alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:47
Dernières news
Hospitalisé, le député Mustapha Ben Ahmed privé de sa prise en charge
26/10/2021 | 14:19
1 min
Hospitalisé, le député Mustapha Ben Ahmed privé de sa prise en charge

 

Le député et leader du parti Tahya Tounes, Mustapha Ben Ahmed a été privé de son droit aux soins, selon une publication Facebook du 26 octobre 2021.

« Monsieur le ministre des Affaires sociales, avant de devenir député, j'ai passé 40 ans à travailler à la régie du tabac et des allumettes tout en payant mes cotisations auprès de la CNRPS et de la CNAM », a-t-il écrit.

« Étant hospitalisé, je n'accepte pas que la CNAM me prive de mon droit aux soins quelles qu'en soient les raisons », a-t-il poursuivi.

 

Enfin, Mustapha Ben Ahmed a demandé de ne pas politiser l’affaire, sûrement en guise de réaction au communiqué émis par le ministère des Affaires sociales à la date du 20 octobre 2021.

 

 

« Dissociant le politique de l’humanitaire, le président de la République a autorisé, hier soir, la prise en charge de Hajer Bouhlel et d’une autre députée gelée dans l’attente de trouver une solution définitive à la situation actuelle », avons- nous lu dans le communiqué.

Pour rappel, l’article 38 de la Constitution précise que tout être humain a droit à la santé. « L’État garantit la prévention et les soins de santé à tout citoyen et assure les moyens nécessaires à la sécurité et à la qualité des services de santé. L’État garantit la gratuité des soins pour les personnes sans soutien ou ne disposant pas de ressources suffisantes. Il garantit le droit à une couverture sociale conformément à ce qui est prévu par la loi », poursuit le même article.

 

S.G

26/10/2021 | 14:19
1 min
Suivez-nous
Commentaires
'?lu de la république française
Celui où celle qui dit la vérité en tunisie ne sera jamais le bienvenue en tunisie
a posté le 27-10-2021 à 11:49
il vont tous tomber malade, j'ai écouté la veuve de Mr Mohamed brahmi sur une station de radio, j'ai trouvé cette femme très sincère, elle dit la vérité, elle parle d'une députée atteinte d'une maladie grave, Mr Kaïs Saïed a répondu favorablement à cette députée, j'ai eu l'occasion d'envoyer une lettre recommandée à ghannouchi à propos d'un citoyen tunisien atteint d'une maladie du même genre malgré l'envoi de la lettre recommandée avec accusé de réception, départ de la lettre de france le 18 /11/2019 arrivée en tunisie le 25/11/2019
distribuée le 26/11/2019 au destinataire numéro de la lettre RK479139384FR, jusqu'à aujourd'hui je n'ai jamais eu de suite ou de réponse, je suis d'accord avec Madame brahmi ghannouchi est un vrai traître pour la Nation Tunisienne, des fois je me dis, s'ils étaient à ma place ces traîtres ils mettront le feu dans mon pays d'origine, mais moi ANA ASSIL TOUNISI et je suis l'héritage de BOURGUIBA Rahimahou ALLAH, Mr le président de la république Tunisienne je vous demande une seule chose soyez prudent, vigilant la Tunisie et le peuple tunisien a besoin d'un homme comme vous droit dans ses bottes, je sais très bien en Tunisie celui où celle qui dit la vérité il ne sera jamais le où la bienvenue, les corrompus sont soutenus par certains où certaines juges
Maryem
Le minimum a prevoir
a posté le 27-10-2021 à 09:23
Puisqu il sagit de cigarette et de la RNTA,la premiere chose a faire c est de privatiser ce gouffre de corruption...la deuxieme c est d interdire a toute production cenematographique ou televisee de faire figurer des fumeurs de cigarette ou de chicha ...car elle banalise le tabagisme et allourdie les depenses de sante...Pour revenir a Mustapha Ben Ahmed,le prendre en charge pour soins medicaux dans un hopital public ne doit pas poser de problemes ...rien a voir avec les dix ans du reigne de la mafia sur le parlement ARP..
Bechr
le citoyen fait la société
a posté le 27-10-2021 à 09:14
Si la dignité et les droits d'un citoyen ne comptent pas. Alors, les droits de tous les citoyens sont menacés. On ne sait pas à qui le tour la prochaine fois.

C'est pourquoi, pour sortir du sale pétrin, il conviendrait de rendre justice à qui de droit.

L'administration, dont la mentalité nécessite une réforme profonde, doit absolument apprendre à respecter tous les citoyens , en particulier leur droit à la santé et à la vie, elle se respecte elle même ainsi. On ne devrait pas attendre l'intervention du Président dans ce genre de situation.

Al 3adl assas al imrane. ( dixit Ibn Tounes: Ibn Khaldoun )

A noter que la plupart de mes commentaires précédents ont été en défense des mesures du 25 Juillet 2021.
Forza
Un autre crime
a posté le 27-10-2021 à 06:06
Comme celui de Mme Bouhlel. Saied doit dissoudre le parlement pour permettre aux gens d'avoir accès a leurs soins, c'est un crime de priver les gens de leurs soins.
Hermès
Changer de couleur !
a posté le 26-10-2021 à 20:01
Il est temps de changer de couleur !
Le carnet blanc ou bien le jaune n'est ce pas ?
Assez de policlinique payé aux frais de la princesse !
ABC
@BN .... sognez votre traducion
a posté le 26-10-2021 à 18:42
Quand on traduit on le fait en correctement ...
Dans le cas de figure "Goumreg Eddokhane" veut dire la RNTA et non un débit de tabac.
Comment selon vous un détenteur d'un débit de tabac pourrai cotiser à la CNRPS ? Au moins s'il avait parlé de CNSS !!!
Faites un effort au moins ...


