alexametrics
jeudi 01 décembre 2022
Heure de Tunis : 14:52
Dernières news
Hatem Mziou : l'Ordre ne doit ni s’aligner derrière la présidence ni lui être hostile
13/09/2022 | 08:50
2 min
Hatem Mziou : l'Ordre ne doit ni s’aligner derrière la présidence ni lui être hostile

 

Le nouveau président de l’Ordre national des avocats de Tunisie, Hatem Mziou a affirmé qu’il était contre l’exclusion et préférait une approche basée sur le rassemblement des Tunisiens. Il a estimé que l’ordre devait adopter la même attitude envers l’ensemble des Tunisiens et des acteurs de la scène politique. « L’ordre est une organisation nationale et fait partie de la société civile... Il ne doit ni s’aligner derrière la présidence de la République ni lui être hostile », a-t-il ajouté.

 

Intervenant le 13 septembre 2022 sur les ondes de la radio Express FM, Hatem Mziou a insisté sur l’indépendance de l’ordre des avocats et du corps des avocats. Il a assuré qu’il était au service de tous les avocats sans distinction et que l’ordre continuera à défendre les droits et les libertés et à militer pour un Etat démocratique et civil. Il a souligné l’importance de la préservation des acquis de la révolution tels que les droits de la femme. Il a, aussi, considéré que les islamistes ont échoué dans la gouvernance du pays et que l’ordre militera pour dévoiler la vérité au sujet des assassinats politiques de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi.

 

Hatem Mziou a affirmé que l’avocatie continuera à jouer son rôle comme force de proposition et à soumettre des recommandations permettant de faire avancer les choses. Il a estimé qu’il y avait une véritable crise au niveau des tribunaux et de la justice tunisienne. Il a évoqué les conditions de travail et la durée de traitement des affaires. Il a insisté sur la réforme de la justice et de son indépendance. Il a, également, considéré que la Tunisie devait se doter d’un conseil supérieur de la justice et non pas de la magistrature.

 

 

S.G

13/09/2022 | 08:50
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Sami Benyoussef
L'Armée gagne toujours!
a posté le 13-09-2022 à 14:15
L'Armée Nationale Tunisienne commande en Tunisie, plus précisément, la cour martiale, surtout dans l'affaire de restitutions de terrains des familles militaires spoliés à Sousse!
Bravo
Maître Hatem Mziou
a posté le 13-09-2022 à 12:34
Après votre élection démocratique et avec bravoure à la tête du corps national des avocats, certains jaloux se mordent déjà la queue, comme cet énergumène S. Makhlouf, le frappeur de Lellatou Abir Moussi à l'ARP !!!! Félicitations maître Mziou et bonne continuation. Un dernier clin d'?il à Makhlouf: A quand le prochain séjour à El Mornaguia que vous aviez déjà annoncé ce matin à radio IFM ..? Déjà un habitué ..!
EL OUAFFY AVEC Y A LA FIN
L'ALIGNEMENT SOUMIS A DES CONDITIONS
a posté le 13-09-2022 à 09:50
Pourquoi pas on s'aligne pas derrière la présidence mais avec des conditions avant la prise de n'importe décision qui concerne le destin du peuple le président propose et les autres donneront son avis afin que cette décision se répercutera négativement sur la vie du citoyen et surtout lorce qu'il s'agit des relations extérieurs car la faute envers ces institutions ne seront pas pardonnables et attendre des mauvaises conséquences .
Notons que la Tunisie était parmi les états les mieux préférer par les états pesants durant la gouvernance de L.Bourguiba et Ben Ali qui était détesté sans aucun motif parce que toute simplement s'est marié avec une femme de nationalité Tunisien d'origine Libyen et qu'il n'a put transformer les vieux en jeunes ( HARIMANA -HARIMNA ) et voila Ben Ali avait quitté le pouvoir volontairement , il avait laissé un vide dans la scène politique et une rétrogradation dans toutes les secteurs et la situation social devenue insupportable qui nous oblige d'accepter la dictature de Ben Ali soit qu'elle en soit il est positive que l'actuelle situation ce ne plus la Dictature mais me semble un pouvoir totalitaire négative un pays dépourvue des institutions politique et parlement .