alexametrics
Dernières news

Hamma Hammami : nous ne pourrons pas présenter des listes au nom du Front populaire

Hamma Hammami : nous ne pourrons pas présenter des listes au nom du Front populaire

« Nous avons finalisé la préparation de nos listes électorales. Sur les 33 listes nous en avons aujourd’hui 32 et nous sommes en cours de finalisation de la 33éme. Mais nous avons été surpris hier par un coup de la téléphone du directeur exécutif de l’Isie, m’informant que la présidence du gouvernement a informé l’instance de la création d’un nouveau parti nommé Front populaire et qu’il nous est donc plus possible de déposer nos listes sous cette bannière » a déclaré le porte-parole du Front populaire (FP), Hamma Hammami dans une conférence de presse tenue en urgence ce samedi 20 juillet 2019.

 

« J’ai appelé Nabil Baffoun, il n’avait pas plus d’informations à me donner alors j’ai contacté le ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, Mohamed Fadhel Mahfoudh. Il m’a dit que trois citoyens ont constitué un parti nommé Front populaire et ça a déjà été imprimé dans le Jort, en seulement trois jours ! On ne pouvait pas nous accuser de mêler l’associatif à politique, ni d’instrumentaliser les médias, ni d’être des corrompus alors on nous a flanqué d’un petit parti et comme par magie créé et enregistré dans des délais records et à 48h du dépôt de nos listes ! C’est un gouvernement de voyous, et nous n’abandonnerons pas ! » a-t-il poursuivi.  

 

« Le différend que connaissent les différentes composantes du FP est purement politique. Il concerne principalement la relation du Front avec le système au pouvoir et l’indépendance politique du Front par rapport aux deux têtes du pouvoir. C’est un problème qui a débuté depuis le deuxième tour dans les élections de 2014, quand une frange du Front a appelé à tendre la main à Nidaa Tounes » a rappelé Hamma Hammami concernant les tensions qui secouent le Front populaire depuis des mois et qui ont conduit à la dissolution de son bloc parlementaire.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

cesarios
| 20-07-2019 22:03
hAMMA s'obstine et tient bon, à ne sortir que de la petite porte, il n'est pas conscient que transmettre le témoin à l'actuelle génération est bénéfique pour le front populaire, la gauche sous l'ére de bourguiba ou de ben ali est loin d'étre à celle de notre transition démocratique qui est survenue aprés de lourds sacrifices , la génération actuelle avide de se lancer et de trouisser les manches pour militer en améliorant ses méthodes de contact , d'organisation, de se déplacer, de vivre le vécu du peuple, de connaitre de prés ses attentes, et ses propositions, de l'aider selon les possibilités d'intervenir pour soulager ses souffrances et sa précarité, la majorité des
TUNISIENS et des TUNISIENNES ne connaisent que hamma , le représentant unique du front, ses militants régionaux et locaux ne bougent qu' à la période de toute élection, leurs activités sont occasionnelles, faute de moyens ,de créativités, toute la gauche TUNISIENNE doit revoir sa copie d'évaluation, de réalisation d'un certain programme bien établi, bien réfléchi, selon des données réelles,des études et des recherches sir le terrain basées sur des statistique viables dans tous les domaines. La gauche n'a aucun avenir tant que les querelles intestines , la dislocation, la désunion, les égos,le combat de coqs pour le leadership, pour de postes de positionnement qui la grainent depuis belle lurette

HatemC
| 20-07-2019 14:29
Un pneu d'histoire
Le POCT devenu après la révolution de la barwita le Parti des Travailleurs (communisme, marxisme leninisme... toutes les conneries du passé) avec 3 députés...
Puis il a formé avec d'autres partis panarabes le Front Populaire avec 6 députés...
On se demande pourquoi cette dispersion, tu es au pdt ou au fp ? Boire ou conduire faut choisir ye Hamma... Il veut anger à tous les râteliers...
Il a le cul entre 2 chaises... On a compris que le Parti des Travailleurs est une coquille vide, son alliance au FP lui fait tirer son épingle du jeu... C'est stratégique pour exister... Il sait que son navire a coulé comme le titanic...
Il est président du Parti des Travailleurs et Porte parole du FP.
Bonjour m'embrouille.
Renouvellement de la classe politique s'impose, tous ces types du passés ça suffit... Basta, en plus ils ont eu une occasion en or de monter leur ferveur pour la Tunisie, ils n'ont montré que le côté sombre de leur âme, des arrivistes que je qualifierai d'apatrides... Tous n'ont aucune fibre patriotique et ne vibrent pas pour ce pays... Leur seul objectif s'enrichir sans scrupules au dépend de ce peuple niait... HC

AH
| 20-07-2019 13:31
et autodestruction par obstination.

Le malheur est que les composantes du FP croient encore en leurs grandes chances dans les législatives et même l'élection présidentielle.

Qui aurait pu prévoir cette fin du FP. Dommage pour l'opposition. Le pays a besoin d'une opposition forte

manel
| 20-07-2019 12:46
c'est pas bien de mentir hamma !!! la demande pour ce parti a ete deposee le 24 juin 2019...il n'est donc pas vrai que parti s'est cree en 3 jrs..

Fehri
| 20-07-2019 12:09
Comment ces gens pourraient-ils résoudre les problems de la Tunisie, économiques et sociaux, alors qu'ils ont énormément de problèmes dans leurs partis politiques?

A lire aussi

Le candidat à la présidentielle et président du parti la Tunisie en avant, Abid Briki a été présent,

20/08/2019 23:51
0

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
0

e timing choisi pour sa publication ne peut s’inscrire que dans le cadre de la stratégie de

20/08/2019 19:48
3

seuls 34 partis politiques, sur les 219 existants, ont

20/08/2019 17:02
3

Newsletter