alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 14:47
Dernières news
Hichem Skik à propos du Massar : La situation est catastrophique dans ce parti !
04/04/2019 | 14:45
1 min
Hichem Skik à propos du Massar : La situation est catastrophique dans ce parti !

Une conférence de presse a été organisée aujourd’hui, jeudi 4 avril 2019, à Tunis, par des militants de l’initiative « Al Masaryioun li Tashih Al Massar ».

 

Lors de son intervention, l’universitaire Habib Kazdaghli a estimé que lui et les membres de cette initiative politique représentent les vraies valeurs d’Al Massar assurant qu’il ne présentera pas sa démission du parti. Selon eux, le gel de leurs adhésions d’Al Massar est un signal d’avertissement lancé au coordinateur général, Jounaïdi Abdeljaoued, pour essayer de régler ensemble les problèmes de ce parti.

 

« La situation est catastrophique dans ce parti. Nous estimons que le congrès électoral d’Al Massar (prévu les 5, 6 et 7 avril courant, Ndlr) va détruire le parti voir même le faire disparaitre de la scène politique ! », a de son côté lancé Hichem Skik, ancien coordinateur général de ce parti en 2016, ajoutant : « Nous représentons le parti Al Massar avec ses valeurs, son histoire, son militantisme et même ses échecs ! ».

 

Les militants de cette initiative politique ont, par ailleurs, indiqué que près de 62 dirigeants d’Al Massar, dont certains sont membres du comité politique et d’autres de la commission centrale, ne participeront pas à ce congrès électoral.

 

Parmi ces membres, nous citons : Slim Ben Arfa, Habib Kazdaghli, Abdelaziz Massaoudi, Henda Krichen et Hichem Skik.

 

Les militants de cette initiative politique considèrent également que les résultats définitifs de ce congrès sont invalides et n’ont aucune valeur politique ou juridique.

E.B.A.

04/04/2019 | 14:45
1 min
Suivez-nous

Commentaires (3)

Commenter

pappou
| 04-04-2019 19:23
Parti d'élites Tunisiennes Massar l'héritier d'Ettajdid lui meme celui du Parti Communiste Tunisien a toujours été une réference dans la vie politique en Tunisie.La classe politique Tunisienne attendait la position du PCT pour se positionner.C'est un grand dommage que "le dernier des Mohicans "en arrive là.
Cette tentative de sauver les meubles par le groupe de Hichem Skik doit etre soutenue par tout ceux qui croient en une gauche plurielle et constructive.

Surfortan
| 04-04-2019 15:19
Tous les coups-bas de ce groupe de dissidents sont bons pour saboter la réussite du Congrés. Un panier de mensonges .

HatemC
| 04-04-2019 14:50
Cette photo nous fait ressentir leur solitude ... des zombies ... HC