste et accessible à tous sans exclusion, sans dogmes et sans préjugés...

-Améliorer votre communicatiion grace à un langage compréhensible et un discours cohérent qui permettent à vos idées d'être comprises, assimilées et partagées par le plus grand nombre des TN dans toutes les régions du pays...

-L'organisation d'une conférence de conciliation nationale pour une stabilité politique et une cohésion sociale avec la participation de TOUTES les mouvances politiques, académiques et les organisations nationales...

-Un projet (réaliste et réalisable) de sauvetage de l'économie nationale, d'assainissement des finances publiques et de relance du développement et de l'investissement...pour les 10 années à venir.

-La création d'un tak force sous vos ordres avec la participation de l'intérieur, l'armée et les spécialistes pour mettre au point une stratégie nationale de lutte contre la violence et le crime organisé...

- Une vision claire et des propositions concretes pour la réforme des institutions (constitution, loi éléctorale, loi sur les partis, système politique...) à discuter avec le Parlement, les partis représentés à l'assemblée et quelques autres et les forces vives de la nation...afin de parvenir à un projet à soumettre au peuple par référendum...

-Donner éspoir en l'avenir et confiance en ses moyens à la jeunesse Tunisienne, ainsi qu'au entrepreneurs et tous les créateurs et leur assurer une place de choix dans la reconstruction du pays et la réforme de ses institutions...

Je suis sur Monsieur le Président de la République que vous en avez bien d'autres idées et bien meilleures pur la relance de notre Nation sinistrée et en détresse...



ourwa
@ Nous voulons que vous demeuriez notre Président jusqu'en 2024, M. Le Président!
a posté le 18-06-2021 à 19:42
" Que voulez-vous in fine ? Où allez-vous ? Vous ne faites que détruire l'Etat ! " s'dresse K.S. ...à qui, justement? il ne le dit pas, peut être par timidité, par manque de franchise ou par manque d'arguments ? " Vous ne faites que détruire l'Etat ! " ...il aurait pu ajouter, et que vu sa manière de présider SA république le prouve depuis 1 an et demi :" Car l'Etat, c'est moi!"...
" Le plus important est de réaliser les attentes du peuple tunisien " Comment? avec quels pouvoirs ? en vertu de quelle constitution...qu'il manipule à sa guise, selon sa cuisine politico-égoïste du moment comme une épice quelconque à la merci de n'importe quel cuisinier de malheur disposant d'un chaudron diabolique ? Comme si la destruction du pays par nahdha depuis 2011, montée en intensité depuis 2019 ne suffisait pas, il nous a fallu, de surcroit, supporter l'huile incendiaire jetée par M. K.S. sur le brasier islamo-fasciste de nahdha et de ses mercenaires, tunisiens !...N'empêche, K.S. est le Président de la république tunisienne, élu au suffrage universel en 2019, personne ni aucun parti ne peut contester cette légitimité. Il faudrait donc le supporter, ainsi que son alter égo, nahdha, jusqu'en 2024, date des prochaines élections; nahdha et ses satellites, ainsi que lui, ne sortiront pas par la petite porte...mais par le soupirail de la cave.
mansour
Pourquoi l'honnêteté ne paie pas en politique chez les tunisiens arabisés depuis 2011
a posté le 18-06-2021 à 19:21
l'honnêteté paye en politique comme au Danemark et pas pour un peuple soumis et corrompu par les petrodollards islamistes de l'idéologie islamiste des freres musulmans salafistes du Qatar, Erdogan et Obama+Joe Bidon+Soros
Mais le tunisien avec 4000 ans de civilisation n'est pas naïf et sait que l'honnêteté, la compétence, l'efficacité et la volonté patriotique en politique de Madame Abir Moussi et le Président Kais Said sauveront la Tunisie des griffes de la dictature des islamistes freres musulmans d'Ennahdha et Rached Ghannouchi
A.
M. KS sait des choses mais il ne veut pas parler. Alors parlez vous aussi M. KS
a posté le 18-06-2021 à 18:55
Monsieur le président KS.
Dite au peuple ce que vous avez à dire. Vous semblez connaitre des choses alors dites les et arretez les discours.
Le gourou on connait son traffic, on sait qu'il manipule le système. C'est une des personnes les plus détestée en Tunisie. Mchihci est la 2ème personne la plus détestée en Tunisie.
Alors soit vous avancez et vous dites ce que vous savez ou bien taisez vous.
Vous dites pas comme en 2013, dites ce que vous voulez de différent, dites le au peuple, c'est le peuple qui vous a élu et non l'UGTT ni le gourou ni le parlement.
On est fatigué de tous ces discours du gourou, mchichi et vous. Taisez vous c'est mieux comme ce qu'a fait M. Mbazaa lorsqu'il était président, le monsieur ne parlait plus et il est parti tout propre.
On sait que le gourou veut la destruction de la Tunisie, Mchichi veut plaire au gourou et vous alors qu'Est ce que vous voulez?