alexametrics
mercredi 29 mars 2023
Heure de Tunis : 11:18
Dernières news
Juste avant son limogeage, Jerandi appelle son homologue syrien
07/02/2023 | 19:36
1 min
Juste avant son limogeage, Jerandi appelle son homologue syrien

 

A peine une heure avant l’annonce de son limogeage par le président de la République, le ministre des Affaires étrangères Othman Jerandi a posté un tweet, mardi 7 février 2023, indiquant qu’il avait appelé son homologue syrien.

Othman Jerandi précise qu’il a fait part à son homologue de la compassion et de la solidarité de la Tunisie avec la Syrie. Il indique qu’il a coordonné avec lui à propos de l’aide humanitaire de la Tunisie ordonnée par le président de la République pour consolider les efforts de la Syrie pour faire face aux répercussions du séisme. 





S.H


07/02/2023 | 19:36
1 min
Suivez-nous
Commentaires
retraité
l n'a fait que son devoir humanitaire
a posté le 08-02-2023 à 09:54
pendant que le peuple syrien vit une situation dramatique par les tremblements de terre dans le nord du pays ou on dénombre plus de 2000 victimes et plusieurs centaines milliers de blessés et sans abris avec un climat de froid et de neige c'est la moindre des choses d'appeler son collègue syrien de lui présenter ses condoléances et de lui assurer une aide d'urgence de la Tunisie devant cette catastrophe naturelle sans précédent ce qu'ils ont fait tous les dirigeants arabes qui ont boycotté le pouvoir actuel syrien à commencer par l'?gypte qui a envoyé 6 avions chargés d'aide militaire et l'Arabie Saoudite qui a établi un pont aérien entre Damas et Ryad pour acheminer de l'aide aux sinistrés frères syriens et après tout le régime actuel a fait beaucoup de mal à son peuple pendant la guerre civile qui a duré 10 ans i mais il n'a rien fait de mal à notre pays .
Chanchan
L'erreur monumentale.
a posté le 07-02-2023 à 22:27
Le défaut connu des tunisiens est celui d'écouter un seul côté et rarement le vis-à-vis.
Abel Chater
Son frère syrien le Saffah Fayçal Mokdad, lui porte bonheur.
a posté le 07-02-2023 à 21:54
Maintenant, le rampeur à quatre, Othman Jerandi, devrait téléphoner à ses autres frères ennemis de la démocratie dans le monde arabe, ceux d'Egypte, des Emirats et des Saoudiens!!!
Il se pourrait qu'il l'imposeraient au président putschiste Kaïs Saïed, par la force. Sinon, il devra quitter pour la France, comme tous les pions du coup d'Etat, de son espèce.