alexametrics
mardi 16 avril 2024
Heure de Tunis : 12:36
Tribunes
Ites - Préserver et renforcer notre sécurité énergétique
22/02/2024 | 14:48
1 min
Ites - Préserver et renforcer notre sécurité énergétique

  

Au cours de la dernière décennie, le déficit énergétique n’a cessé de s’accentuer avec des répercussions négatives sur le bon fonctionnement de l’économie mais également sur l’indépendance – voire sur la souveraineté – énergétique de notre pays, et ce dans un environnement en bouleversement à l’échelle nationale, régionale et internationale.

En complément et en soutien de « la stratégie du secteur de l’énergie à l’horizon 2035 », adoptée par le Conseil des Ministres du 11 avril 2023, l’Institut Tunisien des Etudes Stratégiques vient de publier un policy paper intitulé : « Préserver et renforcer notre sécurité énergétique »

Ce document d’orientation stratégique se décline en trois parties : (1) un diagnostic de la situation présente, (2) des mesures opérationnelles à engager d’urgence et (3) des réformes à effet moins immédiat mais à déclencher en même temps que ces mesures d’urgence.

Le diagnostic du secteur de l’énergie fait ressortir les vulnérabilités, les difficultés et les obstacles de toutes natures qui ont détérioré le système énergétique en Tunisie et continuent à l’entraver. Certains aspects justifient des interventions d’urgence à accompagner par des actions à entamer sans délais et, d’autre part, le lancement d’actions et la prescription de mesures dont l’effet est à court et moyen termes et qui sont à initier dans les plus brefs délais afin de positionner le secteur tunisien de l’énergie sur la bonne voie en vue de préserver et de renforcer la sécurité énergétique du pays.

L’étude et son résumé sont consultables au lien suivant : https://www.ites.tn/post/65c0dbcf66de33898e743636

 

 

22/02/2024 | 14:48
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Agatacriztiz
Et si on de bougeait un peu les fe...s
a posté le 23-02-2024 à 10:50
Il n'y a pas besoin d'un rapport de 64 pages pour nous dire qu'il y a assez de soleil, de vent et d'eaux chaudes souterraines exploitables en vue de résorber partiellement voire totalement notre déficit énergétique (surtout celui d'origine thermique).
D'autres pays remplacent les énergies fossiles par des energies renouvelables à pas de géant (Maroc, Espagne, Nouvelle Zélande, etc.)
Alors, pourquoi ne pas établir ou consolider des relations de coopération avec ces derniers en vue de profiter de leur expérience au lieu de se contenter d'établir des rapports exhaustifs et de rester, pour le bonheur de certains adeptes de l'économie de rente, à constater les dégâts ou à
courir et s'aplatir derrière le FMI, la Banque Mondiale et autres vautours de la finances qui ne demandent que ça.
Tunisino
Bon pour rien
a posté le 22-02-2024 à 18:09
L'Ites, théoriquement destiné à rendre la Tunisie un pays avancé à travers des études stratégiques qui doivent encadrer le pouvoir, s'est transformé en une blague où se gaspille l'argent des sinistrés tunisiens pour payer des handicapés mentaux!