alexametrics
Dernières news

Hayel Al Fahoum revient sur la polémique d'Ons Jabeur et la joueuse israélienne

Temps de lecture : 4 min
Hayel Al Fahoum revient sur la polémique d'Ons Jabeur et la joueuse israélienne

 

L’ambassadeur de Palestine en Tunisie, Hayel Al Fahoum a été l'invité de Khouloud Mabrouk, ce vendredi 7 février 2020, sur les ondes de IFM.

Lors de son passage à l'émission « Dkika 90 », réalisée en partenariat avec Business News, représenté par Nizar Bahloul, et Leaders, représenté par l’ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed Ounaies, avec pour invité Iheb Chaouech de la Télévision tunisienne, M. Al Fahoum est revenu sur le « deal du siècle » annoncé le 28 janvier 2020, par le président américain Donald Trump et censé apporter des solutions concrètes au conflit israélo-palestinien.

Pour M. Al Fahoum, ce deal est catastrophique non seulement en ce qui concerne la Palestine mais aussi pour tout le monde arabe. Il enfreint, également, la légitimité internationale et légitime la colonisation.

 

Interrogé par Ahmed Ounaies sur la notion de l’Etat juif mentionnée dans ce deal, Hayel Al Fahoum a souligné qu’un tel slogan vise à ancrer l’apartheid et n’est qu’une dernière tentative ratée d’arracher les droits des Palestiniens. Cependant, Israël a échoué à anéantir l’identité palestinienne grâce à la volonté du peuple palestinien et sa résilience où 6,5 millions de Palestiniens se trouvent encore sur la terre palestinienne.

 

Interrogé, également, par Nizar Bahloul sur les positions des pays arabes y compris la Tunisie à l’égard de ce deal, l’ambassadeur palestinien a précisé qu’il existe une unanimité sur le rejet de ce deal vu que le facteur qui détermine son illégitimité est le droit international.

Et d’ajouter que sinon, les pays arabes seront régis par la loi de la jungle et seront asservis suite à la domination totale d’Israël si l’identité palestinienne sera annihilée.

 

Toutefois, M. Al Fahoum a assuré qu’il n’exhortera aucun pays arabe à l’instar de Qatar, de l’Egypte, ou encore du Maroc à rompre les liens diplomatiques avec l’entité sioniste étant donné que celui qui abandonne le droit palestinien abandonnera aussi son droit et trahira ses principes.

« La normalisation avec Israël est une récompense pour les crimes de l’occupation et légitimera la violation du droit international. Nous avons toujours eu des réactions émotives et nous devons, dorénavant, développer nos pensées, sortir du cycle réactif et établir une stratégie d’action basée sur la paix mais sans dédain de nos droits », relève Hayel Al Fahoum.

Et d’ajouter qu’il partage la position du chef de l’Etat, Kaïs Saïed considérant la normalisation avec Israël comme de la haute trahison. M. Al Fahoum a, de ce fait, affirmé que M. Saïed était expert en droit international, qu’il saisissait que la normalisation enfreint les valeurs de la société internationale et qu’il jugeait qu’il s’agit d’un droit palestinien non négociable et non pas d’une affaire.

 

Comment devraient agir les pays arabes lors des rencontres internationales notamment les manifestations sportives incluant Israël était un point de désaccord entre les présents au studio.

En effet, Ahmed Ounaies soutient qu'il ne faut pas jouer dans des compétitions contre des joueurs israéliens puisqu’il estime inadmissible de rivaliser avec un adversaire qui ne reconnaît pas son concurrent, en allusion au match de Tennis opposant Ons Jabeur à la joueuse israélienne, Vlada Katic.

« Lorsque l’égalité entre les peuples sera réellement instaurée et lque e peuple palestinien obtiendra la même reconnaissance mondiale qu’Israël, c’est là que nous rencontrerons les joueurs israéliens dans des compétitions sportives », s’exprime Ahmes Ounaies.