BN : Merci d'avoir attiré notre attention
Alya
Merci ABC
a posté le à 00:25
Je n ai pas compris , et c est vérifié que si mostafa parlait bien de cnrps donc merci pour la traduction
ADN
Conseil
a posté le 26-10-2021 à 16:50
Il faut arrêter de fumer le cigare cubain à plusieurs centaines de dinars pièce et votre santé et vos finances seront sûrement dans un meilleur état.
retraté
je comprends pas ce qi se passe dans le pays
a posté le 26-10-2021 à 16:23
des députés qui n'arrivent pas à se soigner aux frais de la CNAM parce qu'ils ne sont pas des salariés de l'Etat ils ont une indemnité de député pour une période donnée on voit que depuis le président de la république a suspendu le parlement et leurs indemnités les députés crient sur tous les toits qu'ils n ' ont pas les moyens de soigner est ce qu'ils n 'étaient pas avant salariés ou de professions libérales ou retraités qui cotisaient à la cnss ,à la cnrps et par conséquent à la cnam ? même s'ils sont très pauvres et ils doivent être soignés dans les hôpitaux publiques s'ils trouvent des places libres comme les centaines milliers de citoyens très pauvres qui se soignent dans les hôpitaux publics avec la carte d' accès à l'hopital public il faut voir les centaines des citoyens malades se ruent chaque matin à l' ouverture des hôpitaux publics et leurs services d'urgence sont débordés matin et soir .
Alya
Merci retraite
a posté le à 16:59
Vous et moi, connaissons les lois qui régissent le système de prise en charge sociale, cnam indigence etc... je me suis apercud ces derniers temps , et en lisant le forum de BN que beaucoup de tu.isiens pensaient qu on pouvait mourir e. Tunisie sans acceder a des soins spécifiques. Il est temps que des émissions de télévision organisent des séances d information sue ce sujet.
halasneb
Au pays des
a posté le 26-10-2021 à 15:46
1-Allez voir qui sont les mieux servis par la CNAM: vous découvrirez que les agents cnss,cnrps et proches.c'est tout simplement leur butin.
2- Comparé à une société fermée ses agents continuent à être pris en charge par la CNSS surtout pour bénéfices en soins. Il y a texte sur ce sujet, comment se fait il que l'UGTT fait la sourde oreille et que si Ben Ahmed l'ignore. La solution ne nécessite aucune intervention des autorités sauf si on veut créer des héros .
mansour
En majorités les tunisiens n'ont aucune sympathie
a posté le 26-10-2021 à 15:43
pour de tels députés et hommes politiques qui ont gouvernés durant 11 années de destruction et corruption Rached Ghannouchi-Ennahdha, Mustapaha Ben Ahmed, Ridha Belhaj, Samir Taieb, Tartour Marzouki, Seifedine Makhlouf, Samira Chaouchi-Oussama Kehlifi-les freres Karoui, Youssef Chahed et tant d'autres
Akoubi Ammar
Où sont les responsables de l hôpital et de la CNAM
a posté le 26-10-2021 à 14:47
C est la faute du directeur général de l hôpital et du PDG de la CNAM qui n ont pas appliqué la législation en vigueur. Sieur Mustapha Ben Ahmed en sa qualité de retraité avant celle d élu à droit à la prise en charge des soins selon les textes en vigueur. Il a suffi de bien lire ces textes et les interpréter correctement pour éviter ce mauvais traitement d un agent public qui a servi son pays. Les responsables incompétents des organismes sociaux ont failli plusieurs fois à leurs responsabilités et géraient les entreprises de leur tour d ivoire.
AB
Besoin de soin
a posté le 26-10-2021 à 14:45
Chaque être humain à besoin des soins qu'il soit voleur, corrumpu, pauvre ou riche.
Le président vous viendra à votre secours... sauf si vous aviez sur votre compte banque suffisament pour vous soigner sans léssé vos proches ..!!
DIEHK
Tu n'as pas lu l'article de MBAhmed
a posté le à 15:33
Et parler pour dire des conneries ! C'est le comble.
MBH a écrit sur son mur "Facebook" pour les non drogués des com que:
Quand il avait son débit de tabac, il a cotisé durant 40 ans ! Vous avez compris ou NON ?
C 1 retraité et a le droit aux soins gratuitement à l'hôpital ou clinique !!!
Ce n'est pas qu'en tant que gelé par plus gelé que lui qu'il perd ses droits, il cotise en tant que député aussi ! Donc pas plus d'explication !
La constitution lui garantie ses "Droits Sociaux" et pourquoi traiter les gens de riches ou pauvres, la constitution de l'âne dit : Que tout Tunisien a droit aux soins!!!!
Pourquoi se compliquer la vie, le traiter de riches et toutes sortes d'âneries de ce genre ? Monsieur ..CD
DHEJ
Du GOUMREG à l'ARP...
a posté le à 16:09
Ca en dit long...
DIEHK
Vous êtes dur.....
a posté le à 16:29
Vous êtes dur mon cher DHEJ ! ! !
DHEJ
Mais alors qu'a fait ce député...
a posté le à 15:26
Pour que tout tunisien indigène ou riche soit pris en charge pour être soigné?

Il n'a rien fait saut magouiller pour créer le parti TAHYA TOUNES.

Maintenant il est sans emploi quoi un INDIGENE!

Tout de meme, je lui souhaite un prompt rétablissement.