alexametrics
dimanche 16 mai 2021
Heure de Tunis : 13:46
Dernières news
IVD : Le ministère de l'Intérieur refuse de nous communiquer les archives
14/11/2016 | 23:18
2 min
IVD : Le ministère de l'Intérieur refuse de nous communiquer les archives

L’Instance Vérité et Dignité (IVD) exige une réunion à huis clos avec la commission des martyrs et blessés de la révolution et de la mise en œuvre de l’amnistie générale et de la justice transitionnelle, a souligné, lundi 14 novembre 2016, la présidente de l’Instance Sihem Ben Sedrine.

"Une telle réunion devrait se dérouler à huis clos pour préserver le secret professionnel et la vie privée des victimes", a-t-elle ajouté au cours d’une réunion avec les membres de la commission des martyrs et blessés de la révolution, tenue à l’Assemblée des représentants du peuple et consacrée à la présentation du rapport de l’IVD pour l’exercice 2015.

La présidente de l’IVD a affirmé que cette rencontre sera l’occasion de présenter les témoignages des victimes qui avaient déposé leurs dossiers auprès de l’Instance et de répondre aux "rumeurs" sur des présomptions de corruption, diffusées par des membres démissionnaires ou limogés de l’IVD.

 

Interrogé sur la lenteur de l’Instance dans le traitement des dossiers, le président de la commission d'arbitrage et de réconciliation au sein de l’IVD, Khaled Krichi, a imputé la responsabilité de ce blocage au ministère de l’Intérieur dans la mesure, a-t-il dit, où le département s’oppose, catégoriquement, à la remise des archives nécessaires relatives aux violations et dépassements. "Sans archives, l’IVD ne peut pas avancer", a prévenu le président de la commission.

 

Intervenant, le député Ali Ben Salem (Nidaa) a appelé la présidente de l’Instance à tenir une conférence de presse pour éclairer l’opinion publique sur les origines du conflit au sein de l’IVD. Un an déjà, l’Instance a tenu quelque 1938 séances d’audition dont 351 séances urgentes réalisées par des équipes composées d’experts juridiques sociaux et psychologiques.

 

Selon une étude réalisée par l’IVD, 84% des victimes qui ont déposé des dossiers auprès de l’instance cherchent la redevabilité et 75% d’entre eux réclament que la vérité soit dévoilée.

 

14/11/2016 | 23:18
2 min
Suivez-nous

Commentaires (6)

Commenter

Tounes Aziza
| 15-11-2016 22:48
SBS veut rendre justice aux martyrs et aux blesses de la révolution de la BAROUITA. C'est votre coup d'état soutenu par l'étranger avec les traîtres comme SBS, les NAKBA, CPR'...... Ce sont ces personnes qu'il faudrait interroger,*** SBS la traitre avec ses collaborateurs NAKBAOUIS, on vous connaît très bien SBS vous avez ruiné le pays, trop boulimique, et vous ne jouissez d'aucune sympathie, allez quémander de l'argent auprès de vos amis NAKBAOUIS ceux ci ils en ont énormément ils ont vide les caisses de l'état.
Merci a la démocratie des traîtres, des assassins, des voleurs et des sans scrupules!!!!!!!

pit
| 15-11-2016 14:15
...on ne confie pas d'archives à des traîtres à la patrie !

Indigné
| 15-11-2016 09:18
Quand je vois ce qu'elle fait en toute impunité, je me dis que c'est bien dommage que ben ali ne soit plus la!

Halim
| 15-11-2016 08:57
Ennahdha, Marzouki, SBS et LPR sont de retour en force...Elections bidons!!!!

Givago
| 15-11-2016 07:36
On a besoin d'un Trump ou d'un poutine dans ce maelström,pour mettre aux pas tous cesincapables,incultes,vauxriens,magouyeur non instruit,non cultivé,et non respectueux au fondement même du pays et ceux qu'ils l'ont construit.

Angel
| 15-11-2016 03:15
Comment cette ***** ose-t'elle encore ouvrir la bouche quand on voit le déni de justice qui s'affiche dans le pays à propos de l'assassinat de Lotfi Naghd???
A VOMIR!!!!!!!!!!