Pour l’ambassadeur palestinien, il est nécessaire d’unifier les positions et de mettre en place des référentiels afin de comprendre, d’abord, si ces pratiques en relation avec les compétitions contre des Israéliens encourageraient véritablement les occupants et renforceraient leur domination. Et d’ajouter qu’il soutenait le boycott de ces manifestations pour ne pas appuyer la poursuite de le la colonisation de la Palestine.

 

Rappelons que les joueuses de tennis tunisiennes Ons Jabeur et Chiraz Bechri ont créé une vive polémique en jouant respectivement contre les joueuses israéliennes Vlada Katic et Lina Glushko.

Le ministère tunisien des Affaires étrangère avait rejeté toute forme de relation avec l'entité sioniste ayant estimé que les matchs joués par l’équipe féminine tunisienne de tennis contre des adversaires israéliennes, dans le cadre de la Fed cup tenue à Helsinki sont considérés comme une violation des engagements historiques de la Tunisie envers la cause palestinienne.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (27)

Commenter

191919
| 12-02-2020 11:14
Vraiment, sincerement, allez vous corrigez. Quand les califes de Damas ou de Bagdad gouvernaient le nord de l'Afrique, ils ne sont represente que par l'Arabe qui ont envoye pour gouverner une population non d'origine Arabe. Comme dans l'Andalousie d'hier aussi et les Ottomans ont fait pareil. Le Bey parlait Turk et avait un accant en parlant tunisien.

A.
| 08-02-2020 16:01
Bourguiba est un visionnaire. Il savait que l offre qu'ils ont dans le temps ne reviendra pas sur la table. Je ne pense qu'il y aura une autre chance comme celle là. Maintenant on se retrouve avec des kais saied qui ne connaissent pas le rouage diplomatique et les enjeux internationaux comme ce que faisait Bourguiba et Ben Ali aussi. Ben Ali arrivait à maintenir un équilibre entre la Palestine et les intérêts de la Tunisie. Il sait qu'il a les mains liés. Maintenant on n'est plus lié mais pire encore on est en isolement. La Tunisie est tellement endettée et les gouvernements de 2014 à 2020 ont fait de si mauvais choix économique qu'ils ont amplifiés la masse salariale dans la fonction publique de sorte que l état n a plus le choix que de s'endetter pour payer ces fonctionnaires. Et donc si le FMI et la BM arrêtent de financer la Tunisie, le gouvernement affrontera une révolte sociale cette fois ci qui sera violente parce qu elle ne concerne plus la liberté mais c'est le gagne pain du peuple.
La Tunisie est gouverné par des amateurs qui n'ont pas de visions et font juste du bricolage. Si les USA veulent se débarrasser de kais Saeid ils peuvent le faire en 2 ou 3 jours. C'est un amateur. Ils n'ont même pas besoin d'envoyer la CIA. Ils vont tout simplement fermer les robinets du FMI et de la BM et ils vont donner l ordre à la Turquie Qatar et Arabie saoudite de ne plus donner un dollars à la Tunisie (et ils vont s'executer). Les USA ne s'intéressent pas à m. Saeid parcel qu'il ne représente aucune danger réel pour eux c'est juste un parleur. Le gourou Ghannouchi est un traître donc ils peuvent l acheter et le vendre comme ils veulent. Chahid miskine, c est un ballon avec lequel on joue. Chaque fois il le lance quelque part et on lui dit de se la fermer. La seule que je pense peut remettre (peut être) les pendules à l heure c'est Abir moussi. Mais elle doit arrêter son obsession d'ennahdha et travailler pour les tunisiens. Il y a un groupe de femmes qui sont capables de révolutionner la Tunisie: Moussi première ministre, Abbou ministère de l intérieur ou justice, la madame de l'utica en commerce et industrie. Ce trios est unique. La veuve noire Ennahdha ne pourra pas survivre à ce trios et le peuple les soutiendra. La veuve noire a peur de ce trio parce qu'elle n a pas réussi à leur faire la même chose que qalb tounis. (Qalb tounis sont des députés que tu peux vendre et acheter comme tu veux).

G&G
| 08-02-2020 15:05
Vive l'Iran Vive la Palestine

G&G
| 08-02-2020 14:27
Bonjour lecteurs
Permettez-moi d'avouer que je ne crois plus à cette histoire de Palestine.
Les années 70 quand j'étais étudiant, les étudiant les étudiants palestiniens roulaient avec des bagnoles dernier cri. Ils habitaient dans des villas bien équipées alors que nous tunisiens hébergeons dans des ghettos de cités universitaires.
En 2008 et 2009 quand j'étais à l'assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM), lors des réunions le Palestinien et l'israélien s'assoyaient face à face pour s'échanger les insultes. Après la réunion et en l'absence des caméras ils s'échangent les verres de champagne et les cigares de Havana dans une ambiance amicale.

ntc
| 08-02-2020 09:54
Surtout le dénommé Ounés , Ons Jabeur est une vraie tunisienne qui fait beaucoup pour la Tunisie . Les palestiniens , Bourguiba leur a donné la solution , y a presque 60 ans , ils ont faillit le tuer avec le con Nasseur , qui ne connait rien de la politique surtout internationale . La résistance armée n' a pas payé et ne payera jamais , donc il faut changer de méthodes et revenir à l' esprit de lutte préconisé par le zaim Bourguiba . et c'est justement la voie que suit Ons et tous ses amis sportifs . Il ne faut boycotter le peuple d'Israël , car on les rencontre partout , dans les stages , conférences ,meeting....Il faut plutôt être ami avec eux et gagner leur confiance et avoir des gens de l'intérieur qui défendent la cause et de plus en plus nombreux , sans jamais oublier que les résolutions internationaux exigent un état palestinien indépendant et c'est là , le vrai combat pacifique . De grace laissez les jeunes construire leur avenir , car boycotter les sportifs israéliens par les nôtres , nous est néfaste et en rien bénéfique . Le monde a changé , mais les réflexes restent les memes .

Abel Chater
| 08-02-2020 08:24
Le sportif qui voudrait hisser le drapeau tunisien au nom du peuple tunisien, doit d'abord respecter ce même peuple et son appartenance à sa Nation arabe et à son monde musulman.
II y a plein d'autres compétitions où les drapeaux sont hissés avec l'hymne national, même dans les combats de coqs ou dans la pornographie.
Ici avec Ons Jaber, qui prétend appartenir à 100% à la Tunisie, il ne pourra y avoir de trahison contre la nation tunisienne, même si elle était applaudie et encouragée par toutes les ***de ce monde.
II n'y a qu'une seule Tunisie et qu'un seul peuple tunisien à ne pas trahir et à ne pas humilier.
Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire.
Vive la Palestine. La Palestine vivra. La Palestine vaincra.

Gg
| 07-02-2020 23:19
Oui, et je fais le pari qu'elle aura la naturalisation en 6 mois! Hhhhhhh....

Atouim
| 07-02-2020 21:50
Continuons a denigrer Ons , celle ci tot ou tard finira par jour avec l'equipe de France , a force d'etre critiqué elle finira par ceder aux sons des sirenes ,


DIDON
| 07-02-2020 21:00
Bravo à Ons notre fierté nationale! Foutez lui la paix on n'a de leçon à recevoir ni des palestiniens ni de personne ! '? est du sport ! Qu on arrête de tout mélanger! Hypocrite ! Les palestiniens sont les premiers à avoir des relations avec Israël il y travaillent et sont payés avec l argent du sionisme ! Alors foutez nous la paix. Et le ministre des AE tunisien ferait bien de se la boucler.

salah redeyef
| 07-02-2020 20:31
Rappelons que le deal du siecle sera financee par des pays arabes: saoudite, koweit, bahrain et emirates et oman

A lire aussi

40 décès ont été enregistrés en France et cinq en

04/04/2020 00:15
0

l’employée de la boulangerie « La Tunisoise » à l’Aouina a été testée positive au

03/04/2020 23:47
0

La situation se développe quotidiennement. Nous avons besoin des dons.

03/04/2020 22:37
4

Senior Expert en géopolitique et en méthodologies de la prospective et de l’anticipation, il

03/04/2020 22:04
2